Joachim Kühn

Infos
Joachim Kühn, est un musicien allemand de jazz, né le 15 mars 1944 à Leipzig (Allemagne). Dans ses jeunes années, Joachim Kühn entame une carrière de pianste de concert avant de s'intéresser de plus en plus au jazz, sous l'influence de son frère aîné, le clarinettiste Rolf Kühn. Il commence une carrière internationale au Jazz Jamboree de Varsovie en 1963, et après un premier trio très influent sur la scène du jazz est-allemand (avec en particulier Klaus Koch), il
Joachim Kühn

Joachim Kühn, est un musicien allemand de jazz, né le 15 mars 1944 à Leipzig (Allemagne). Dans ses jeunes années, Joachim Kühn entame une carrière de pianste de concert avant de s'intéresser de plus en plus au jazz, sous l'influence de son frère aîné, le clarinettiste Rolf Kühn. Il commence une carrière internationale au Jazz Jamboree de Varsovie en 1963, et après un premier trio très influent sur la scène du jazz est-allemand (avec en particulier Klaus Koch), il déménage en Allemagne de l'Ouest en 1966, puis en 1968 à Paris. Il joue alors du free jazz (avec un saxohone alto) puis, dans les années 1970 s'intéresse au jazz rock avec par exemple Jean-Luc Ponty, Philip Catherine, Zbigniew Seifert ou Aldo Romano. Kühn fait partie des rares pianistes avec lesquels ait joué Ornette Coleman. L'album Colors enregistré en public à Leipzig, en est le témoin. Sa virtuosité au piano, jamais gratuite car mise tout entière au service de l'expressivité, s'exprime volontiers dans le cadre de trios : avec le bassite Jean-François Jenny-Clark et le batteur Daniel Humair, mais aussi plus récemment avec Rabih Abou-Khalil et Jarrod Cagwin, avec Majid Bekkas et Ramon Lopez... En 2005, un album solo Piano works - Allegro vivace montre de Joachim Kühn une facette moins connue, celle du pianiste mozartien avec une remarquable improvisation sur le concerto en La de Mozart.

Discographie sélective

Piano solo

- Solos - Futura Ger 18 (1971)
- Snow in the desert (1980)
- Distance (1984)
- Situations (1988)
- Dynamics (1990)
- The Diminished Augmented System (1999)
- Piano Works - Allegro vivace (2005)

Trio avec Daniel Humair et Jean-François Jenny-Clark

- Easy to read (1985)
- From Time To Time Free (1988)
- Live 1989 (1989)
- Carambolage avec le big band de la radio ouest-allemande (1991)
- Usual Confusion (1993)
- The threepenny opera (1996)
- Triple entente (1999)

Autres enregistrements

- Hip Elegy, avec Terumasa Hino, Philippe Catherine, John Lee, Naná Vasconcelos, Alphonse Mouzon (1975)
- Joachim Kühn et Jan Akkerman Live, 1979
- Nightline New York (1981), avec Michael Brecker, Eddie Gomez, Billy Hart, Bob Mintzer et Mark Nauseef
- Colors, avec Ornette Coleman, 1996
- Dark, avec Walter Quintus, Son digital
- Get up early, avec Walter Quintus, son digital
- Journey to the center of an egg, avec Rabih Abou Kalil et Jarrod Cagwin
- Poison, avec Jean-Paul Celea et Wolfgang Reisinger, 2005 (sortie en France mars 2007)
- Kalimba avec Ramon Lopez et Majid Bekkas, sortie Allemagne le 27 avril 2007.

Lien externe

- Catégorie:Pianiste de jazz Catégorie:Compositeur de jazz Catégorie:Personnalité allemande Catégorie:Naissance en 1944 de:Joachim Kühn en:Joachim Kühn
Sujets connexes
Aldo Romano   Allemagne   Années 1970   Clarinette   Daniel Humair   Free jazz   Jazz   Jazz-rock fusion   Jean-François Jenny-Clark   Jean-Luc Ponty   John Lee   Leipzig   Michael Brecker   Naná Vasconcelos   Ornette Coleman   Paris   Philip Catherine   Rabih Abou-Khalil   Varsovie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^