Gaz de France

Infos
Gaz de France est un groupe énergétique français spécialisé dans le transport et la distribution de gaz naturel. Depuis l'ouverture des marchés européens de l'énergie, Gaz de France est également un acteur du marché de l'électricité, ayant développé des offres combinées gaz naturel-électricité. Électricité de France et Gaz de France sont désormais deux entités totalement distinctes. Chacune contrôle une filiale de distribution, qui est en charge de la gest
Gaz de France

Gaz de France est un groupe énergétique français spécialisé dans le transport et la distribution de gaz naturel. Depuis l'ouverture des marchés européens de l'énergie, Gaz de France est également un acteur du marché de l'électricité, ayant développé des offres combinées gaz naturel-électricité. Électricité de France et Gaz de France sont désormais deux entités totalement distinctes. Chacune contrôle une filiale de distribution, qui est en charge de la gestion de son réseau de distribution. Pour Gaz de France, il s'agit du Distributeur Gaz de France. Ensemble, ces deux distributeurs pilotent un service commun, "EDF Gaz de France Distribution" anciennement "EDF GDF SERVICES", qui est chargé des interventions sur le terrain (relevé de compteurs, mise en service, travaux, etc.). N.B. : Son appellation courante et ancienne, "GDF", n’est plus officielle. En effet, le Groupe communique sous le nom de "Gaz de France" et n'utilise pas le nom "GDF", employé toutefois par ses publics.

Histoire

Entreprise née après-guerre en même temps qu'EDF, avec la loi de nationalisation de l'électricité et du gaz du 8 avril 1946, elle est formée de la fusion de la quasi-totalité des sociétés privées sur le territoire national Il y a eu quelques exceptions ayant refusées la proposition très insistante de nationalisation, comme la Compagnie du gaz de Thouars (qui possèdait sa propre usine de production et était en assez bonne situation financière) et continua tranquillement à vivre jusqu'à la mort de son fondateur.. Sont exclues les sociétés publiques ou d'économie mixte (régies) (Gaz de Bordeaux par exemple). Gaz de France prend le statut d'établissement public à caractère industriel et commercial (ÉPIC). Pour s'implanter sur un territoire, elle passe des contrats de concession avec les collectivités publiques où elle intervient comme opérateur. Elle n'a jamais eu de monopole, tant pour l'approvisionnement que pour la distribution aux entreprises et aux particuliers. La Loi 2004-803 du , transforme l'EPIC en société anonyme et autorise sa privatisation partielle en limitant à 30 % la part d'intérêts. Toutefois la situation a continué d'évoluer. Officiellement pour contrer la menace d'OPA hostile de l'Italien Enel, le 25 février 2006 le gouvernement français annonce la fusion avec le groupe privé Suez , Nicolas Cadène, Agoravox, 21 mars 2006 . Or, en France, une telle fusion est perçue comme une « privatisation déguisée » de Gaz de France car la participation de l'État devrait mécaniquement baisser non seulement en dessous du seuil de 70% fixé par la Loi de 2004 préparée par le ministre de l'économie Nicolas Sarkozy) mais aussi en dessous des 50 %. A l'inverse, en Belgique, plusieurs responsables politiques se sont inquiétés du contrôle par l'Etat français d'une part importante de la production et distribution d'énergie en Belgique. Le niveau exact de la participation publique dans l'éventuel ensemble fusionné est tributaire de la nature exacte de la fusion et des valorisations respectives des deux sociétés. Un niveau de 34% de participation publique a été évoqué dans un contexte fortement polémique. Si Nicolas Sarkozy semble s'être opposé pendant plusieurs mois au projet du gouvernement Villepin de fusionner les deux entreprises, il a par la suite accepté la proposition gouvernementale , Libération, 26 juillet 2006 . Ce projet de fusion GDF-Suez a été critiqué aussi bien par l'ensemble de la gauche, qui craint la perte d'un des derniers moyens d'enrayer la hausse des prix connue depuis 3 ans, ainsi que par les gaullistes sociaux , L'Express, 30 août 2006 . La Loi n° 2006-1537 du 7 décembre 2006 relative au secteur de l'énergie sur Légifrance autorise la privatisation de Gaz de France. Le 2 septembre 2007, les conseils d'administration de Gaz de France et SUEZ ont approuvé de nouvelles orientations pour le projet de fusion entre SUEZ et Gaz de France (projet de fusion GDF-Suez) qui doit se concrétiser dans le courant de l’année 2008.

Introduction de Gaz de France en Bourse

Les négociations des actions Gaz de France ont débuté le 8 juillet 2005 à 12 heures sur l’Eurolist d’Euronext Paris, sous le code ISIN FR0010208488. Prix de l'offre :
- offre à prix ouvert (OPO) : 23, 20 € par action;
- placement global garanti : 23, 40 € par action;
- offre réservée aux salariés : 18, 56 € pour les formules avec décote et 23, 20 € pour la formule sans décote. 3, 1 millions de particuliers en ont acheté. À la fin de la première journée, l'action valait 28, 50 €, c'est-à-dire de +22, 84 % en à peine quelque heures (ce qui représente même un gain potentiel de +53, 56 % pour l'offre réservée aux salariés, soumise à des conditions de durée de détention).

Direction de l’entreprise

- Robert Hirsch : 1970-1975
- Pierre Alby : 1979-1986
- Jacques Fournier : 1986-1988
- Françis Gutmann :1988-1993
- Loïk Le Floch-Prigent : 1993-1996
- Pierre Gadonneix : 1996-2004
- Jean-François Cirelli : depuis 2004

Chiffres clés

En 2006 :
- Clients : 13, 9 millions en Europe.
- Personnel : 50 244 collaborateurs, dont 32% hors de France et 25% de femmes
- Moyens techniques :
- Gazoducs : en France 31 610 km.
- Méthaniers : Flotte de 12 méthaniers, dont Provalys, le plus grand méthanier du monde
- Terminaux méthaniers : 2 (à Fos-sur-Mer et Montoir-de-Bretagne).
- Stockage souterrain : 12 sites, pour une capacité utile de 9, 2 milliards de m³.
- Volume transporté : 687 TWh de gaz (en France en 2006).
- Distribution en France : 185 000 km de canalisations et 9100 communes raccordées.

Données financières

Données boursières

-Actionnaires principaux au 31 janvier 2007 :
-Individuels et Institutionnels : 17, 9 %
-état français : 79, 8 %
-salariés : 2, 3 % Pour mémoire, en 2005 : flottant 17 %, état français 80 %, salariés 3 % Le dividende par action était de 0, 68€ en 2005 et 1, 10€ en 2006.

Stratégie de Gaz de France

Trois grands axes paraissent se dégager :
- Internationalisation dans les pays d'Europe, notamment avec Cofathec, filiale de services multi-énergies et Gaz de France Energy, sociétés présentes en France, en Italie, en Grande-Bretagne, au Benelux et en Suisse ;
- diversification dans les autres formes d'énergies : gaz naturel, électricité et pétrole. La filiale Gaselys, détenue à 51 % par Gaz de France et à 49 % par la Société générale, est un des outils du groupe pour pénétrer le marché de l'électricité en Europe, notamment dans le domaine du courtage. À noter que cette société a gagné en 2004 un des lots d'approvisionnement de la SNCF en électricité en concurrence avec EDF ;
- développement de services associés à la fourniture d'énergie : services multi-énergies avec Cofathec, services de gestion du risque financier avec Gaselys (intervention sur les marchés financiers). Pour sa part, Gaz de France avance 4 axes de développement : le développement d'une stratégie commerciale ambitieuse, la poursuite d'une politique d'approvisonnement "saine", le confortement de la position du Groupe sur le métier des infrastructures et l'accélération du développement du Groupe en Europe., la stratégie de Gaz de France

Métiers

Gaz de France affirme être le seul groupe européen à être présent sur toute la chaîne de l'énergie, dans 6 métiers différents. Gaz de France est organisé en 5 Branches :
-La branche “Global Gaz et GNL”
-La branche “Énergie France”
-La branche “Services”
-La branche “International”
-La branche “Infrastructures” Selon Gaz de France, l'organisation des métiers a pour but de garantir l'intégration des filiales du Groupe et la rendre la plus efficace possible. Elle cherche également à évaluer rapidement les potentiels de développement et assurer la cohérence des offres proposées.
La branche "Global Gaz et GNL"
Cette branche se compose de 5 entités : La Direction Exploration - Production Cette entité est responsable de la gestion et du développement de participations dans des licences d'exploration et de production de gaz naturel, comme opérateur ou comme partenaire, ainsi que de la commercialisation des productions de gaz naturel et d'huile en particulier auprès du métier Négoce. Gaz de France est référencé comme opérateur en exploration-production dans 7 pays. Le Groupe recherche et développe de nouveaux gisements en Europe, en Algérie, en Egypte et en Mauritanie. Fin 2006, les réserves prouvées et probables du Groupe s'élèvent à 685, 3 millions de barils-équivalent-pétrole (Mbep), et la production à 45, 5 Mbep, dont 71 % en gaz naturel. L'orientation stratégique annoncée est la suivante : produire 15 % des besoins de gaz naturel du groupe à terme. La Direction Approvisionnements (achat) et la Direction des Ventes (vente) Il s'agit de :
- la gestion et optimisation du portefeuille d'approvisionnement du Groupe dans 3 directions :
- contrats de long terme
- ressources propres du Groupe
- interventions auprès des marchés de court terme.
- la vente d'énergie et de services complémentaires auprès de grands clients en France et en Europe.
- la vente d'énergie auprès des particuliers, des entreprises, des professionnels et des collectivités territoriales. Les orientations stratégiques annoncées par Gaz de France sont les suivantes :
- S'imposer comme le commercialisateur de référence que l'on choisit.
- Conforter le portefeuille d'approvisionnement en gaz naturel du groupe.
- Constituer un portefeuille d'approvisionnement en électricité fondé en partie sur l'acquisition et le développement de capacités de production.
- Développer les offres et les ventes de gaz et d'électricité aux grands clients industriels et aux distributeurs en Europe, notamment dans le cadre d'offres multiservices et multiénergies.
- Développer une offre multiénergies (gaz - électricité) dans tous les pays où le groupe est présent, notamment pour les particuliers à la veille de l'ouverture totale des marchés le 1er juillet 2007. Pour la partie Achat : Gaz de France se place parmi les premiers négociants de gaz naturel en Europe. En 2006, les approvisionnements du Groupe en gaz naturel s'élèvent à 639 Twh. Gaz de France a fait passer de 24% (2005) à 29% (2006) la part du gaz naturel liquéfié dans ses approvisionnements. En matière d'électricité, le Groupe dispose d'une capacité de production électrique de 2 650 Mwe et d'un important contrat à long terme d'approvisionnement en électricité avec EDF. Pour la partie Vente : En ce qui concerne la partie Vente, Gaz de France commercialise ses énergies avec des marques dédiées :
- Gaz de France DolceVita® s'adresse aux clients particuliers
- Gaz de France Provalys® s'adresse aux clients professionnels, et en particulier aux artisans, commerçants, professions libérales et aux entreprises.
- Gaz de France EnergY® s'adresse aux grands clients européens et propose des services sur-mesure, notamment en ingénierie financière.
- Gaz de France Energies Communes® propose des solutions pour les politiques énergétiques des collectivités territoriales La Direction GNL Elle coordonne et gère l'ensemble des activités liées au Gaz Naturel Liquéfié (stratégie et projets GNL, gestion de la flotte assurant le transport du GNL, veille technologique...). Gaselys Il s'agit de la filiale de trading détenue par Gaz de France (à 51%) et la Société Générale (à 49%). Elle est spécialisée dans la gestion des risques de prix liés à l’énergie (gaz, électricité, pétrole, charbon, entre autres).
La branche "Énergie France"
Cette branche se structure autour des 3 entités opérationnelles suivantes : La Direction Amont Électricité Elle assure le développement, l'exploitation et le maintient des capacités de production d'électricité en France et à l'étranger. La Direction Commerciale Elle prend en charge la relation clientèle, la communication commerciale auprès des clients (particuliers, artisans, commerçants, professions libérales, entreprises, collectivités territoriales) et l'animation des filières de professionnels (ex : Partenaires Dolcevita réunissant plombiers, chauffagistes, professionnels de la maintenance et de l'entretien). Savelys Cette filiale détenue à 59% par Gaz de France est spécialisé dans l'entretien et le dépannage de chaudières.
La branche "Services"
Il s'agit du développement d'offres de services complémentaires à la fourniture d'énergie : services énergétiques, maintenance industrielle, etc. L'orientation stratégique annoncé par Gaz de France consiste à augmenter les parts de marché par croissance interne et externe :
- En développant des offres multiservices dans tous les pays européens où le Groupe est présent, complémentaires des offres multiénergies (gaz - électricité) du groupe,
- En développant et en exploitant les capacités de production d'électricité du groupe. En 2006, l'activité Services emploie 12 865 personnes, dont 8 000 en Europe et réalise un chiffre d'affaires de 2 181 millions d'euros. Cofatech est la principale filiale du Groupe intervenant dans ce domaine. Spécialiste des services énergétiques, elle est positionnée auprès des principaux acteurs de l'industrie, du tertiaire, de l'immobilier et des collectivités locales
La branche "International"
Comme son nom l'indique, la branche « International » est chargée du pilotage des filiales du Groupe qui lui sont rattachées et installées dans le Monde. Elle est responsable du développement de Gaz de France en dehors de la France.
La branche "Infrastructures"
Cette branche assure le transport, la distribution, le stockage de gaz naturel et la regazéification du gaz naturel liquéfié (GNL) en France. Cette branche se compose de 4 entités : La Direction des Grandes Infrastructures (DGI) Gaz de France développe et exploite :
- des ouvrages de transport en France.
- des stockages souterrains en France.
- des terminaux méthaniers en France. : Orientation stratégique : : Améliorer les performances du réseau en poursuivant des investissements soutenus dans les infrastructures Françaises de transport, de stockage et de GNL. Gaz de France affirme disposer de la deuxième capacité de stockage en Europe, avec 12 sites d'une capacité utile de 9, 2 milliards de m3 en France, et une présence en Allemagne, République Tchèque et en Slovaquie à travers ses filiales. Annonçant anticiper un doublement de la demande en gaz naturel en Europe d'ici 2015, Gaz de France estime renforcer les capacités de ses sites, notamment ceux d'Étrez, de Saint-Clair-sur-Epte, de Céré-la-Ronde, ou de Soings‑en‑Sologne. Le Groupe développe également 2 nouveaux sites de stockage à Hauterives (Drôme) et à Trois-Fontaines (Marne) et explore de nouvelles zones pouvant accueillir des sites de stockage, par exemple en Alsace. En ce qui concerne le développement des terminaux méthaniers, les deux terminaux méthaniers du Groupe, Fos Tonkin et Montoir-de-Bretagne, permettent de mettre à disposition 17 milliards de m3 de gaz naturel par an de capacité de regazéification. La mise en service d'un nouveau terminal en France à Fos Cavaou est annoncé comme "prochaine". La filiale GRTgaz Il s'agit de la commercialisation et de la réalisation de prestations de transport pour le compte des expéditeurs. GRTgaz est la filiale de transport en France de Gaz de France. Elle exploite et commercialise un réseau de 31 610 kilomètres, accessible à tous les expéditeurs qui interviennent sur le territoire français. Ce réseau compte également 27 stations de compression et 687 Twh y ont été transportés en 2006. Enfin, Gaz de France a investi 245 millions d'euros dans le développement de ce réseau en 2006. Le Groupe Gaz de France est par ailleurs actionnaire de plusieurs sociétés de transport en Europe :
- Deutschland Transport en Allemagne (100%)
- BOG en Autriche (participation non spécifiée)
- SPE et SEGEO en Belgique (participation non spécifiée) La filiale en charge de la Distribution (GRD) Le gestionnaire du réseau de distribution de Gaz de France prend en charge les missions suivantes :
- Le développement et l'exploitation des réseaux de distribution en France.
- La commercialisation et la réalisation de prestations de distribution pour le compte des fournisseurs. Orientations stratégiques :
- Associer croissance et service public en poursuivant le développement du réseau tout en assurant la continuité des missions de service public. Le distributeur Gaz de France exploite au total un réseau de 185 000 kilomètres, accessibles à tous les fournisseurs de gaz naturel opérant sur le territoire français. La Délégation Infrastructures Elle gère les activités de transport et de stockage hors de France et des synergies pour l'ensemble des activités d'infrastructures du Groupe.

Direction de l'entreprise (au 30 octobre 2007)

Conseil d'administration

Gaz de France est doté d'un Conseil d'administration composé de 18 administrateurs nommés ou élus pour une période de cinq ans selon la répartition suivante :
- Six représentants de l'État nommées par décret du Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Emploi.
- Six représentants des salariés élus conformément à la loi n° 83-675 du 26 juillet 1983 relative à la privatisation partielle du secteur public.
- Six administrateurs élus par l'Assemblée Générale des actionnaires.

Historique des logos

Image:Logo_gaz_de_france.jpg|Ancien Logo Gaz de France Image:logo_gaz_de_france.png|Logo de Gaz de France actuel

Président

: Jean-François Cirelli : Président-directeur général de Gaz de France.

Représentants de l'État

: Paul-Marie Chavanne : Président-directeur général de Geopost et d'Europe Airpost, Directeur général délégué du groupe La Poste. : Pierre Graff : Président-directeur général d'Aéroports de Paris SA : Philippe Favre : Président de l'Agence française pour les investissements internationaux. Ambassadeur délégué aux investissements internationaux. : Xavier Musca : Directeur général du Trésor et de la Politique économique. Président du Comité économique et financier de l'Union Européenne. : Édouard Vieillefond : Directeur de participations, en charge de la sous-direction énergie à l’agence des participations de l’Etat. : Florence Tordjman : Sous-directrice du gaz et de la distribution des énergies fossiles à la direction générale de l'énergie et des matières premières, au ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie.

Administrateurs élus par l'Assemblée Générale des actionnaires

: Jean-Louis Beffa : Président du conseil d'administration de Saint-Gobain. Président de Claude Bernard Participations. Président de l'Association pour le rayonnement de l'Opéra de Paris. Vice-Président du Conseil d'administration de BNP Paribas. : Aldo Cardoso : Maître de conférence ("corporate governance et stratégie de confiance") à l'Institut d'études politiques de Paris. Administrateur d'Accor, Imerys, Orange, Rhodia, et MobiStar. : Jean-François Cirelli : Président-Directeur Général de Gaz de France. : Guy Dollé : Ancien Président de la Direction Générale d'Arcelor jusqu'au 1er octobre 2006 : Peter Lehmann : Président du « energy saving trust ». Président de Fuel Poverty Advisory Group. Président de Greenworks. : Philippe Lemoine : Président-directeur général de Cofinoga, de Laser et de Sygma Banque.

Représentants élus des salariés

: Olivier Barrault : Fédération Nationale des Syndicats du Personnel des Industries de l'Énergie Électrique, Nucléaire et Gazière CGT : Eric Buttazzoni : Fédération Nationale des Syndicats du Personnel des Industries de l'Énergie Électrique, Nucléaire et Gazière CGT : Bernard Calbrix : Fédération Chimie Energie CFDT CFDT : Jean-François Le Jeune : Fédération Nationale de l'Électricité et du Gaz CGT - FO : Yves Ledoux : Fédération Nationale des Syndicats du Personnel des Industries de l'Énergie Électrique, Nucléaire et Gazière CGT : Anne-Marie Mourer : Fédération des Industries électriques et gazières CFE - CGC

Comité Exécutif

Au 23 juillet 2007, le Comité Exécutif est composé de : :
- Jean-François Cirelli – Président-directeur général :
- Yves Colliou – Directeur Général Délégué :
- Jean-Marie Dauger – Directeur Général Délégué :
- Stéphane Brimont – Directeur Financier :
- Emmanuel Hedde – Secrétaire Général du Groupe Gaz de France :
- Pierre Clavel – Directeur de la Branche « International » :
- Henri Ducré - Directeur de la Branche « Energie France » :
- Philippe Saimpert - Directeur des Ressources Humaines :
- Raphaële Rabatel - Directrice de la Communication

Références

Bibliographie

- "Le Noir et le Bleu, 40 ans d'histoire de Gaz de France", d'Alain Beltran et Jean-Pierre Williot, préface de Pierre Bérégovoy, édition Belfond 1992 ISBN 2714429262
- "Et la lumière fut nationalisée", de René Gaudy, postface de Marcel Paul. VO éditions, 1996.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Accor   Aldo Cardoso   Arcelor   Benelux   CFE   CGC   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Cofathec   Confédération générale du travail   Confédération générale du travail - Force ouvrière   Distribution   EDF Gaz de France Distribution   Enel   Europe   Fos-sur-Mer   France   Fédération nationale des collectivités concédantes et régies   Gaselys   Gaullisme   Gaz de Bordeaux   Gaz naturel   Gazoduc   Grande-Bretagne   Guy Dollé   Imerys   Infrastructure   Investissement   Italie   Jacques Fournier   Jean-François Cirelli   Jean-Louis Beffa   L'Express   La Poste (France)   Libération (journal)   Loïk Le Floch-Prigent   Légifrance   Marché financier   Montoir-de-Bretagne   Méthanier   Nicolas Sarkozy   OPO   Offre publique   Orange   Paris   Part de marché   Pierre Alby   Pierre Bérégovoy   Pierre Gadonneix   Pierre Graff   Privatisation   Production   Projet de fusion GDF-Suez   Président-directeur général   Pétrole   Rhodia   Risque   SA   Saint-Gobain   Service public   Société anonyme   Société générale   Société nationale des chemins de fer français   Stockage   Suez   Suez (groupe)   Suisse   Transport   Villepin   Xavier Musca  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^