Puy de Dôme

Infos
Le puy de Dôme (en occitan Puèi de Doma / Puèi Domat) est un volcan en sommeil de la chaîne des Puys, dans le Massif central. Il se trouve à une quinzaine de kilomètres de Clermont-Ferrand et a donné son nom au département du Puy-de-Dôme. La Chaîne des Puys est devenue en 2000, un site classé.
Puy de Dôme

Le puy de Dôme (en occitan Puèi de Doma / Puèi Domat) est un volcan en sommeil de la chaîne des Puys, dans le Massif central. Il se trouve à une quinzaine de kilomètres de Clermont-Ferrand et a donné son nom au département du Puy-de-Dôme. La Chaîne des Puys est devenue en 2000, un site classé.

Géologie

Panorama de la chaîne des Puys Le puy de Dôme est un volcan explosif de type péléen endormi depuis environ ans. Il est constitué de deux blocs de trachyte emboités, fruits de deux éruptions successives. Il repose sur un plateau granitique situé à mètres d'altitude, comme tous les volcans de la Chaîne des Puys. Au sud-ouest à côté du col de Ceyssat, il y a ans, l'éruption du cratère Kilian l'a recouvert de projections. Le poids du volcan est estimé à tonnes pour un volume d'un million de mètres cubes.

Histoire

Temple de Mercure

Un site dédié aux divinités

Les Gallo-Romains ont installé à son sommet un temple dédié à Mercure Dumias, installé au I ou au II siècle sur l'emplacement d'un ancien temple gaulois, et dont le rayonnement dépassait de loin les limites du territoire arverne. Il fut abandonné vers le III ou IV siècle et a été redécouvert en 1873 lors de la construction d'un observatoire atmosphérique. Selon Pline l'Ancien, ce temple était orné d'une statue monumentale du Dieu Mercure, œuvre du sculpteur grec Zénodore vers -60, mais il n'y a actuellement aucune preuve de son existence.

L'expérience de Pascal sur la pression atmosphérique

En 1648, c'est grâce à une expérience réalisée au sommet du puy de Dôme que Blaise Pascal a pu démontrer la variation de la pression atmosphérique en fonction de l'altitude. Laboratoire et antenne

Le premier laboratoire permanent de météorologie de montagne

Le 22 juillet 1876, Émile Alluard fonde, au sommet du puy de Dôme, le premier laboratoire permanent de météorologie de montagne. Il existe toujours une station d'étude météorologique dépendant de l'université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.

Un chemin de fer à rail central

En 1906 fut entrepris la construction d'un chemin de fer à rail central qui reliait la place Lamartine de Clermont-Ferrand (altitude 390 mètres) à une plateforme artificielle proche du sommet à mètres. La ligne avait une longueur de 14, 7 km et ce chemin de fer circula de 1907 à 1926 avec un coût d'exploitation toujours resté déficitaire. Laboratoire et pylône de TDF

Le prix Michelin

Il a été créé par les frères Édouard et André Michelin le 6 mars 1908 et récompensa d'une somme de francs le premier pilote qui en partant de Paris poserait son avion sur le sommet du puy de Dôme. Le 7 mars 1911, Eugène Renaux accompagné d'Albert Senoucque remporte le prix. Une stèle érigée en 1923 commémore cet exploit. À l'époque, une telle distance n'avait jamais été parcourue en avion. Cette tentative victorieuse faisait suite à celle de Charles Weyman qui se posa à Volvic le 7 septembre 1910 et à celles des frères Morane qui s'écrasèrent à Boissy-Saint-Léger le 5 octobre 1910.

La route automobile

Depuis le sommet du puy de Dôme, la route redescendant vers la vallée. La route à péage actuelle qui mène au sommet fut inaugurée le 12 juillet 1926 et mit fin à l'accès par voie ferrée.

Le Tour de France

Le puy de Dôme a accueilli plusieurs étapes du Tour de France. La première arrivée eut lieu en 1952 avec la victoire indiscutable de Fausto Coppi. L'année la plus mémorable restera sans doute 1964 avec le mano a mano opposant Jacques Anquetil et Raymond Poulidor.

Le pylône TDF

En 1956, un pylône TDF, haut de 60 mètres, a été installé. Destiné à supporter les antennes de diffusion des programmes audiovisuels, il est devenu aujourd'hui un symbole de ce volcan et permet de le reconnaître de très loin. Le puy de Dôme (côté Ouest)

Un projet de train

En 2006, une étude a été lancée afin d'étudier la possibilité de réinstaller un funiculaire pour monter au sommet du puy de Dôme.

Tourisme

Parapentistes sur le puy de Dôme Le puy de Dôme est un des lieux les plus visités d'Auvergne avec près d'un demi million de visiteurs par an. C'est notamment un lieu de décollage pour de nombreux adeptes du parapente. Deux moyens peuvent être utilisés pour le gravir : d'une part un large chemin pédestre, dit le sentier des muletiers, partant du col de Ceyssat ( m) et conduisant par une succession de lacets au temple de Mercure ( m) et d'autre part une route à péage de 6 km à 12% s'enroulant autour du puy et permettant de monter en voiture (ou en bus en été afin de limiter le trafic et de préserver l'environnement). La route n'est accessible aux vélos que certains jours, avant 9 heures du matin.

Anecdote

En 1862, une éruption artificielle devait saluer la venue de Napoléon III et de l'Impératrice : 600 fagots, 20 chars de bois, 1 tonne de résine et d'huile … mais le résultat ne fut qu'une épaisse fumée !

Voir aussi

Article connexe

-Chaîne des Puys ===
Sujets connexes
André Michelin   Arvernes   Auvergne   Blaise Pascal   Boissy-Saint-Léger   Chaîne des Puys   Chemin de fer à rail central   Clermont-Ferrand   Fausto Coppi   Jacques Anquetil   Massif central   Mercure (mythologie)   Mètre cube   Météorologie   Napoléon III   Occitan   Parapente   Paris   Pline l'Ancien   Pression atmosphérique   Puy de Côme   Péage   Péléen   Raymond Poulidor   Stèle   TDF   Tour de France (cyclisme)   Trachyte   Volcan   Volvic   Zénodore (sculpteur)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^