Innsbruck

Infos
Vue panoramique sur la ville et les montagnes Innsbruck est une ville autrichienne, située dans l'ouest du pays, dans une vallée au cœur des Alpes ; elle est la deuxième plus grande ville d'Europe dans cette situation, après sa jumelle alpine Grenoble. Elle est la capitale du Land du Tyrol, et est traversée par la rivière l'Inn. Son nom vient du nom de la rivière — l'Inn — et du mot Brücke (le pont en allemand) et signifie Le pont sur l'In
Innsbruck

Vue panoramique sur la ville et les montagnes Innsbruck est une ville autrichienne, située dans l'ouest du pays, dans une vallée au cœur des Alpes ; elle est la deuxième plus grande ville d'Europe dans cette situation, après sa jumelle alpine Grenoble. Elle est la capitale du Land du Tyrol, et est traversée par la rivière l'Inn. Son nom vient du nom de la rivière — l'Inn — et du mot Brücke (le pont en allemand) et signifie Le pont sur l'Inn. Elle est la cinquième ville d'Autriche du point de vue de sa population, après Vienne, Graz, Linz, et Salzburg : La ville regroupe environ 120 000 habitants tandis que son agglomération abrite 165 000 personnes. Le dynamisme et le pouvoir d'attractivité d'Innsbruck dans la région sont en partie dûs au tourisme (notamment de sports d'hiver), renforçant encore son rôle économique et culturel régional (Université, ville de congrès).

Géographie

Situation et relief

La ville est située entre la massif Karwendel au Nord et les premiers contreforts de la chaîne centrale des Alpes (Patscherkofel) au sud.

Climat

- Précipitations annuelles : 875 mm
- Moyenne annuelle de la température de l'air : 9, 4 °C (Janvier : -3°C ; Juillet 19, 6°C)
- Humidité moyenne de l'air : 74 %
- Ensoleillement moyen annuel : 1 764 h.

Hydrographie

Le territoire de la commune d'Innsbruck est parcouru par les cours d'eau suivants :
- Les affluants de la rivière Inn, qui traverse également la commune d'Innsbruck :
- Sulzenbach
- Geroldsbach (depuis Götzens)
- Lohbach
- Höttinger Bach
- Fallbach
- Mühlauer Bach
- Sill
- Viller Bach
- Les cours d'eau du massif Karwendel :
- Gleirschbach, qui se jette dans l'Isar.
-
- Angerbach

Villes voisines

Ceci est une liste des communes qui partagent une frontière avec la commune d'Innsbruck. Toutes ces communes font partie du District d'Innsbruck-Land.

Histoire de la ville

Une carte historique, datant d'environ 1888. On trouve dans la région d'Innsbruck des traces de l'activité humaine du Néolithique. Les noms des lieux dont l'origine est antérieure à l'époque romaine ainsi que la présence d'urnes funéraires à Wilten, Amras, Hötting et Mühlau remontent à 3 000 ans (à compléter)

Démographie

Innsbruck est la 5 ville la plus peuplée d'Autriche, après Vienne, Graz, Linz, et Salzburg : La ville regroupe environ 120 000 habitants tandis que son agglomération abrite 165 000 personnes. Évolution de la population de la ville d'Innsbruck

Politique

A Innsbruck, le maire n'est pas élu au suffrage universel direct : il est élu par le conseil municipal.

Le conseil municipal

Le conseil municipal de la commune d'Innsbruck comporte 40 membres. les dernières élections ont eu lieu le 23 avril 2006.

Le Sénat de la ville

Le Sénat de la ville comporte 7 membres.

Jumelage

- , depuis 1963.
- , depuis 1963. Innsbruck partage avec cette ville une partie de son histoire. Les deux villes possèdent un funiculaire.
- , depuis 1980.
- , depuis 1982.
- , depuis 1982.
- , depuis 1995.
- , depuis 1998.

Transports

Le réseau de tramway et de trolleybus de la ville en 1996. La ville promeut un réseau de tramway dense. Les autoroutes A12 et A13 passent à proximité d'Inssbruck. Elles desservent notamment Vérone et le reste de l'Italie, Munich et le reste de l'Allemagne. La gare d'Innsbruck est l'une des plus fréquentées d'Autriche. La ville dispose d'un réseau de tramway et d'un réseau de trolleybus.
-
-

Religion

La ville est le siège d'un diocèse, qui englobe l'ouest et le centre du Tyrol, jusqu'à la rivière Ziller, ainsi que le District de Lienz. Jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce territoire était une partie du diocèse de Bressanone, dans le Trentin-Tyrol du Sud en Italie.

Personnalités

La ville doit beaucoup à Maximilien 1 de Habsbourg et à l'impératrice Marie-Thérèse mais les Jeux olympiques d'hiver, en 1964 et 1976, lui ont ouvert de nouveaux horizons en la dotant de pistes de luge, de patinoires et de nombreuses pistes.

Culture, architecture

Vue d'Innsbruck en hiver

Le musée d'art populaire tyrolien

Le Tiroler Volkskunstmuseum est situé dans un ancien couvent du , juste à coté de la Hofkirche, c'est le plus beau musée ethnographique d'Autriche.
- Au rez de chaussée : Très importante collection de crèches
- Au premier étage : Meubles, pièces à vivre reconstituées, collection de cloches de vaches, peigne à carder ...
- Au deuxième étage : Armoires et lits peints, costumes traditionnels et folkloriques.

Hofkirche

Juste à coté du musée, (billet jumelé), elle renferme le monument funéraire le plus grandiloquant jamais construit :

Le mausolée de l'empereur Maximilien

Le tombeau de l'empereur Maximilien Ier, qu'il fit construire de son vivant est entouré d'une haie d'honneur de vingt-huit (il en était prévu quarante) statues de bronze de plus de deux mètres de haut, appelées par les habitants d'Innsbruck : "Les bonshommes noirs" représentant les ancêtres des Habsbourg au sens large puisqu'on peut y voir Clovis Charlemagne, Godefroy de Bouillon. Celle de Rodolphe Ier brille à l'entrejambe à force d'être touchée par des milliers de visiteuses, cherchant ainsi on ne sait quel porte-bonheur ? Les statues peuvent toutes recevoir un flambeau. Ce sont en remontant vers l'autel : Le tombeau lui-même est entouré d'une grille Renaissance, et surmonté de la statue en bronze de Maximilien agenouillé. Ce mausolée n'a jamais servi car le tombeau est vide, Maximilien étant enterré au château de Wiener Neustadt.

La chapelle d'argent

On y accède par un escalier, c'est ici que se trouvent les tombeaux de l'Archiduc Ferdinand II et de sa femme Philipine Welser qui était une riche roturière et n'avait donc pas le droit de reposer dans la crypte des Habsbourg à l'abbaye de Stams

Le monument d'Andreas Hofer

Le tombeau d'Andreas Hofer (1767-1810) héros de la résistance tyrolienne contre l'invasion napoléonienne en 1809, se trouve dans cette église.

Le Petit toit d'or

Le Goldenes Dach est sans doute la facade la plus photographiée d'Autriche, elle est parée d'une loge d'honneur construite en 1494 par Maximilien Ier pour son mariage avec Blanche Marie Sforza. Elle est surmontée d'une deuxième loggia recouverte d'un toit fait de 2557 plaques de cuivre doré. Une photo du petit toit d'Or

La maison Helbling

Maison de style gothique qui fut transformée en style rococo en 1732.

Sports

-Tivoli (Innsbruck), stade de football (sélectionné pour l'Euro 2008).
-FC Wacker Tirol, club de football (10 titres de championnats).
-Raiders du Tyrol, club de football américain (2 titre de championnat). La ville a accueilli à deux reprises les Jeux Olympiques d'hiver :
- Jeux Olympiques d'hiver de 1964
- Jeux Olympiques d'hiver de 1976

Economie et médias

Médias

- ORF-Landesstudio Tirol
- Tiroler Tageszeitung, journal quotidien local.
- Telesystem Tirol, télévision locale.
- Tirol TV, télévision locale.
- Antenne Tirol
- Welle 1 Stadtradio
- 6020 Stadtmagazin
- 6020ONLINE.at eMagazin
- Die Neue Zeitung für Tirol
- Tiroler Kronenzeitung
- Stadtblatt Innsbruck
- Innsbruck informiert
- Life Radio
-

Quelques photos

Image:Innsbruck hofkirche mausolee statue.jpg|La statue de bronze de Rodolphe Ier (Hofkirche). Image:innsbruck tyroler museum buffet peint.jpg|Buffet peint (musée d'art populaire tyrolien) Image:2729 - Innsbruck - Goldenes Dachl.JPG|Le petit toit d'or Image:Hoelblinghaus.JPG|La maison Helbling ==
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^