Les Cahiers bleus

Infos
Les Cahiers Bleus, organe du Parti républicain syndicaliste (Paris, Librairie Valois, no 1, 15 août 1928 - no 119, 23 mai 1932). Périodique mensuel et bi-mensuel français dirigé par Georges Valois qui avait pour sous-titre: "Pour la république syndicale: organe de culture générale et d'organisation". Ce périodique apparaît à la suite de la dissolution du Faisceau, premier parti politique se réclamant du fascisme en France. Issu des rangs de l'Action française et d
Les Cahiers bleus

Les Cahiers Bleus, organe du Parti républicain syndicaliste (Paris, Librairie Valois, no 1, 15 août 1928 - no 119, 23 mai 1932). Périodique mensuel et bi-mensuel français dirigé par Georges Valois qui avait pour sous-titre: "Pour la république syndicale: organe de culture générale et d'organisation". Ce périodique apparaît à la suite de la dissolution du Faisceau, premier parti politique se réclamant du fascisme en France. Issu des rangs de l'Action française et du syndicalisme révolutionnaire, Valois renoue avec ses préoccupations antérieures et tente; ce nouveau périodique a pour objectif de développer une nouvelle économie fondée sur le syndicalisme et le corporatisme. Parmi les collaborateurs des Cahiers Bleus on compte notamment Édouard Berth, Marcel Déat, Bertrand de Jouvenel et Pierre Mendès France. Les Cahiers bleus deviendront Chantiers coopératifs (Paris) et seront suivis des Cahiers bleus. 2e série (1931-1932). ==
Sujets connexes
Bertrand de Jouvenel   Corporatisme   Fascisme   Fascisme en France   France   Français   Georges Valois   Le Faisceau   Marcel Déat   Paris   Parti républicain syndicaliste   Pierre Mendès France   Syndicalisme   Syndicalisme révolutionnaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^