Gnomon

Infos
Un gnomon est le nom du plus simple cadran solaire : un bâton planté verticalement dans le sol, ou même encore plus simple l'homme lui-même. Il est connu depuis l'antiquité. L'heure peut se déterminer soit en fonction de la longueur de l'ombre, soit en fonction de son orientation. Par extension, le gnomon désigne la partie d'un cadran solaire qui forme l'ombre, mais il vaut mieux utiliser « style ». Le plus souvent, le style est parallèle à l'axe de rotation de la Te
Gnomon

Un gnomon est le nom du plus simple cadran solaire : un bâton planté verticalement dans le sol, ou même encore plus simple l'homme lui-même. Il est connu depuis l'antiquité. L'heure peut se déterminer soit en fonction de la longueur de l'ombre, soit en fonction de son orientation. Par extension, le gnomon désigne la partie d'un cadran solaire qui forme l'ombre, mais il vaut mieux utiliser « style ». Le plus souvent, le style est parallèle à l'axe de rotation de la Terre, il s'agit d'un cadran polaire. Sur certains cadrans, cependant, le style est perpendiculaire au cadran et seule son extrémité est utilisée pour sa lecture, dans ce cas le nom usuel est gnomon, ou style droit. Sur des cadrans plus élaborés, la forme du style permet de prendre en compte directement la correction de l'équation du temps. Le gnomon a donné son nom à l'art de la construction des cadrans solaires : la gnomonique. left Sur la photo à droite le gnomon perpendiculaire au plateau du cadran projette l'extrémité de son ombre au midi solaire sur une courbe en huit qui représente l'équation du temps tout au long de l'année ; le détail ci-contre permet de voir l'indication de la date, ici mi-mars. Les deux courbes en huit partielles à gauche apportent les corrections pour l'heure d'été et l'heure d'hiver. On notera également les courbes presque horizontales du cheminement de l'extrémité de l'ombre, tout au long d'une journée, chaque courbe correspond à une date spécifique (anniversaire) dessinée par son auteur le gnomoniste.

Géométrie

En géométrie, un gnomon est une figure plane formée en enlevant un parallélogramme, d'un coin d'un plus grand parallélogramme. C'est un cas particulier du gnomon pythagoricien, une figure géométrique qui doit être ajoutée à une figure donnée, pour que la nouvelle figure soit semblable cette dernière. Étant donnée une suite de nombres figurés, le gnomon est une disposition de points dans un plan, représentant un nombre, et formant un modèle qui permet d'obtenir par juxtaposition à la figure correspondant à un nombre figuré de la suite, la figure du nombre de rang suivant. Ce procédé est décrit dans l'article sur les nombres de figurés, dans lequel des nombres carrés sont construits à partir du gnomon d'un nombre impair. La projection gnomonique (ou centrale) est une projection de cercles d'une sphère, dont le centre (œil d'où partent les rayons) est le centre de la sphère, sur un plan de visée tangent à la sphère. Elle est utilisée en cartographie, et surtout pour la navigation aérienne : son avantage est de représenter les grands cercles de la sphère par des droites.

Voir aussi

-Francesco Bianchini
-Gnomoniste Catégorie:Instrument astronomique ca:Gnòmon cs:Gnómon de:Gnomon en:Gnomon es:Gnomon it:Gnomone nl:Gnomon (zonnewijzer) pl:Gnomon ru:Гномон sk:Gnómon sr:Гномон sv:Gnomon uk:Гномон
Sujets connexes
Cadran polaire   Cadran solaire   Francesco Bianchini   Gnomoniste   Géométrie   Nombre figuré   Orthodromie   Projection cartographique   Pythagore  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^