Habilitation à diriger des recherches

Infos
En France, 'habilitation à diriger des recherches' (en abrégé HDR), est un diplôme national de l'enseignement supérieur qu'il est possible d'obtenir après un doctorat. Il est de ce fait le plus haut des diplômes françaisSachant que l'agrégation du supérieur est, comme sa consoeur du secondaire, non un diplôme, mais un concours. Il a été créé en 1984. Ce diplôme permet de postuler à un poste de professeur des universités (après inscription sur la liste de qualification
Habilitation à diriger des recherches

En France, 'habilitation à diriger des recherches' (en abrégé HDR), est un diplôme national de l'enseignement supérieur qu'il est possible d'obtenir après un doctorat. Il est de ce fait le plus haut des diplômes françaisSachant que l'agrégation du supérieur est, comme sa consoeur du secondaire, non un diplôme, mais un concours. Il a été créé en 1984. Ce diplôme permet de postuler à un poste de professeur des universités (après inscription sur la liste de qualification par le Conseil national des universités), de devenir directeur de thèse et d'être choisi comme rapporteur de thèse. La condition essentielle pour y candidater est d'être déjà titulaire du doctorat. L'habilitation à diriger des recherches n'a pas pour objet de sanctionner l'achèvement d'un cursus universitaire. Il est défini réglementairement par l'arrêté du 23 novembre 1988 (modifié en 1992, 1995 et 2002) . L'habilitation à diriger des recherches sanctionne la reconnaissance du haut niveau scientifique du candidat, du caractère original de sa démarche dans un domaine de la science, de son aptitude à maîtriser une stratégie de recherche dans un domaine scientifique ou technologique suffisamment large et de sa capacité à encadrer de jeunes chercheurs. Elle permet notamment d'être candidat à l'accès au corps des professeurs des universités. L'habilitation à diriger des recherches n'est cependant pas obligatoire pour devenir professeur des universités par la voie agrégative. L'habilitation à diriger des recherches « de par sa conception, n'est pas et ne doit en aucun cas être considérée comme un second doctorat, de niveau supérieur, comme l'était auparavant le doctorat d'État par rapport au doctorat de troisième cycle. » (circulaire 89-004 du 5 janvier 1989). D'après la réglementation en vigueur, le dossier de candidature à l'habilitation à diriger des recherches comprend soit un ou plusieurs ouvrages publiés ou dactylographiés, soit un dossier de travaux, accompagnés d'une synthèse de l'activité scientifique du candidat permettant de faire apparaître son expérience dans l'animation d'une recherche. Le rapport Cohen-le Déaut indique au sujet de l'habilitation à diriger des recherches que : suivant les disciplines, deux phénomènes contraires se font jour. Dans certaines disciplines, l’habilitation est une simple formalité consistant à réunir les articles écrits depuis la thèse et à les présenter devant un jury. Un chercheur se posait ainsi avec ironie en défenseur de l’HDR car elle constitue un moment de convivialité au sein des équipes de recherche… Dans d’autres secteurs, et plus particulièrement en sciences de l’homme et de la société, l’HDR n’est pas différente de ce qu’était le doctorat d’Etat. Notamment, elle se passe tardivement, et un nombre assez limité de chercheurs la préparent. Cela conduit à un système totalement hypocrite où quelques professeurs encadrent théoriquement un nombre important de doctorants et les sous-traitent à des collègues qui n’ont pas l’HDR. Le mandarinat conserve ainsi quelques-unes de ses lettres de noblesse. On peut s’interroger sur les raisons de maintenir un tel système. Ce diplôme, en effet, a deux fonctions potentielles : reconnaître un niveau de compétence scientifique, et permettre de concourir sur les postes de professeur d’université. La première fonction est mal remplie par l’HDR, car c’est un jury de quelques personnes qui la décernent, laissant la place à diverses dérives. Par ailleurs, elle est peu prise en compte en dehors de la recherche académique, ce qui limite son rôle à la seconde fonction. Celle-ci n’est pas remplie de manière plus satisfaisante : les commissions de spécialistes, lorsqu’elles doivent procéder au recrutement d’un professeur, examinent la liste de ses travaux, et y trouvent des critères d’évaluation qui rendent superflu le passage de l’HDR. La possession d'une habilitation à diriger des recherches est une condition généralement nécessaire pour être directeur de thèse, alors que le simple encadrement quotidien d'un doctorant peut être fait par tout docteur.

Notes et références

Catégorie:Enseignement des sciences Catégorie:Diplôme français Catégorie:Diplôme national de l'enseignement supérieur français
Sujets connexes
Agrégation en France   Conseil national des universités   Directeur de thèse   Doctorat (France)   Professeur des universités  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^