Aubenas

Infos
Aubenas, chef-lieu de canton du département de l'Ardèche, située à 630 km de Paris, 170 km de Lyon, 200 km de Marseille, 90 km du Puy, 70 km de Valence et 45 km de Montélimar, dans le sud-est du département. On trouve dans ses environs de nombreux sites touristiques : les Gorges de l'Ardèche, la montagne ardéchoise avec le Mont Gerbier-de-Jonc et les Cévennes, la cité médiévale de Largentière, les villages de Vogüé, de Balazuc, de Ruoms, la station thermale de
Aubenas

Aubenas, chef-lieu de canton du département de l'Ardèche, située à 630 km de Paris, 170 km de Lyon, 200 km de Marseille, 90 km du Puy, 70 km de Valence et 45 km de Montélimar, dans le sud-est du département. On trouve dans ses environs de nombreux sites touristiques : les Gorges de l'Ardèche, la montagne ardéchoise avec le Mont Gerbier-de-Jonc et les Cévennes, la cité médiévale de Largentière, les villages de Vogüé, de Balazuc, de Ruoms, la station thermale de Vals-les-Bains... Les habitants sont appelés Albenassiens.

Histoire

Étymologie

La racine alb, désignant une hauteur, est présente dans le nom de la ville (latin Albenate, ancien occitan Albenàs, occitan moderne Aubenàs). Et en effet, celle-ci est perchée sur un rocher calcaire qui domine la moyenne vallée de l'Ardèche, poste stratégique. Au pied de ce promontoire passe la route de Montélimar au Puy-en-Velay, axe de circulation le plus ancien entre la vallée du Rhône et les sommets de l'Auvergne. Cette situation privilégiée en fait le carrefour obligé entre les différents types d'agriculture, d'économie et de modes de vie. Vue du blason de la ville tel qu'exposé sur la façade de la mairie.

Moyen Âge

Date de fondation : dès le V siècle, la colline est l'objet d'une lutte tenace entre les évêques du Puy et ceux de Viviers pour la construction d'une place forte. Finalement l'évêque du Puy sort victorieux de ce long conflit et au XI siècle (1084) inféode cette nouvelle possession au baron de Montlaur, originaire de la montagne ardéchoise, à la limite ouest de l'actuel département de l'Ardèche. Cette famille règne de 1084 à 1441 et construit le donjon, le mur d'enceinte et les deux grosses tours rondes du château qui est alors entouré de fossés. C'est pourquoi l'on appelle Aubenas « La cité des Montlaur », seigneurs qui furent à l'origine non seulement de l'essor économique de la ville, mais aussi du développement social et matériel de ses habitants. Leur devise était : « Montlaur, au plus haut ! ».

Renaissance

La ville se convertit au protestantisme. Après la troisième guerre de religion, elle ne laisse pas les garnisons royales entrer, p 289.

Administration

La Ville d'Aubenas fait aujourd'hui partie de la Communauté de Communes du Pays d'Aubenas Vals

Démographie

Économie

La vallée de l'Ardèche vue des remparts d'Aubenas. Bien que privée des attributs administratifs de préfecture et de sous-préfecture, Aubenas offre aujourd'hui tous les signes de la vitalité urbaine et se révèle être le centre économique du sud de l'Ardèche, bien que la préfecture soit placée à Privas et les sous-préfectures à Tournon et à Largentière. Excepté son activité liée à la soierie, toutes ses fonctions anciennes ont survécu et souvent se sont amplifiées et diversifiées. Le commerce et les services restent la principale activité de la cité. Les magasins se sont modernisés et sont souvent devenus dépositaires de grandes marques ou de produits locaux élaborés pour une clientèle moins paysanne qu'autrefois. Se sont fixés aussi de nouveaux établissements industriels, commerciaux, au détriment de l'annexe agricole et maraîchère irriguée par l'Ardèche qui fut jadis comme une fertile huerta. L'industrie albenassienne, de tradition manufacturière, s'est diversifiée en PME et PMI actives et ambitieuses. Sans égaler Annonay, Aubenas est devenue pourtant la deuxième ville industrielle du département de l'Ardèche. La ville concentre également de nombreux collèges et lycées (d'enseignement général, technique, professionnel et agricole) vers lesquels convergent des élèves venant de toute l'Ardèche méridionale (venant des Vans, de Vallon-Pont-d'Arc). Cependant, Aubenas souffre d'un manque d'offre d'enseignements post-baccalauréat, seules quelques formations de type BTS étant proposées. C'est pourquoi de nombreux bacheliers quittent la ville et le département pour entrer à l'université, principalement à Valence, Grenoble (Aubenas faisant partie de l'académie de Grenoble), Montpellier et Lyon. Aubenas est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie Ardèche Méridionale. Elle gère le CFA et l'aérodrome.

La ville

La Place de l'Hôtel-de-Ville située au cœur de la ville est desservie par un dédale de rues pavées. Cette place occupe le point le plus élevé de la ville. Elle donne sur le château féodal qui domine la vallée de l'Ardèche. La ville était desservie jusqu'en 1969 par le rail pour les voyageurs et 1988 pour les marchandises sur la ligne Vogüé-Lalevade-d'Ardèche. L'ancienne gare existe toujours et sert de billeterie pour la SNCF mais aucun train ne passe devant.

Lieux et monuments

Dôme Saint Benoît.
- Le Château d'Aubenas du , classé monument historique, il abrite aujourd’hui l'hôtel de ville. Originellement c'était un château-fort du , remanié en élégante demeure aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il présente une riche collection de peintures, de sculptures et de gravures. Depuis le donjon il offre un panorama exceptionnel.
- La maison aux gargouilles du
- L'église St-Laurent composite.
- Le Dôme St-Benoit du

Personnalités liées à la commune

- Franck Sauzée, footballeur.
- Léonce Verny, ingénieur.
- Rémy Martin, rugbyman.
- Jean Charay, prêtre et historien.
- Dominique Guillo, comédien et réalisateur.
- Carole Brousse, ingénieure aéronautique.

Jumelages

-
-
-
-
-
- - (pacte d'amitié)

Voir aussi

Manifestations culturelles

- les Rencontres des Cinémas d'Europe. Festival de cinéma qui accueille chaque année des metteurs en scène et acteurs Européens, et qui se déroule traditionnellement la 3 semaine du mois de Novembre.
- Le Premier Carrefour du 9 Art et de l'Image (du 14 au 17 Juin 2007). Festival de Bande Dessinée dont le directeur artistique est Claude Moliterni. ===
Sujets connexes
Annonay   Ardèche   Ardèche (rivière)   Arrondissement de Privas   Auvergne   Balazuc   Canton d'Aubenas   Centre de formation d'apprentis   Chambre de commerce et d'industrie Ardèche Méridionale   Claude Moliterni   Communauté de communes du Pays d'Aubenas-Vals   Cévennes   Dominique Guillo   Donjon   Franck Sauzée   Grenoble   Huerta   Jean-Pierre Constant   Jean Charay   Juillet   Lalevade-d'Ardèche   Largentière   Le Puy-en-Velay   Les Vans   Liste des évêques de Viviers   Lyon   Léonce Verny   Marseille   Mont Gerbier de Jonc   Montpellier   Montélimar   Occitan   Paris   Parti socialiste (France)   Place forte   Privas   Préfecture   Rassemblement pour la République   Rhône   Rhône-Alpes   Ruoms   Rémy Martin (rugby)   Société nationale des chemins de fer français   Sous-préfecture   Tournon-sur-Rhône   Union pour un mouvement populaire   Valence (Drôme)   Vallon-Pont-d'Arc   Vals-les-Bains   Vogüé  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^