Vračar

Infos
Situation de la municipalité de Vračar dans la Ville de Belgrade Vračar, en serbe cyrillique Врачар, est une municipalité de Serbie. Elle fait partie des 17 municipalités du district de Belgrade et elle constitue une des 10 municipalités urbaines de la ville de Belgrade proprement dite. En 2002, elle comptait 58 386 habitants. Avec une superficie de 3km², elle est la plus petite municipalité du pays, mais aussi la plus densément peuplée.
Vračar

Situation de la municipalité de Vračar dans la Ville de Belgrade Vračar, en serbe cyrillique Врачар, est une municipalité de Serbie. Elle fait partie des 17 municipalités du district de Belgrade et elle constitue une des 10 municipalités urbaines de la ville de Belgrade proprement dite. En 2002, elle comptait 58 386 habitants. Avec une superficie de 3km², elle est la plus petite municipalité du pays, mais aussi la plus densément peuplée.

Quelques caractéristiques

Vračar est entourée par cinq autres municipalités de Belgrade : Voždovac au Sud, Zvezdara à l’Est, Palilula au Nord-est, Stari Grad au Nord et Savski Venac à l’Ouest. Elle est généralement délimitée par trois grands boulevards : le boulevard de la Libération, le boulevard du Sud et le boulevard du Roi Alexandre. Vračar est une municipalité résidentielle et un grand centre commerçant de la ville de Belgrade.

Histoire

La Cathédrale Saint-Sava La Biblothèque Nationale de Serbie Vračar est situé sur le plateau de Vračar. Son nom provient d’un mot serbe "vrač" qui signifie "le médecin" ; il est attesté pour la première fois en 1495 dans des documents turcs. En 1560, la ville est mentionnée comme « le village chrétien » à l’extérieur de la forteresse de Kalemegdan et il ne comptait de 17 maisons. C’est probablement sur le plateau de Vračar que Siman Pacha, en 1595, brûla les reliques de Saint Sava arrachées au monastère de Mileševa où elles reposaient depuis 1236 ; il voulait ainsi punir la population serbe qu'il jugeait trop rebelle à son goût. Au début du , tandis que la ville de Belgrade restait encore aux mains des Ottomans, le prince Miloš Obrenović ordonna qu'on construise une ville selon des caractéristiques occidentales ; c’est ainsi que Vračar fut ornée de larges rues et de grands boulevards, avec des parcs et des monuments. La ville abrita les bâtiments administratifs du pays. De nombreux architectes vinrent de toute l’Europe pour participer à la construction de cette « nouvelle Belgrade ». Après 1867, date à laquelle les garnisons turques quittèrent la forteresse de Kalemegdan, ils étendirent leur travail aux ruines laissées par les combats. Le monument le plus important de Vračar reste la Cathédrale Saint-Sava, dont la construction s’étendit sur une grande partie du . Sur le plateau de Plateau de Vračar est également située la Bibliothèque Nationale de Serbie.

Lien externe

Lien interne

Villes de Serbie Catégorie:Ville de Serbie Catégorie:Belgrade de:Vračar en:Vračar no:Vračar sh:Vračar sr:Општина Врачар
Sujets connexes
Belgrade   Belgrade (district)   Empire ottoman   Monastère de Mileševa   Palilula (Belgrade)   Saint Sava   Savski Venac   Serbe   Serbie   Stari Grad (Belgrade)   Villes de Serbie   Voždovac   Zvezdara  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^