Compétitivité économique

Infos
La compétitivité économique est une notion économique qui s'applique à une entreprise, un secteur économique, ou un territoire (pays, bassin économique...). Elle désigne la capacité d'une telle entité à fournir et vendre durablement un ou plusieurs biens ou services marchands sur un marché donné en situation de concurrence. Ce terme est passé dans le langage courant avec une acception très large et quelque peu vague, pour évoquer la capacité à réussir écono
Compétitivité économique

La compétitivité économique est une notion économique qui s'applique à une entreprise, un secteur économique, ou un territoire (pays, bassin économique...). Elle désigne la capacité d'une telle entité à fournir et vendre durablement un ou plusieurs biens ou services marchands sur un marché donné en situation de concurrence. Ce terme est passé dans le langage courant avec une acception très large et quelque peu vague, pour évoquer la capacité à réussir économiquement dans un environnement concurrentiel, en innovant, en croissant, en réalisant du bénéfice, etc. La pertinence de cette notion, notamment son application à la compétitivité nationale, fait l'objet de controverses parmi les économistes Voir notamment Paul Krugman http://www.foreignaffairs.org/19940301faessay5094/paul-krugman/competitiveness-a-dangerous-obsession.html. Ce terme est également utilisé dans le langage spécialisé de l'économie, pour qualifier la proximité plus ou moins grande d'un marché réel avec le marché théorique du modèle de concurrence parfaite.

Description

La compétitivité de la production d'une entreprise ou d'un territoire se mesure par la différence de prix de revient relativement à la concurrence extérieure (territoires ou entreprises). Une entreprise peut améliorer sa compétitivité si elle se place sur des créneaux particuliers : qualité élevée, innovation, etc. Si une entreprise est seule (à un moment donné) à produire un type particulier de biens ou de services, on ne peut pas parler de compétitivité économique; par ailleurs, l'entreprise pourra être très rentable (marché porteur) ou au contraire en déficit (secteur non rentable économiquement). À l'échelle d'un territoire, ou d'un bassin d'emploi, la spécialisation productive peut également être source de forte compétitivité, grâce à des rendements d'échelle et d'externalités positives.

Sources de compétitivité économique

Elle est principalement fonction :
- des coûts de production : coût du capital (c'est-à-dire taux d'intérêt et rendement attendu par le marché boursier) et coût du travail (salaires des mains-d'œuvre qualifiées et non-qualifiées))
- de la productivité : bonne organisation, main-d'œuvre qualifiée, etc.
- de l'imposition locale et nationale, et des contraintes administratives
- de la présence d'infrastructures (routes, réseau de télécommunications, ...)
- d'externalités positives, liées par exemple à la présence de fournisseurs, d'un réseau dense de PME
- de la disponibilité de main-d'œuvre formée répondant aux besoins de ou des entreprises (liée au système éducatif)
- des coûts de transport jusqu'à la zone de consommation
- d'une qualité de production adaptée à la demande
- de l'adéquation de la production avec la demande intérieure et extérieure.
- du taux de change par rapport à des producteurs extérieurs (lorsque la monnaie domestique est sous-évaluée, la compétitivité est améliorée). La compétitivité repose également sur la capacité d'innovation technique et commerciale lorsqu'il s'agit de compétitivité dite "hors-prix" (ou qualité).

Compétitivité-prix

- La compétitivité-prix est une des formes de compétitivité qu'une entreprise peut choisir d'utiliser pour vendre plus. Elle repose sur la diminution du prix des biens ou services qu'elle produit, pour lui permettre d'écouler plus vite et plus facilement ses stocks.
- On peut évaluer l'évolution de la compétitivité-prix d'un pays en soustrayant la variation des prix à l'importation de celle des prix à l'exportation. Le taux de change peut avoir un impact important sur la compétitivité-prix : une dépréciation de la monnaie nationale, en augmentant le prix des produits importés, entraînera une amélioration de la compétitivité-prix. Par exemple une parité euro/dollar élevée défavorise la compétitivité-prix à l'exportation des entreprises de l'Union européenne.
- La compétitivité-prix, au-delà des variations du taux de change, dépend du coût du travail et du coût du capital dans l'économie.

Compétitivité hors-prix

La compétitivité hors-prix est une forme de compétitivité moins visible que le prix de vente, mais qui joue un rôle important dans la rentabilité d'une entreprise. Elle repose sur la capacité d'innovation et l'amélioration constante de la productivité et de la qualité. Cette forme de compétitivité entraîne généralement une hausse des prix de vente des biens ou services de l'entreprise, mais incite les consommateurs désireux d'une meilleure qualité, qui veulent "monter en gamme", à acheter ses produits. En général, le taux de marge est plus élevé pour les produits les plus coûteux. L'innovation nécessite des coûts de recherche et la protection de la propriété intellectuelle. Cette compétitivité par l'innovation peut concerner aussi un bassin économique, en concurrence par rapport à d'autres, d'où les politiques visant à constituer ou renforcer des pôles de compétitivité Pour une économie, la stabilité du taux de change, au-delà de son niveau, est également bénéfique pour la compétitivé (la volatilité et donc le risque des investissements étant moins grands).

Conséquences

Une faible compétitivité de l'économie d'un pays n'incitera pas les entreprises étrangères à placer des centres de production ou de recherche dans le pays. Par ailleurs, cette faible compétitivité fragilisera les entreprises nationales, leur faisant perdre des parts de marché par rapport aux concurrents étrangers. Au final, ceci diminuera la production par travailleur et l'emploi total au sein du pays (et donc augmentera le taux de chômage).

Palmarès de la compétitivité

D'après le classement de 2007 de l'International Institute for Management DevelopmentInstitut de Lausanne, rapport publié le 10/05/2007 qui analyse 55 pays, et du Forum économique mondial , les États-Unis demeurent le pays le plus compétitif de la planèteAnnie Kahn, « La France perd du terrain par rapport aux Etats-Unis en termes de compétitivité », dans Le Monde du 11/05/2007, . La France se classe au 28 rang, l'Allemagne au 16 rang.

Notes et références de l'article

Voir aussi

- Pôle de compétitivité
- Concurrence économique
- Avantage comparatif | avantage compétitif

Liens et documents externes

-
- catégorie:développement économique catégorie:Économie internationale da:Konkurrenceevne de:Wettbewerbsfähigkeit en:Competitiveness hu:Versenyképesség lv:Konkurētspēja ru:Национальная конкурентоспособность zh:竞争力
Sujets connexes
Avantage comparatif   Avantage compétitif   Bien (économie)   Biens et services marchands   Concurrence économique   Coût du travail   Entreprise   Euro/dollar   Externalité   Forum économique mondial   Gestion de la qualité   Impôt   Innovation   International Institute for Management Development   Le Monde   Main-d'œuvre   Monnaie   Part de marché   Paul Krugman   Petites et moyennes entreprises   Production   Productivité   Propriété intellectuelle   Rendement   Rendements d'échelle   Rentabilité   Sciences économiques   Secteur économique   Services (économie)   Taux d'intérêt   Taux de change   Taux de chômage   Taux de marge   Transport   Télécommunications   Union européenne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^