Louveciennes

Infos
Louveciennes est une commune française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France, à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Paris. Les habitants en sont les Louveciennois ou Luciennois.
Louveciennes

Louveciennes est une commune française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France, à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Paris. Les habitants en sont les Louveciennois ou Luciennois.

Géographie

La commune s'étend depuis le plateau dit du Cœur volant au nord du triangle de Rocquencourt et en limite de la forêt de Marly jusqu'à la Seine. Le plateau lui-même est relativement peu construit, la partie la plus au sud ayant accueilli les bâtiments d'un important camp du SHAPE qui devinrent le siège de la CII puis de Bull. La partie la plus urbanisée se trouve au flanc du coteau façant le nord et qui descend vers la Seine, entre le parc de Marly et Bougival. Le nord du territoire communal est couvert de bois qui font partie des anciens domaines du château de Voisins et du château de M du Barry. La commune ne possède qu'une petite frange d'environ 700 mètres de bord de Seine et la partie centrale, d'environ 500 mètres, de l'île de la Loge. Les communes limitrophes de Louveciennes sont Croissy-sur-Seine au nord-est sur la rive nord de la Seine, Bougival à l'est, La Celle-Saint-Cloud au sud, Marly-le-Roi à l'ouest et Le Port-Marly au nord-ouest. La commune est traversée par la route nationale 186 qui mène, vers le sud, à Rocquencourt et Versailles et, vers le nord, au Port-Marly et Saint-Germain-en-Laye. La route départementale 102 traverse la ville dans le sens est-ouest avec le nom de route de la Princesse. Au plan ferroviaire, la commune est desservie par la gare de Louveciennes sur la ligne L du transilien (de Paris Saint-Lazare à Saint-Nom-la-Bretèche).

Histoire

Blason : d'azur aux deux loups d'argent lampassés de gueules, passant l'un sur l'autre, au chef cousu du même chargé de trois fleurs de lys au pied nourri d'or Comme la majeure partie des communes du département, Louveciennes dépendait au XI siècle de l'abbaye de Saint-Denis. Petit village d'agriculteurs cultivant arbres fruitiers et vignes sur les coteaux de la Seine, son « éveil » se produit au XVII siècle lorsque Louis XIV installe sa cour à Versailles et fait construire le château de Marly. Ce sera la construction, de 1681 à 1684, de la machine de Marly qui bouleversera le quotidien du village. En effet, les eaux de la Seine, puisées à Bougival, sont remontées dans des canalisations qui traversent le territoire communal jusqu'à l'aqueduc construit sur ses hauteurs. Nombre de châteaux vont être bâtis sur la commune de Luciennes comme le village s'appelle encore à l'époque. Ce sera au XVIII siècle qu'il prendra le nom de Louvetienne. Au XIX siècle, le village « ré-endormi » aura une nouvelle renommée grâce aux peintres impressionnistes tels Camille Pissarro et Alfred Sisley. Le chemin de fer qui mène, dans un premier temps, à Saint-Germain-en-Laye puis, dans un second, à Saint-Nom-la-Bretèche via Bougival et Louveciennes, va amener la construction d'un nombre important de résidences secondaires bourgeoises, petits manoirs et « campagnes ». Louveciennes dépendait, jusqu'en 1964, de l'ancien département de Seine-et-Oise.

Culture

Patrimoine

- L'aqueduc de Louveciennes, parfois appelé aqueduc de Marly : construit entre 1681 et 1685 par Jules Hardouin-Mansart et Robert de Cotte pour amener aux réservoirs desservant les châteaux de Versailles et de Marly l'eau pompée dans la Seine par la machine de Marly située sur la commune de Bougival, au nord, en contrebas de Louveciennes. Il s'agit d'un canal tapissé de plomb de 640 mètres de long supporté par 36 arcades de 23 mètres de hauteur. L'eau montée de la Seine est acheminée dans la tour dite du Levant (classée monument historique) puis, à l'extrémité sud de l'aqueduc, un siphon dans la tour dite du Jongleur, amène l'eau aux réservoirs de la Batterie à Marly. Image:Louveciennes Aqueduc Panneau.JPG|Information sur l'aqueduc Image:Alfred Sisley 002.jpg|L'Aqueduc à Marly par Alfred Sisley, 1874 Image:Louveciennes Aqueduc3.JPG|L'aqueduc, vue ouest-est Image:Louveciennes Aqueduc1.JPG|L'extrémité est de l'aqueduc, au dessus de la Seine Image:Louveciennes Aqueduc2.JPG|L'aqueduc en direction du plateau de Marly (vue est-ouest) L'église Saint-Martin et Saint-Blaise
- L'église Saint-Martin-et-Saint-Blaise : le chœur à chevet plat remonte au XIII siècle. La nef a été amputée de deux travées en 1818. Le clocher, inspiré de celui de la collégiale de Poissy, a été construit à la fin du XIX siècle, à la faveur d'une « restauration » radicale.
- La cloche de l'église a un diamètre de 1130 mm il est gravée dessus l'inscription suivante: L'AN 1707 JAY ETE FONDUE ET NOMME LOUISE ADELAIDE PAR Mgr LE DUC DE BOURGOGNE ET SON AUGUSTE EPOUSE JAY ETE REFONDUE EN 1775 ET BENITE SOUS LES MEMES NOMS PAR Mgr JACQUES CHARLES FOURMENTIN CURE DE CE LIEU - VINCENT LEDET ET MICHEL GAGNE ETANT MARGUILLIERS/ DEPREZ FONDER DU ROY MA FAITE A PARIS.Lionel Ollivon, CLoches et clocherss des Yvelines, Ed. Champflour, Marly-le-Roi, 1993, p. 136.
- Château du Pont : les pont, douves et portail datent du XVI siècle et les bâtiments des XVII et XVIII siècles, inscrit aux monuments historiques en 1947 et 1948
- Le château ou domaine de Voisins : à l'origine, un château fut construit à la fin du XVII siècle qui fut acheté en 1696 par Louis Oger de Cavoye puis devint propriété de Louise Élisabeth de Bourbon-Condé, princesse de Conti. Détruit au début du XIX siècle, il fut reconstruit vers 1820 pour le comte Hocquart de Turtot ; il abrite aujourd'hui un centre de formation BNP Paribas.
- Le château de M du Barry au village de Voisins :
-à l'origine, un manoir dénommé Pavillon des Eaux est construit, en 1684, sur une assez grande propriété le long du chemin de la Machine, pour le gouverneur de la machine de Marly, Arnold de Ville ; il est agrandi, en 1769, par Ange-Jacques Gabriel pour M du Barry ;
-en 1771, M du Barry fait construire par Claude Nicolas Ledoux le Pavillon de Musique, archétype du néoclassicisme, en surplomb de la falaise qui domine la Seine, au nord du domaine ; ledit pavillon sera déplacé et éloigné de la falaise en 1923 par son propriétaire, le parfumeur François Coty ; à la fin du XIX siècle, un châtelet est construit par Pasquier le long du chemin de la Machine ; l'ensemble fait partie aujourd'hui d'un domaine séparé qui abrite l'American School of Paris ;
-à l'extrémité sud du domaine, un pavillon de réception composé de deux pavillons d'entrée reliés est construit par Goury en 1897 et 1898 ; il constitue aujourd'hui la troisième portion indépendante de l'ancien domaine.
- Château de Louveciennes dit aussi château du Parc et également appelé Folie de Madame Vigée Le Brun datant de la deuxième moitié du XVIII siècle, inscrit aux monuments historiques en 1941 et 1990 ; devant le château, sur la rue, se trouve la fontaine dite du Parc
- Château des Sources
- Château Beauséjour, actuel hôtel de ville
- Château de Prunay : un premier château fut construit vers la fin du XVIII siècle et le début du XIX siècle ; détruit au cours du XIX siècle, il fut rebati au début du XX siècle. Image:Louveciennes Château du Pont.JPG|Le château du Pont Image:Louveciennes Pont château.JPG|L'entrée du château du Pont Image:Louveciennes Château de Voisins.JPG|Le château de Voisins Image:Louveciennes Pavillon des Eaux2.jpg|Le Pavillon des Eaux, chemin de la Machine à Voisins Image:Louveciennes Pavillon entrée Barry.jpg|Le châtelet à l'entrée du domaine de M du Barry Image:Louveciennes Pavillons.JPG|Le Pavillon de réception construit par Goury Image:Louveciennes Château de Louveciennes.jpg|Le château de Louveciennes, façade sud Image:Louveciennes Château du Parc.jpg|Le château de Louveciennes, façade nord Image:Louveciennes Château des Sources.jpg|Le château des Sources Image:Louveciennes Château de Prunay.jpg|Le château de Prunay La commune regorge de domaines et manoirs de moindre importance parmi lesquels on peut citer le pavillon de Voisins où résida et mourut Leconte de Lisle et le domaine de la Châtaigneraie où vécut et mourut le maréchal Joffre.

Personnalités liées à la commune

-Louis Oger de Cavoye (1640-1716), grand Maréchal des Logis de la maison du roi en 1677 habita au château de Voisins.
-Arnold de Ville (1653-1722), ingénieur en chef de la machine de Marly, habita le Pavillon des Eaux, chemin de la Machine à Voisins.
-Louise Élisabeth de Bourbon-Condé (1693-1775), princesse de Conti, habita au château de Voisins. Leconte de Lisle
-Pierre Alexis Magallon de la Morlière (1707-1798), lieutenant général de Louis XV vécut au château de Louveciennes de 1765 à 1795.
-M du Barry (1743-1793), maîtresse de Louis XV habita le Pavillon des Eaux et en fit le château qui porte son nom.
-Le poète André Chénier (1762-1794) fut hébergé par M Le Coulteux au domaine de Voisins et la célébra dans ses poèmes sous le nom de Fanny.
-Le maréchal de France Bernard Magnan (1791-1865) résida au château de Louveciennes de 1852 à 1865.
-Le poète Leconte de Lisle (1818-1894) résida souvent au pavillon de Voisins et y mourut.
-Le Professeur Félix Guyon (1831-1920), fondateur de l'école française d'urologie, habita une maison le long de la RN 186.
-Camille Saint-Saëns (1835-1921), compositeur, vécut dans le village de Voisins de 1865 à 1870.
-Les parents d'Auguste Renoir (1841-1919) sont venus habiter à Louveciennes en 1868 ; Renoir séjourna quelque temps chez eux puis eut un domicile à Voisins de 1869 à 1870. Maréchal Joffre
-Joseph Joffre (1852-1931), maréchal de France, mort en 1931, repose à Louveciennes. Il demeurait au Pavillon de la Châtaigneraie, à l'entrée de l'avenue des Gressets (à l'angle de l'actuelle rue du Maréchal Joffre, au n° 25). Il est enterré dans un mausolée à sa mémoire dans le parc de la propriété.
-Julien Cain (1887-1974), directeur de la Bibliothèque nationale, eut, dans le village de Voisins, une propriété devenue aujourd'hui une maison de la Culture qui porte son nom.
-Charles Münch (1891-1958), chef d'orchestre né en Alsace, habita à Voisins de 1958 à 1968.
-Le duc Louis de Broglie (1892-1987), mathématicien et académicien, vécut à Louveciennes et y mourut en 1987.
-Kurt Weill (1900-1950), compositeur allemand, auteur, entre autres, de la musique de L'Opéra de quat'sous, trouva refuge à Voisins de 1933 à 1935.
-Anaïs Nin (1903-1977), femme de lettres franco-américaine, habita une maison à Louveciennes entre 1924 et 1938.
-Pierre Lazareff (1907-1972), journaliste et patron de presse posséda une propriété à Louveciennes.
- Alexis Polevoi, né en 1978, a été mis en cause dans l'affaire dite Tuerie de Louveciennes en 1995. Entrée du village de VoisinsLe paysage est peint depuis l'actuelle avenue Saint-Martin, face à l'entrée du château de Voisins (derrière la charette). Il s'agit bien sûr du château actuel reconstruit en 1820. par Camille Pissarro, 1872

Les peintres de Louveciennes

-Alfred Sisley vécut à Voisins de 1870 à 1874.
-Camille Pissarro peignit de nombreuses toiles dans le village.
-Auguste Renoir vécut à Louveciennes chez ses parents en 1868 puis eut un domicile au 9 de la place Ernest Dreux de 1869 à 1870 et eut son atelier dans la maison de son élève Jeanne Baudot de 1897 à 1914.
-Élisabeth Vigée Le Brun (1755-1842) a vécu entre Paris et Louveciennes à partir de 1809 et y est décédée.

Notes

Jumelages

-
- , 20 km au nord de Londres; voir Radlett
- , 450 km au nord de Bucarest; voir Vama
- ==
Sujets connexes
Alfred Sisley   Anaïs Nin   André Chénier   Ange-Jacques Gabriel   Arnold de Ville   Arrondissement de Saint-Germain-en-Laye   Auguste Renoir   BNP Paribas   Bernard Pierre Magnan   Bibliothèque nationale de France   Bougival   Camille Pissarro   Camille Saint-Saëns   Canton de Marly-le-Roi   Charles Marie René Leconte de Lisle   Charles Münch   Chemin de fer   Château de Madame du Barry (Louveciennes)   Château de Marly   Château de Versailles   Château de Voisins   Claude Nicolas Ledoux   Communauté de communes des Coteaux de Seine   Communes des Yvelines   Compagnie internationale pour l'informatique   Croissy-sur-Seine   Forêt de Marly   François Coty   Félix Guyon   Gare de Louveciennes   Gentilé   Google Maps   Impressionnisme   Institut géographique national (France)   Joseph Joffre   Jules Hardouin-Mansart   Julien Cain   Kurt Weill   L'Opéra de quat'sous   Le Port-Marly   Louis Oger de Cavoye   Louis XIV de France   Louis XV de France   Louis de Broglie   Louise Élisabeth de Bourbon-Condé   Machine de Marly   Madame du Barry   Marly-le-Roi   Maréchal de France   Monument historique (France)   Néoclassicisme   Pierre Lazareff   Poissy   Robert de Cotte   Rocquencourt (Yvelines)   Route nationale 186   Saint-Germain-en-Laye   Saint-Nom-la-Bretèche   Seine   Seine-et-Oise   Supreme Headquarters Allied Powers in Europe   Triangle de Rocquencourt   Tuerie de Louveciennes   Versailles   Voisins (Louveciennes)   Yvelines  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^