Ken Akamatsu

Infos
Ken Akamatsu est un dessinateur de manga. Il est né dans la préfecture de Kanagawa, au Japon, le 5 juillet 1968. Il a échoué deux années de suite à l'examen d'entrée de Todaï (Université de Tōkyō), en section audiovisuelle. Il s'est donc dirigé vers l'université de Chuo pour faire de la littérature. Faisant partie de plusieurs clubs, il finit par trouver sa voix en troisième année dans celui de manga. Proposant une comédie romantique au concours du Shônen Maga
Ken Akamatsu

Ken Akamatsu est un dessinateur de manga. Il est né dans la préfecture de Kanagawa, au Japon, le 5 juillet 1968. Il a échoué deux années de suite à l'examen d'entrée de Todaï (Université de Tōkyō), en section audiovisuelle. Il s'est donc dirigé vers l'université de Chuo pour faire de la littérature. Faisant partie de plusieurs clubs, il finit par trouver sa voix en troisième année dans celui de manga. Proposant une comédie romantique au concours du Shônen Magazine, il le remporte, et une fois son diplôme en poche, il débute sa carrière de mangaka. Là, son éditeur lui proposera une histoire tournant autour du monde informatique avec des jeunes filles, AI non-stop. Le succès de la série au Japon lui permettra de réaliser 9 tomes (une édition en 8 volumes avec de nouvelles couvertures sortira ensuite en 1999). Sa série suivante, Love Hina, le fera connaître dans le monde entier. Partant sur le principe d'une histoire proche de Maison Ikkoku, Love Hina s'en éloigne, intégrant certains caractères de sa précédente œuvre, à savoir un étudiant complexé, ou la présence de nombreuses jeunes filles. Mais cette fois-ci, on peut constater quelques ingrédients autobiographique, par exemple le héros a, comme son auteur, échoué au concours d'entrée à l'université de Tokyo par deux fois. De 1999 à 2002, 14 tomes de Love Hina seront sortis au Japon, la série devenant un vrai phénomène un peu partout dans le monde, alors que son cadre typiquement japonais ne l'y prédestinait pas. Début 2003, un an après la fin de Love Hina, il commence Mahō sensei Negima, un récit peuplé d'un nombre impressionnant d'héroïnes. Le héros quant à lui est un apprenti magicien d'une dizaine d'année, ce que beaucoup verront comme une forte inspiration du côté d'un certain Harry Potter. Cette œuvre est à la base plutôt imposée par son éditeur, afin de profiter de ce qui a fait le succès de Love Hina, mais Ken Akamatsu a réussi à y mettre progressivement une touche plus personnelle et fidèle à son idée de départ, en axant de plus en plus le scénario vers la magie. Ses œuvres incluent:
-1993 : Kid’s game for one summer
-1994-1997 : Ai Ga Tomaranai (AIが止まらない)
-1998 : Itsudatte my Santa
-1998-2002 : Love Hina (ラブひな)
-2001 : Iro Hina version 1 et 2 (art book)
-2002 : Rikujo Bôeitai Mao-chan (Mao soldat des Forces terrestres de Défense)
-2003 : Mahō sensei Negima (ネギま, negima) NB : Ken Akamatsu a fait parti d'une team de doujinshi hentai de 1994 à 2003 (voire plus ?) du nom de Cu-Little2, sous le pseudonyme de Betty. Cette team de trois otakus est en particulier célèbre chez les fans du genre pour leur suite sur Final Fantasy 7. Malgré le succès de Love Hina puis de Negima, Akamatsu a publié sous le label "Cu-Little2" des recueils d'images non hentai de ses deux séries cultes. == Aide:
Sujets connexes
AI non-stop   Harry Potter   Itsudatte my Santa   Japon   Love Hina   Maison Ikkoku   Manga   Mangaka   Préfecture de Kanagawa   Université de Tōkyō  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^