Simon Leys

Infos
Simon Leys, de son vrai nom Pierre Ryckmans, né le 28 septembre 1935 à Bruxelles, est un écrivain, essayiste, critique littéraire et sinologue belge, de langue française et anglaise. Les thèmes principaux de son œuvre ont trait à la Chine, la littérature et la mer. Son style, à la fois érudit, clairvoyant et sarcastique, confère une valeur littéraire à ses textes au delà des sujets traités et de ses opinions.
Simon Leys

Simon Leys, de son vrai nom Pierre Ryckmans, né le 28 septembre 1935 à Bruxelles, est un écrivain, essayiste, critique littéraire et sinologue belge, de langue française et anglaise. Les thèmes principaux de son œuvre ont trait à la Chine, la littérature et la mer. Son style, à la fois érudit, clairvoyant et sarcastique, confère une valeur littéraire à ses textes au delà des sujets traités et de ses opinions.

Biographie

Petit-fils d'un bourgmestre d'Anvers, il étudie le droit et l'histoire de l'art à l'Université catholique de Louvain. En 1955, à l'âge de dix-neuf ans, il participe au voyage d'une délégation de jeunes Belges invités durant un mois en Chine, au cours duquel il affirme avoir pris part à un entretien avec Zhou Enlai. À partir de 1959, il poursuit des études de langue, littérature et art chinois à Taiwan, Singapour et Hong Kong. Il acquiert pendant cette période une science profonde du monde chinois en plus d'une expérience quotidienne de réalité de la Chine à cette époque. Il s'installe en Australie en 1970. Il enseigne la littérature chinoise à Canberra puis les études chinoises à l'université de Sydney de 1987 à 1993.

Œuvre

En 1971, sur les conseils de son éditeur, il décide de prendre un pseudonyme avant de publier les Habits neufs du président Mao, pour ne pas risquer de devenir persona non grata en République populaire de Chine. Il choisit comme nom « Leys » en référence au personnage du roman de Victor Segalen René Leys, publié en 1922 ; et comme prénom « Simon » en référence au nom originel de l'apôtre Pierre. Il critique dès la première heure la Révolution culturelle en Chine populaire. Il n'est connu au départ que de cercles restreints, mais est découvert du grand public au cours d'un numéro de l'émission Apostrophes en 1983 consacré à la Chine où Bernard Pivot avait également invité Maria-Antonietta Macciocchi, auteur du livre De la Chine. Après avoir laissé cette dernière parler avec lyrisme de l'homme nouveau qui apparaissait en Chine, Simon Leys - qui avait vécu en Chine précisément pendant la période en question - répondit en fournissant plusieurs données factuelles suggérant qu'elle n'avait pas vérifié ses sources avant d'écrire son livre. « Il est normal que les imbéciles profèrent des imbécillités comme les pommiers produisent des pommes, mais moi qui ai vu chaque jour depuis ma fenêtre le fleuve Jaune charrier des cadavres, je ne peux accepter cette présentation idyllique par madame de la Révolution culturelle. » D'après une interview de Bernard Pivot, ce fut le seul cas où à la suite d'un passage à Apostrophes les prévisions de vente d'un livre furent révisées à la baisse. Un autre sinologue apporte depuis ses débuts un soutien discret à Simon Leys : René Étiemble. Dans les années 1970, la publication de ses pamphlets sur la Chine lui ont attiré la haine des milieux maoïstes français de l'époque, représentés notamment par la revue Tel Quel. Simon Leys est également :
- membre de l'Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique depuis 1990,
- lauréat du Prix Renaudot (Essai) en 2001 pour Protée et autres essais,
- Lauréat du prix Guizot en 2003 pour Les Naufragés du Batavia,
- Récipiendaire du Prix mondial Cino Del Duca en 2005 pour l'ensemble de son œuvre. En 2002, une comédie intitulée The Emperor's New Clothes est tiré de son seul roman publié à ce jour : La Mort de Napoléon. Ian Holm en tient le rôle-titre.

Œuvres

- La vie et l'œuvre de Su Renshan, rebelle, peintre et fou (UER Asie Orientale Université Paris 7, 1970)
- Les Habits neufs du président Mao (Champ libre 1971, LGF 1989)
- Ombres chinoises (UGE 10/18 1976, Laffont 1976)
- Images brisées (Laffont 1976)
- Human rights in China (1979)
- Broken Images (1981)
- Préface à L'Enquête sur la mort de Lin Biao de Yao Mingle (1983)
- La Forêt en feu : Essais sur la culture et la politique chinoises (Hermann 1983)
- Orwell, ou l'horreur de la politique (Hermann 1984)
- La Mort de Napoléon (Hermann 1986, Plon 2005)
- L'humeur, l'honneur, l'horreur : Essais sur la culture et la politique chinoises (Laffont 1991)
- Essais sur la Chine (Laffont collection Bouquins, 1998)
- L'Ange et le Cachalot (Seuil 1998, Points-Essais 2002) : compilation d'une série d'articles ou de préfaces sur la littérature, la Chine et le problème de la traduction, écrits entre 1990 et 1997. Le titre se réfère à une citation de Gilbert Keith Chesterton : « Un homme qui tâche d'accorder des anges avec des cachalots doit avoir une vision assez sérieuse de l'univers. »
- Protée et autres essais (Gallimard 2001)
- Les Naufragés du Batavia, suivi de Prosper (Arléa 2003, Points-Seuil 2005) prix Guizot-Calvados
- La Mer dans la littérature française (Plon, 2003)
- Les Idées des autres, idiosyncratiquement compilées pour l'amusement des lecteurs oisifs (Plon, 2005)

Traductions

- Shen Fu, six récits au fil inconstant des jours (sous le nom de Pierre Ryckmans, Larcier 1966 ; Christian Bourgois 1982)
- Shitao : Les propos sur la peinture du moine Citrouille-amère (traduction et commentaire sous le nom de Pierre Ryckmans, IBHEC Bruxelles 1970, Hermann 1984)
- Kouo Mo-jo, autobiographie - les années d'enfance" (sous le nom de Pierre Ryckmans, Gallimard 1970)
-
Lu Xun La mauvaise herbe (sous le nom de Pierre Ryckmans, UGE 10/18 1975)
- Jao Tsong-Yi, peintures monochromes de Dun-Huang (sous le nom de Pierre Ryckmans, Ecole française d'Extrême-Orient 1978)
-
Chen Jo-Hsi, le préfet Yin
(Denoël 1980)
- Confucius, entretiens (sous le nom de Pierre Ryckmans, Gallimard 1987)
- Richard Henry Dana, Deux années sur le gaillard d'avant (Laffont 1990, Petite bibliothèque Payot 1995)
- Analects of Confucius (Norton 1997)

Lien externe

-par Philippe Sollers. Catégorie:Sinologue Catégorie:écrivain belge francophone Catégorie:nom de plume Catégorie:Écrivain de la Marine en:Pierre Ryckmans pl:Simon Leys
Sujets connexes
Anglais   Années 1970   Anvers   Apostrophes   Australie   Bernard Pivot   Bourgmestre (Belgique)   Bruxelles   Canberra   Champ libre   Droit   Essais sur la Chine   Français   Gilbert Keith Chesterton   Histoire de l'art   Hong Kong   Huang He   Ian Holm   Les Habits neufs du président Mao   Littérature   Littérature chinoise   Maoïsme   Maria-Antonietta Macciocchi   Mer   Pierre (apôtre)   Prix Guizot   Prix Guizot-Calvados   Prix Renaudot   Prix mondial Cino Del Duca   René Étiemble   République populaire de Chine   Révolution culturelle   Singapour   Taiwan   Tel Quel   Université catholique de Louvain (Louvain)   Victor Segalen   Zhou Enlai  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^