Bréviaire (catholique)

Infos
Le bréviaire est un livre liturgique catholique contenant l'ensemble des textes nécessaire pour réciter l'office lors des heures canoniales. De Breviarium (du latin brevis, court), ce livre, à l'usage des prêtres catholiques, est divisé en 4 parties correspondant aux saisons de l'année. Son nom vient du fait qu'il est une synthèse des livres qui servent au chœur pour l'office divin. Il est composé de psaumes, antiennes, répons, hymnes, versets, oraisons, etc.,
Bréviaire (catholique)

Le bréviaire est un livre liturgique catholique contenant l'ensemble des textes nécessaire pour réciter l'office lors des heures canoniales. De Breviarium (du latin brevis, court), ce livre, à l'usage des prêtres catholiques, est divisé en 4 parties correspondant aux saisons de l'année. Son nom vient du fait qu'il est une synthèse des livres qui servent au chœur pour l'office divin. Il est composé de psaumes, antiennes, répons, hymnes, versets, oraisons, etc., ainsi que de rubriques qui règlent les rites à suivre et marquent la différence des fêtes.

Histoire

L'usage du bréviaire en Orient remonte, dit-on, au temps de saint Jean Chrysostome au milieu du IVe siècle ; en Occident, il ne daterait que du pape Gélase Ier à la fin du Ve siècle. Le Bréviaire romain, à l'usage universel de l'Église, a été publié par Pie V en 1568 à la proclamation de la bulle Quod a nobis du 7 juillet 1568. Il compte huit offices répartis sur la nuit et la journée : matines au milieu de la nuit, laudes à l’aurore, prime à la première heure du jour, tierce à la troisième heure, sexte à midi, none en milieu d’après-midi, vêpres en fin d’après-midi (au lever de l’étoile Vesper : Vénus), complies avant le coucher. Le Breviarium romanum est légèrement modifié par le Pape Clément VIII par la bulle Cum in Ecclesia, du 10 mai 1602, puis par le Pape Urbain VII, par la bulle Divinam psalmodiam, du 25 janvier 1631. Le 1 novembre 1911, Le pape saint Pie X promulgue une réforme plus importante de l’élément central du Bréviaire, le psautier, par la constitution apostolique Divino afflatu.voir , éditions Labergerie, 1934, par le P. Hogueny, OP, sur le site Salve Regina''. En 1960, par la lettre apostolique Rubricarum instructum, Jean XXIII lance une mise à jour générales des rubriques, dont celles concernant le bréviaire. Une nouvelle édition typique est alors publiée, datée du 17 décembre 1960. Le Pape Paul VI promulgue, le 1 novembre 1970, la « Liturgia horarum », nouvel office divin réalisé en exécution des décisions du Concile Vatican II. Il le fait par la Constitution apostolique Laudis canticum.

Organisation du Bréviaire romain

Annexe

Notes et références

Bibliographie

- BAUMER, SUITBERT Histoire du bréviaire. Traduction française mise au courant des derniers travaux sur la question par Dom Réginald Biron. Paris, Letouzey et Ané, 1905. 2 tomes in-8, xxiv-440; 532 pp. Catégorie:Liturgie catholique catégorie:Office divin de:Brevier (Liturgie) en:Breviary es:Breviario fi:Breviario it:Breviario romano la:Breviarium Romanum no:Breviar pl:Brewiarz sv:Breviarium
Sujets connexes
Catholicisme   Clément VIII   Complies   Constitution apostolique   Gélase Ier   Heures canoniales   Jean Chrysostome   Laudes   Liste des livres liturgiques catholiques   Matines   None (office)   Office divin   Paul VI   Pie V   Pie X   Prime (office)   Sexte (office)   Tierce (office)   Urbain VII   Vêpres  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^