Pons de Melgueil

Infos
Pons de Melgueil, mort en 1126, fut le septième abbé de Cluny.
Pons de Melgueil

Pons de Melgueil, mort en 1126, fut le septième abbé de Cluny.

Biographie

Fils cadet de Pierre I de Melgueil, Pons appartient à la haute noblesse du Languedoc. Il est apparenté aux comtes d'Auvergne et aux comtes de ToulouseAubé, p.47.. Pons de Melgueil succède à Hugues de Cluny en 1109 à la tête de l'abbaye de Cluny. Il obtient du pape le droit de porter certains habits épiscopaux, privilège d'abord personnel, puis étendu à tous les abbés de ClunyAubé, p. 59.. Il fait preuve de sympathie envers l'ordre cistercien, encore tout jeune, et aide l'abbaye de Clairvaux à gagner son autonomie financière en remettant les dîmes qu'elle lui doit sur les terres et les troupeauxAubé, p. 95.. Partisan d'une certaine forme de réforme à Cluny même, il fait l'objet de sévères critiques lors du concile de Reims, en 1159Aubé, p. 132.. Dans un contexte marqué par les premières difficultés financières de l'ordre clunisien, Pons est de plus en plus contesté par ses moines. Il est convoqué à Rome par le pape Calixte II et démissionne peu après. Hugues II de Cluny lui succède entre avril et juillet 1122 mais, déjà âgé lors de son élection, il meurt au bout de trois mois et est remplacé par Pierre de Montboissier, que la postérité appelera Pierre le Vénérable. Pons de Melgueil redevenu simple moine gagne Rome, puis la Terre SainteAubé, p. 137.. En 1123, Pons revient en Italie où il fonde un monastère près de Vicence. La même année, il figure parmi les participants de la diète de Worms. À Cluny, le mouvement réformateur reste vivace, alors qu'une polémique oppose Bernard, abbé de Clairvaux, à Pons le Vénérable. Pons profite d'une absence de ce dernier, en 1126, pour revenir à Cluny et réclamer sa mitre d'abbé. Il est soutenu par de nombreux moines de l'abbaye ainsi que par la noblesse de la région et d'autres monastères de l'ordre, dont le prieuré de Souvigny, où est enterré saint Maïeul, quatrième abbé de Cluny. Pons est aussitôt excommunié par l'archevêque de Lyon, sentence que confirme bientôt le pape Honorius II. Pons est transféré à Lyon, puis enfermé à Rome où il meurt de la malaria le 28 décembre 1126.

Notes

Références

- Pierre Aubé, Saint Bernard de Clairvaux, Fayard, Paris, 2003 .
- Agnès Gerhards, L'Abbaye de Cluny, Complexe, Bruxelles, 1992 , p.22-23. ==
Sujets connexes
Abbaye de Clairvaux   Abbaye de Cluny   Abbé   Bernard de Clairvaux   Calixte II   Clairvaux   Diète de Worms   Dîme   Excommunication   Honorius II   Hugues de Cluny   Languedoc   Maïeul de Cluny   Ordre cistercien   Pierre Aubé   Pierre Ier de Melgueil   Pierre le Vénérable   Rome   Terre Sainte  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^