Karl Hermann Frank

Infos
Karl Hermann Frank, né le 24 janvier 1898 à Karlsbad, en Tchécoslovaquie et décédé le 22 mai 1946 est un Allemand des Sudètes nazi qui a exercé les fonctions de secrétaire général du Protectorat de Bohème-Moravie entre 1939 et 1945 Franck rejoint le parti national-socialiste des Sudètes (NSDAP) en 1919 et ouvre une librairie où il propose de la propagande nazie. En 1935, il devient député du SdP. Après l'annexion des Sudètes par l'Allemagne en octobre 19
Karl Hermann Frank

Karl Hermann Frank, né le 24 janvier 1898 à Karlsbad, en Tchécoslovaquie et décédé le 22 mai 1946 est un Allemand des Sudètes nazi qui a exercé les fonctions de secrétaire général du Protectorat de Bohème-Moravie entre 1939 et 1945 Franck rejoint le parti national-socialiste des Sudètes (NSDAP) en 1919 et ouvre une librairie où il propose de la propagande nazie. En 1935, il devient député du SdP. Après l'annexion des Sudètes par l'Allemagne en octobre 1939, il devient Gauleiter des Sudètes. Son radicalisme lui vait la sympathie d'Heinrich Himmler qui le nomme Brigadeführer SS en novembre 1938 puis Gruppenführer en 1939. Après l'invasion de la totalité de la Tchécoslovaquie par les troupes allemandes et la mise en place du Protectorat de Bohème-Moravie, il est nommé secrétaire d'État du Protectorat et chef de la police, sous l'autorité théorique de Konstantin von Neurath qui a le titre de "Reichsprotektor" (« Protecteur »). En fait, Frank exerce le pouvoir réel, à cause de sa connaissance des affaires tchèques et du soutien dont il bénéficie de la part d'Himmler. Ainsi, c'est lui qui pourchasse les opposants tchèques et procède à l'arrestation du premier ministre Alois Eliáš. Ce faisant, Frank s'efforce discrètement de discréditer Neurath dont il espère prendre la place, mais en septembre 1941, c'est Reinhard Heydrich qui devient Reichsprotektor. Malgré leur rivalité, les deux hommes parviennent à travailler ensemble. Après l'attentat réussi contre Heydrich, Frank et Kurt Daluege, nouveau Reichsprotektor organisent ensemble les représailles avec la destruction des villages de Lidice et Ležáky. Franck conforte encore sa position, et lorsque Wilhelm Frick est nommé troisième Reichsprotektor, c'est bien Franck qui est incontestablement l'homme le plus puissant de Bohême-Moravie. Frank qui s'est rendu à l'armée américaine, est déféré devant une cour populaire qui le condamne à la pendaison, exécutée en public, à Prague, le 22 mai 1946.

Sources

Traduction de l'article anglais de wikipedia, non sourcé.

Voir aussi

- Tchécoslovaquie pendant la Seconde Guerre mondiale
- Konrad Henlein Frank Frank cs:Karl Hermann Frank de:Karl Hermann Frank en:Karl Hermann Frank eo:Karl Hermann Frank es:Karl Hermann Frank he:קרל הרמן פרנק it:Karl Hermann Frank nl:Karl Hermann Frank pl:Karl Hermann Frank sk:Karl Hermann Frank sv:Karl Hermann Frank
Sujets connexes
Allemands des Sudètes   Brigadeführer   Gauleiter   Gruppenführer   Heinrich Himmler   Karlovy Vary   Konrad Henlein   Konstantin von Neurath   Kurt Daluege   Lidice   Parti allemand des Sudètes   Reinhard Heydrich   Schutzstaffel   Tchécoslovaquie   Tchécoslovaquie pendant la Seconde Guerre mondiale   Wilhelm Frick  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^