Langue régionale

Infos
Une langue régionale est une langue pratiquée dans un territoire administré par un État qui n'est pas la langue officielle de l'État. On peut distinguer cette terminologie et celle de langue minoritaire. Selon la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires : L'adjectif «régional» concerne les langues parlées dans une partie limitée du territoire d'un Etat, dans laquelle elles peuvent, par ailleurs, être parlées par la majorité des citoyens. Les
Langue régionale

Une langue régionale est une langue pratiquée dans un territoire administré par un État qui n'est pas la langue officielle de l'État. On peut distinguer cette terminologie et celle de langue minoritaire. Selon la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires : L'adjectif «régional» concerne les langues parlées dans une partie limitée du territoire d'un Etat, dans laquelle elles peuvent, par ailleurs, être parlées par la majorité des citoyens. Les langues régionales sont parfois reconnues et protégées par l'administration régionale ou par l'État. Parfois cependant l'État ne reconnaît que la langue officielle de l'État, comme c'est le cas en ce qui concerne les langues régionales de France. Ces langues sont alors sans statut, et de fait "hors-la-loi" (même s'il n'est évidemment pas interdit de les parler, sauf dans certains cas, les fonctionnaires en exercice par exemple). La plupart des États européens reconnaissent des langues régionales, et leur accordent un statut, comme c'est le cas de tous les pays limitrophes de la France, à savoir la Belgique, le Royaume-Uni, l'Espagne, l'Italie, le pays européen qui connait la plus grande variété de langues, et l'Allemagne (voir langues régionales d'Allemagne). Une langue minoritaire n'est pas forcément régionale - par exemple, la langue arabe en France est minoritaire sans être identifiée avec un territoire. Des langues transfrontalières sont parfois reconnues des deux côtés de la frontière qui divise les locuteurs. Parfois elles ne sont reconnues que d'un seul côté, comme c'est le cas du basque ou du catalan. Le basque et l'occitan ont un statut en Espagne (et aussi en Italie pour l'occitan) mais pas en France, où l'évolution historique et les choix faits ont été différents. Une langue officielle d'un État peut être classée régionale dans une région limitrophe de l'État, comme le français dans le Val d'Aoste, le slovène en Autriche.

Belgique

Au côté du français, du néerlandais et de l'allemand, la Belgique reconnait plusieurs langues régionales ; cette compétence est du ressort des communautés. La communauté flamande n'en reconnait aucune (exemple : le flamand n'est pas reconnu), il n'en existe pas en communauté germanophone et la communauté française en reconnait 8, dites langues régionales endogènes.

France

Les langues régionales sont les langues des minorités linguistiques historiques de France métropolitaine ou d'outre-mer. En effet la dénomination langue régionale n'est guère utilisée qu'en France et semble une des caractéristiques de l'exception culturelle française : on utilise ailleurs les termes de : langues des minorités ethniques, langues minoritaires, minorisées (ainsi nommées dans l'article correspondant dans la wikipédia occitan), indigènes, aborigènes.

Indonésie

L'Indonésie est une nation formée de dizaines de groupes ethniques (suku), dont les langues ont le statut reconnu de langue régionale (bahasa daerah), aux côtés de la langue nationale, l'indonésien. Les linguistes dénombrent près de 300 langues distinctes en Indonésie, dont 250 pour les seules provinces d'Irian Jaya occidental et Papua (moitié occidentale de la Nouvelle-Guinée). On estime que la langue régionale est langue maternelle pour plus de la moitié des Indonésiens. En outre, il est courant que ceux dont la langue maternelle est l'indonésien, parlent une langue régionale.

Philippines

Les Philippines sont un archipel de plus de 7 100 îles, lesquelles abritent selon les linguistes quelques 120 langues régionales. En 14 août 1991, le gouvernement a, par la création de la Commission sur la Langue Filipino (Komisyon sa Wikang Filipino), reconnu la diversité et l'importance de la réalité linguistique. Selon l’Acte de la République 7104, Section 5, la Commission se compose de 11 commissaires, représentant les langues majeures de l’archipel. Par cette loi-ci, on considère une langue comme « majeure » si 2% de la population la pratique (soit en 2007, 1, 7 million de locuteurs). Les 10 langues régionales majeures reconnues sont respectivement le tagalog, l'ilocano, le pangasinan et le kapampangan de l’île de Luçon, le cebuano, l'hiligaynon et le binisaya (ou waray-waray) de l’archipel de Visayas ainsi que le maguindanao et le maranao de l’île de Mindanao. Cependant, les seules langues officielles demeurent le filipino et l’anglais.

Article connexe

-Langues par zone géographique
-Littératures de langues régionales
-Langues régionales ou minoritaires d'Allemagne
-Langues régionales ou minoritaires de France
- bg:Регионален език ca:Llengua regional csb:Òbéndowi jãzëk de:Regionalsprache en:Regional language et:Regionaalkeel fy:Streektaal kw:Yeth ranndiryel nds:Regionaalspraak nds-nl:Streektaol nl:Streektaal oc:Lengas minorizadas pl:Język regionalny ro:Limba regională
Sujets connexes
Aborigène   Allemagne   Anglais   Basque   Belgique   Catalan   Cebuano   Charte européenne des langues régionales ou minoritaires   Communauté flamande   Communauté française de Belgique   Espagne   Ethnie   Exception culturelle   Filipino   Flamand (dialecte)   France   Hors-la-loi   Indigène   Indonésien   Italie   Langue   Langue minoritaire   Langue nationale   Langue officielle   Langues par zone géographique   Langues régionales de France   Langues régionales ou minoritaires d'Allemagne   Langues régionales ou minoritaires de France   Littératures de langues régionales   Luçon   Mindanao   Nouvelle-Guinée   Occitan   Philippines   Royaume-Uni   Slovène   Tagalog   Visayas   Waray-waray  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^