Choc pétrolier

Infos
Un choc pétrolier est un choc économique provoqué par une modification brutale de l'offre de pétrole, combinant hausse du prix et baisse de la production.
Choc pétrolier

Un choc pétrolier est un choc économique provoqué par une modification brutale de l'offre de pétrole, combinant hausse du prix et baisse de la production.

Description économique du phénomène

Toute variation brutale ne provoque pas nécessairement un choc : il faut que cette variation oblige les agents économiques à prendre des mesures immédiates, qui auront un impact sensible sur d'autres opérateurs et les forceront, à leur tour, à prendre d'autres décisions cruciales, qui en entraîneront d'autres à leur tour, etc. L'inélasticité de la demande de pétrole à court terme favorise cependant les chocs. Ainsi, dans les pays importateurs, une forte hausse du prix du pétrole augmente les coûts de production de certaines entreprises, hausse à laquelle elles répondent si possible par une baisse de consommation, par une hausse de leurs prix de vente, ou en dernier lieu par des réductions d'activité et d'emploi. Tout cela se répercute dans toute l'économie, et au passage, certains opérateurs se retrouvent en difficulté, amplifiant les problèmes. À terme, l'économie retrouve un nouvel état d'équilibre, où la consommation de pétrole est inférieure. À l'inverse, dans ces pays, une forte baisse des prix de même ampleur se traduit uniquement par une baisse des prix de revient, une hausse des profits, et éventuellement une hausse de l'activité et de l'emploi. Tout cela se fait à la satisfaction générale et s'étale dans le temps, ce qui ne provoque pas de choc. Mais les pays exportateurs subissent, eux, un choc (contre-choc pétrolier) qui peut se répercuter dans toute la planète financière, avec des effets négatifs (limités, évidemment) même dans les pays importateurs. Les combustibles étant consommés d'une façon relativement régulière et répartie dans le monde, et la production des autres combustibles fossiles que le pétrole étant également relativement peu concentrée, ce sont les ajustements à la production du pétrole qui sont le phénomène initial. La règle économique de l'offre et de la demande fait baisser les prix en période d'abondance, les fait monter en cas de restrictions. Les facteurs politiques (mécontentement de l'Etat, intervention politique du Kremlin dans les affaires pétrolières russes, etc.) sont très importants. La montée des prix pour une ressource énergétique possède une seule limite théorique, lointaine il est vrai : dès lors qu'il faudrait plus d'énergie pour aller chercher la ressource que celui-ci ne peut en fournir une fois extraite, aucun prix, quel qu'il soit, ne peut plus justifier son exploitation. Le pétrole peut, théoriquement toujours, aller au-delà, car même s'il est remplaçable par d'autres sources d'énergie, il reste pour le moment indispensable comme matière première de la pétrochimie. Depuis le problème du voyageur de Calais, du lauréat du Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel Maurice Allais, les économistes aiment à calculer le prix de renouvellement d'une ressource. Le seul moyen naturel de renouveler le pétrole consiste à chauffer sous pression et en présence d'eau des débris organiques pendant plusieurs millénaires. Sa synthèse a toutefois été réalisée durant la Seconde Guerre mondiale par les savants allemands. Le prix actuel du pétrole est très inférieur à son coût théorique de renouvellement ; l'essence synthétique reste encore chère.

Les principaux chocs pétroliers

- 1973 : Premier choc pétrolier (guerre du Kippour)
- 1979 : Deuxième choc pétrolier à cause de la révolution iranienne

Voir aussi

===
Sujets connexes
Choc   Chronologie des faits économiques   Coût de production   Crise économique   Deuxième choc pétrolier   Entreprise   Essence synthétique   Guerre du Kippour   Géopolitique du pétrole   Maurice Allais   Offre   Offre et demande   Pic de Hubbert   Politique   Premier choc pétrolier   Prix   Pétrochimie   Pétrodollar   Pétrole   Révolution iranienne   Seconde Guerre mondiale   Yves Cochet  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^