Barrière de Clichy

Infos
Barrière de Clichy

Place de la Barrière de Clichy

- Ancien nom de la place de Clichy, qui s'appelait auparavant barrière de Fructidor (1793).
- Elle a englobé une partie des boulevards des Batignolles et de Clichy et une partie des chemins de ronde de Clichy et de la Barrière Blanche et la barrière de Clichy.

Historique

- En 1920, Horace Vernet représente l’ultime épisode héroïque de la défense de la dernière barrière de Clichy attaquée par le contingent russe, le 30 Mars 1814. "La Barrière de Clichy" fait à présent partie des collections du Louvre. Célèbre pour ses tableaux militaires, Vernet décrit ici la défense de Paris, le 30 mars 1814. Le maréchal Moncey, au centre, donne ses ordrezs à l'orfèvre Claude Odiot, colonel de la Garde nationale, qui a commandé l'oeuvre
- Fin mars 1814, la campagne de France et le Premier Empire tirent à leur fin. Fortes de 800 000 soldats européens, rejointes par le comte d’Artois et le duc d’Angoulême, les armées alliées marchent sur Paris. Après avoir forcé les barrières de Belleville, Pantin, Romainville, la butte Saint-Chaumont et le pont de Charenton, elles prennent sur la rive droite de la Seine la butte Montmartre. Le nord et le nord-ouest de l’enceinte de la capitale, de Clichy à Neuilly, sont protégés par 70 000 hommes de la garde nationale. Devant l’avancée des ennemis, le maréchal Moncey se porte à la barrière de Clichy. Pupilles de la garde invalides, volontaires, ouvriers, citoyens, tirailleurs, élèves des Ecoles polytechnique et vétérinaire : les troupes de Moncey rassemblent 15 000 hommes. Horace Vernet, son frère Carle, les amis et membres des cercles bonapartistes, en font partie. Leur manque d’expérience des armes ne les empêche pas de résister vaillamment en défendant le poste de garde jusqu’à la proclamation de l’armistice. Le 30 mars 1814 avant l’aube, le rappel des tambours annonce l’ultime épisode héroïque de la défense de la dernière barrière, attaquée par le contingent russe.

Sources

- Juan-Carlos CARMIGNIANI et Jean TRANIE, Napoléon : 1814, la campagne de France, Paris : Pygmalion-Gérard Watelet, 1989.
- Roger DUFRAISSE, Michel KERAUTRET, La France napoléonienne. Aspects extérieurs, Paris, Seuil, coll. “ Points Histoire ”, 1999.
- Gunther ROTHENBERG, Atlas des guerres napoléoniennes : 1796-1815, Paris, Autrement, 2000.
- Jean TULARD (dir.), Dictionnaire Napoléon, Paris, Fayard, 1987.
- Jean TULARD (dir.), L’Histoire de Napoléon par la peinture, Paris, Belfond, 1991.
- Extrait de la nomenclature officielle des voies de Paris.

Lien externe

- Catégorie:histoire de Paris
Sujets connexes
Moncey   Place de Clichy  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^