Antonio da Sangallo le Jeune

Infos
L'église Santa Maria di Loreto à Rome Antonio Cordiani, dit Antonio da Sangallo le Jeune (Florence, 12 avril 1484 - Terni, 3 août 1546) est un architecte italien de la Renaissance.
Antonio da Sangallo le Jeune

L'église Santa Maria di Loreto à Rome Antonio Cordiani, dit Antonio da Sangallo le Jeune (Florence, 12 avril 1484 - Terni, 3 août 1546) est un architecte italien de la Renaissance.

Biographie

Il est dénommé le Jeune pour le différencier de Antonio da Sangallo le Vieux, son oncleSon père Giuliano da Sangallo et son oncle Antonio obtirent le nom d'artiste de Sangallo car ils travaillèrent près de la porte Saint-Gall à Florence.. Avec ce dernier, il part à Rome en 1530 et devient le disciple de Bramante. Il vit et travaille à Rome la plupart de sa vie et travaille souvent au service de différents papes. Son œuvre la plus parfaite est l'église Santa Maria di Loreto, en briques et travertin, près de la colonne Trajane. Il complète l'église San Giovanni dei Fiorentini commencée par Jacopo Sansovino, près de la rive Tevere, près de Pont Sant'Angelo. Il édifie la chapelle Paolina, la Sala Regia dei Palazzi Vaticani au Vatican. Nommé par le pape Paul III, architecte de toutes les fabriques pontificales en 1536, il agrandit et réorganise les fortifications de Léon (Mura Leonine) et modernise le Mur d'Aurélien. Près de la porte Cavalleggeri, un Bastione Sangallo est encore visible. Son travail le plus élaboré est la partie inférieure de la cour du Palais Farnese, ensuite complété par Michel-Ange. Après le sac de Rome, Antonio travaille principalement en dehors de la ville, surtout comme architecte militaire, pour les fortifications d'Ancone, pour le puits de San Patrizio à Orvieto, très profond et ingénieusement creusé dans la roche, avec une double échelle à spirale, comme le puits du Saladino dans la citadelle de Cairo. Il est mandaté par le pape Paul III, en 1545, pour creuser un autre canal, la Cava Paolina, au lac de Velino près de la cascade des Marmore (cascata delle Marmore) où il meurt pendant les travaux en 1546.

Principales œuvres

-Le palais Baldassini à Rome.
-Les églises Santa Maria di Loreto et San Giovanni dei Fiorentini à Rome.
- La Villa Madame à Rome (début en 1518).
- La basilique Saint-Pierre à Rome (architecte en chef à partir de 1520).
- Le Palais Farnèse à Rome (1534-1546), choisi par le Cardinal Alessandro Farnese (futur Paul III).
- Divers bâtiments au Vatican comme la Cappella Paolina et la Sala Regia
- La Villa Farnèse, le palais Farnèse de Caprarola, vers 1559, pour le cardinal Alexandre Farnèse.
- La Forteresse de Basso de Florence en 1534

Notes et références

Sources

-

Voir aussi

===
Sujets connexes
Alexandre Farnèse (cardinal)   Antonio da Sangallo le Vieux   Basilique Saint-Pierre   Bramante   Brique (matériau)   Caprarola   Colonne Trajane   Florence   Forteresse de Basso   Giorgio Vasari   Giuliano da Sangallo   Jacopo Sansovino   Le Vite   Michel-Ange   Mur d'Aurélien   Orvieto   Palais Farnèse   Paul III   Renaissance (période historique)   Rome   Sac de Rome   Terni   Travertin   Vatican   Villa Farnèse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^