Logiciel

Infos
Un logiciel ou une application est un ensemble de programmes, qui permet à un ordinateur ou à un système informatique d'assurer une tâche ou une fonction en particulier (exemple : logiciel de gestion de la relation client, logiciel de production, logiciel de comptabilité, logiciel de gestion des prêts). On distingue en général, dans un système informatique, la partie matérielle (l'ordinateur et ses périphériques) et la partie logicielle, immatériell
Logiciel

Un logiciel ou une application est un ensemble de programmes, qui permet à un ordinateur ou à un système informatique d'assurer une tâche ou une fonction en particulier (exemple : logiciel de gestion de la relation client, logiciel de production, logiciel de comptabilité, logiciel de gestion des prêts). On distingue en général, dans un système informatique, la partie matérielle (l'ordinateur et ses périphériques) et la partie logicielle, immatérielle (les programmes « écrits » sur le disque dur). Le terme logiciel est souvent employé pour désigner un programme informatique, et inversement, bien qu'un logiciel puisse être composé d'un seul ou d'une suite de programmes. Ce dernier cas est d'autant plus fréquent que la capacité réduite de calcul de l'ordinateur oblige à une segmentation des tâches en plusieurs modules séparés ; cependant, les énormes capacités des micro-ordinateurs actuels en regard des applications typiques de la bureautique ont permis la réalisation d'applications monolithiques. Généralement, les programmes sont accompagnés d'un ensemble de données permettant de les faire fonctionner (par exemple, un jeu viendra avec de nombreuses images, animations, sons, etc.). Pour fonctionner, un logiciel nécessite l'utilisation d'un ordinateur (micro-ordinateur, station de calcul, mainframe, supercalculateur, etc.) sur lequel existe à l'origine un « logiciel-moteur » (système d'exploitation) qui accepte le « logiciel-application ». Le tout a besoin d'une alimentation électrique.

Les licences

Le droit d'utilisation du logiciel est généralement règlementé par une licence d'utilisation et le droit d'auteur. Les grandes familles de licences les plus connues sont :
- les licences autour du logiciel libre (free software en anglais ex: Projet GNU) ;
- le gratuiciel (freeware ex: ) ;
- le partagiciel (shareware ex: ) ;
- d'autres types de licences, telles que les licences monoposte ou multiposte ;
- certains logiciels enfin sont internes à des entreprises et leur diffusion est interdite.

Diverses présentations de logiciels

Les programmes peuvent être de différentes formes :
- exécutables : ils peuvent être exécutés directement par l'ordinateur ;
- généralement, ils ne peuvent être exécutés que sur un type de machine et de système d'exploitation particulier (exemple : Microsoft Windows sur un compatible PC) ;
- cependant, il existe des exécutables (en bytecode) exécutables sur une variété de plates-formes (comme ceux du langage Java) ; ils visent en fait l'exécution pour une machine virtuelle, qui est elle-même un logiciel disponible sur les diverses plates-formes.
- fichiers sources : il s'agit généralement d'un texte respectant les règles d'écriture d'un langage de programmation particulier ; à titre indicatif, l'ordre de grandeur de la taille d'un logiciel comme Microsoft Word est d'un million de lignes de code ;
- pour un langage compilé : ils doivent être traduits en un exécutable par un compilateur ;
- pour un interpréteur : ils sont exécutés directement à la lecture (par exemple des scripts Perl ou PHP).
- bibliothèques : il s'agit d'un ensemble de fonctions qui, en elles-mêmes, ne sont pas exécutables directement et n'offrent pas de fonctionnalité à l'utilisateur, mais fournissent des services à d'autres programmes (par exemple, on trouvera des bibliothèques permettant à un programme de charger des animations ou de jouer des sons) ; on trouve en particulier des bibliothèques dynamiques (dll Windows ou so GNU/Linux). Les données associées au logiciel peuvent également être de différents formats : fichiers classiques, bases de données (relationnelles, hiérarchiques, etc.). Les données du logiciel peuvent être éclatées en un grand nombre de fichiers, ou tout le logiciel peut être rassemblé en un seul fichier ; par exemple, sous Windows, la définition de l'interface utilisateur, le dessin des icônes etc., sont souvent intégrés dans le même fichier que l'application principale.

Développement de logiciels

Les logiciels, suivant leur taille, peuvent être développés par une personne seule, une petite équipe, ou un ensemble d'équipes coordonnées. Le développement de grands logiciels par de grandes équipes pose de grands problèmes de coordination, en raison de la quantité importante d'informations à communiquer entre les intervenants : documentation, réunions. Pour ces raisons, le développement de logiciels dans un contexte professionnel suit souvent des règles strictes permettant le travail en groupe et la maintenance du code ; en effet, souvent, les personnes qui doivent opérer des modifications ultérieures dans le code ne sont plus les personnes qui l'ont développé. Un nouveau modèle de développement tend cependant à se répandre : le (modèle utilisé pour la conception de GNU/Linux) Un logiciel en version béta (ou béta-test) est un logiciel non finalisé, pour lequel on effectue une série de tests jusqu'à ce qu'une stabilité relative soit atteinte. Les personnes qui cherchent les dernières failles de ces versions de logiciels sont appelés des béta-testeurs.

Bogues

Des erreurs de conception dans les logiciels peuvent causer des comportements incorrects, souvent appelés bogues. La gravité de ceux-ci peut aller de très mineure (p.ex., apparence légèrement incorrecte d'un élément d'interface graphique), à des évènements catastrophiques (explosion de la fusée Ariane vol 501, irradiation incorrecte de patients par une machine de traitement...) en passant par des pertes plus ou moins grandes de données, et, rarement, par une détérioration du matériel. Il est difficile, pour des raisons fondamentales, de produire des logiciels sans bogue ; cependant, il existe des mécanismes par lesquels on peut limiter la quantité de bogues, voire les supprimer. Citons d'une part des préceptes d'organisation des équipes de programmation et leur méthodologie, d'autre part les technologies de recherche de bogues dans les logiciels. La recherche en informatique a développé un domaine d'étude, la vérification formelle, dont l'objectif est de certifier la qualité des logiciels et de garantir leur fiabilité. Dans l'ensemble, l'obtention de logiciels complexes peu bogués est coûteuse en hommes et en temps. Plus les anomalies sont détectées tôt au long du développement du logiciel, moins leur correction est coûteuse.

Ouverture du code source

On classe les logiciels d'après la disponibilité du code source et de la licence qui régit la distribution du programme :
- code ouvert : tout le monde peut lire le code source. Ce terme n'est pas synonyme de logiciel libre ;
- code fermé : le code source n'est disponible que pour une minorité de personnes ;
- logiciel libre : tout le monde peut étudier, copier, modifier et distribuer des versions modifiées du logiciel (définition de la free software foundation). Les logiciels libres sont protégés pour la plupart par une licence d'utilisation ; Pour autant cela ne signifie pas que le logiciel est gratuit.
- logiciel propriétaire : au moins un de ces droits n'est pas rempli pour les utilisateurs. La plupart du temps, acquérir une licence d'utilisation nécessite le paiement d'une certaine somme aux créateurs du logiciel ;
- logiciel commercial : logiciel destiné à la vente, il peut être libre ou propriétaire.

Développeurs

Logiciels critiques

Pour la sécurité globale des systèmes d'information d'une entité, il peut être nécessaire de définir des profils d'application, afin d'identifier les logiciels critiques sur lesquels il est nécessaire de porter une attention particulière du point de vue de la sécurité.

Voir aussi

- :Catégorie:Logiciel applicatif
- Programme informatique
- Micrologiciel ou firmware
- Génie logiciel
- Brevet logiciel
- Progiciel
- Logiciels d'astronomie Catégorie:Gestion de projet af:Sagteware ar:برمجيات ast:Programa d'ordenador bg:Програмно осигуряване bs:Softver ca:Programari cs:Software da:Computerprogram de:Software en:Computer software eo:Programaro es:Software et:Tarkvara eu:Software fa:نرم‌افزار fi:Tietokoneohjelma gl:Programa informático gu:સૉફ્ટવેર he:תוכנה hr:Programska podrška hu:Szoftver ia:Software id:Perangkat lunak is:Hugbúnaður it:Software iu:ᐊᕿᑦᑐᖅ ᖃᕆᑕᐅᔭᐅᑉ ᑎᑎᕋᕐᕕᖓ/aqittuq qaritaujaup titirarvinga ja:ソフトウェア ko:컴퓨터 소프트웨어 ku:Nermalav lt:Programinė įranga lv:Programmatūra nds:Software nl:Software nn:Programvare no:Dataprogram pl:Oprogramowanie pt:Software ro:Software ru:Программное обеспечение scn:Software simple:Software sk:Softvér sl:Programska oprema sq:Software sv:Programvara th:ซอฟต์แวร์ tl:Software tr:Yazılım tt:Sanaq programı uk:Програмне забезпечення vec:Software vi:Phần mềm zh:软件 zh-min-nan:Nńg-thé
Sujets connexes
Bibliothèque logicielle   Bureautique   Bytecode   Code source   Compatible PC   Compilateur   Comptabilité   Disque dur   Donnée   Droit d'auteur   Format   GNU   Gestion de la relation client   Génie logiciel   Icône (informatique)   Image   Java (langage)   Langage de programmation   Licence (juridique)   Licence de logiciel   Linux   Logiciel libre   Logiciel propriétaire   Logiciels d'astronomie   Machine virtuelle   Matériel informatique   Micrologiciel   Microsoft Windows   Microsoft Word   Méthode formelle (informatique)   Ordinateur   Partagiciel   Perl (langage)   Production   Progiciel   Programme informatique   Projet GNU   Périphérique informatique   Système d'exploitation   Tâche  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^