Jacques Ibert

Infos
Jacques Ibert est un compositeur français, né à Paris le 15 août 1890 et mort à Paris le 5 février 1962.
Jacques Ibert

Jacques Ibert est un compositeur français, né à Paris le 15 août 1890 et mort à Paris le 5 février 1962.

Biographie

Ibert étudia au Conservatoire de Paris et remporta le Prix de Rome en 1919. Il composa des opéras, des ballets, des musiques pour le théâtre, le cinéma — par exemple le Macbeth d'Orson Welles — et la radio, des œuvres vocales ou instrumentales légères et mélodieuses qui n'oubliaient pas des instruments souvent délaissés et incluaient des suites, un divertissement pour l'orchestre de chambre, un Entracte pour flûte ou violon, avec clavecin ou guitare, des Interludes pour flûte, violon et harpe ou un Concertino pour saxophone. Sa musique illustre brillamment les qualités parfois reconnues à la musique française que sont la clarté et l'élégance. Il fut directeur de l'Académie de France à Rome (villa Médicis) de 1937 à 1940 et de 1946 à 1960. Sans quitter ses fonctions à Rome, il fut appelé le 1955 à prendre la charge d'administrateur de la Réunion des théâtres lyriques nationaux. Toutefois, à cause de sa santé fragile, de la lourdeur de la tâche et des attaques dont il faisait l'objet, il se retire dès le 20 avril 1956Jean Gourret, Ces hommes qui ont fait l'Opéra, 1984, p. 176. . Il est membre de l'Académie des beaux-arts à partir de 1956.

Principales œuvres

;Musique orchestrale
-Divertissement pour orchestre de chambre (1931)
-Donogoo (1930)
-Escales (1922)
-Jeux (1923)
-Paris (1930)
-Suite Élizabéthaine pour orchestre (1942)
-Concertino da camera pour saxophone et treize instruments (1934)
-Concerto pour flûte (1934)
-Concerto pour violoncelle et instruments à vents (1925)
-Symphonie concertante pour hautbois et orchestre (1949) ;Musique de chambre
-Capriccio pour dix instruments (1938)
-Impromptu pour trompette et piano (1951)
-Quatuor à cordes (1942)
-Trio pour violon, violoncelle et harpe (1944)
-Trois pièces brèves pour quintette à vent (1930)
-Nombreuses chansons et autres œuvres vocales ;Ballet
-Diane de Poitiers (1934)
-
Le Chevalier errant (1935) ;Opéras
-
Barbe-Bleue (1943)
-
Gonzague (1930)
-
Persée et Andromède (1921)
-
Angélique (1927)
-
Le Roi d'Yvetot (1927-28)
-
Les Petites Cardinal (1938, avec Arthur Honegger)
-
L'Aiglon (1937, avec Honegger) ;Film
-
Justin de Marseille'' (1935)
- Anne-Marie (1936) Catégorie:Compositeur moderne Catégorie:Compositeur français Catégorie:Compositeur d'opéra Catégorie:Académie des Beaux-Arts Catégorie:Prix de Rome Catégorie:Naissance en 1890 Catégorie:Décès en 1962 da:Jacques Ibert de:Jacques Ibert en:Jacques Ibert es:Jacques Ibert fi:Jacques Ibert he:ז'אק איבר it:Jacques Ibert ja:ジャック・イベール ko:자크 이베르 nl:Jacques Ibert pl:Jacques Ibert pt:Jacques Ibert sv:Jacques Ibert
Sujets connexes
Académie de France à Rome   Académie des beaux-arts (France)   Arthur Honegger   Ballet   Compositeur   Concerto   Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris   Justin de Marseille   Macbeth (film, 1948)   Maurice Lehmann   Opéra (musique)   Orson Welles   Paris   Prix de Rome   Quatuor   Réunion des théâtres lyriques nationaux   Symphonie   Trio   Villa Médicis  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^