Mont Ventoux

Infos
Le mont Ventoux est un sommet de Provence culminant à mètres. Le Mont Ventoux fait environ 25 kilomètres de long sur un axe est-ouest pour 15 kilomètres de large sur un axe nord-sud et couvre environ 26000 hectares. Surnommé le "Géant de Provence", c'est la plus haute montagne dite "isolée" de France, point culminant du massif des Baronnies, c'est le plus haut sommet de Vaucluse.
Mont Ventoux

Le mont Ventoux est un sommet de Provence culminant à mètres. Le Mont Ventoux fait environ 25 kilomètres de long sur un axe est-ouest pour 15 kilomètres de large sur un axe nord-sud et couvre environ 26000 hectares. Surnommé le "Géant de Provence", c'est la plus haute montagne dite "isolée" de France, point culminant du massif des Baronnies, c'est le plus haut sommet de Vaucluse.

Toponymie

De source latine Venturi, qui se voit de loin (en occitan provençal : Mont Ventor selon la norme classique ou lou Mount Ventour selon la norme mistralienne). Son ancien nom Ventour, basé sur la racine oronymique préceltique went' mont, a été réinterprété par « venteux ». Il est vrai que le mistral y souffle souvent à plus de 100 km/h, et parfois jusqu'à 300 km/h. Le mont Ventoux détient d'ailleurs un des records de grande vitesse de vent enregistré en France métropolitaine avec un vent ayant soufflé à 320 km/h le . En effet, le mont s'étendant perpendiculairement au vent, il s'y produit un effet Venturi accélérant le flux d'air, comme sur l'extrados d'une aile d'avion.

Géographie

Situation

Vue depuis le sud-est (Observatoire météo au sommet), par dessus les toits de Flassan Situé à 20 km à vol d'oiseau au nord-est de Carpentras, il est assez éloigné des autres sommets de la région, le Signal de Lure ( m) se trouvant à plus de 40 km à l'est, pour paraître plus haut qu'il ne l'est en réalité. De fait, au sommet, par temps dégagé, on découvre un panorama exceptionnel sur toute la chaîne des Alpes, la mer Méditerranée, la Camargue et la basse vallée du Rhône en direction d'Avignon, les Cévennes, le Massif central et même Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille par temps clair.

Accès et voies de communications

L'accès au sommet par le versant Nord se fait par la D164. Sur le versant sud, la D974 venant de Bédoin et passant par la commune de Flassan rejoint au niveau du Chalet Reynard la D164 qui monte depuis Sault jusqu'au sommet.

Géologie

Le Ventoux termine avec les Dentelles de Montmirail la chaîne des Baronnies. Cette montagne est constituée de calcaires urgoniens blanchâtres massifs, d'âge crétacé inférieur, et très clairs (d'où l'impression d'un sommet enneigé). L'élévation importante du sommet a pour origine la compression due à la formation de la chaîne pyrénéo-provençale aujourd'hui disparue. Cette compression a bombé et fait chevaucher les roches de la montagne sur les terrains plus au nord, durant le crétacé supérieur et le début du tertiaire.

Hydrographie

Vue depuis le sud-ouest Le massif karstique du Ventoux participe avec la Montagne de Lure et les Monts de Vaucluse, à l'alimentation de La Fontaine de Vaucluse (première résurgence de France et cinquième mondiale). Plusieurs sources (résurgences) - pérennes ou non - sont directement liées au système, dont les plus importantes sont :
- Dans la vallée du Toulourenc (versant Nord près de Malaucène) :
-Notre-Dame des Anges : on observe un ensemble de petites sources pérennes presque dans le lit de la rivière, et quelques mètres plus haut une grotte (la Baume) de quelques dizaines de mètres de long sur 2-3m de haut et se terminant sur un conduit noyé, fonctionne comme un siphon lors des périodes de forte pluviométrie. Une source puissante jaillit alors de la grotte, à l'image de sa grande sœur la Fontaine de Vaucluse.
-Le Groseau (d'après le nom du dieu Celte Grasélos récupéré ensuite par les Romains puis les chrétiens) : cette source pérenne (ou plutôt un ensemble de sources jaillissant à flan de rocher et hydrologiquement proche du système de Notre-Dame des Anges) aurait servi à alimenter en eau Vaison-la-Romaine grace à la construction d'un ouvrage par les Romains (des traces du conduit ont d'ailleurs été retrouvées sur la route de Malaucène).
- Plusieurs résurgences apparaissent tout le long du lit du Toulourenc (décelables lorsqu'elles jaillissent dans la rivière par leur température constante - environs 11-12 °C - toute l'année).
- Près du sommet : Fontfiole, la plus haute du département, coule à 1788m.
- Versant Sud :
-La Fontaine de la Grave (ou font des pastres), source captée par une petite fontaine.
-Font d'Angiou.

Sismicité

A l'exception des cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis classés en zone Ib (risque faible), tout les cantons du département sont classés en zone Ia (risque très faible). Ce zonage correspond à une sismicité ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de bâtimentsZonage sismique réglementaire de la France, classement des cantons (découpage fin 1989) de la région PACA, page 48 .

Climat

La situation et les différences d'altitude du Ventoux sont à l'origine d'une situation climatique très particulière allant du climat méditerranéen au climat alpin et qui explique la richesse de sa flore (400 genres floristiques pour plus de 1000 espèces de plantes sur cinq étages de végétation observés) et de sa faune (dont plus de 100 espèces d'oiseaux). La station météorologique du Mont Ventoux relève chaque année d’importantes variations de température selon la saison. Caniculaire en été, cela peut descendre à -30° en hivers. Parmi les plus connus et reconnus (c’est-à-dire bénéficiant d'une AOC Ventoux) citons : la cerise, la fraise, le raisin de table, le melon, l'abricot, les asperges.

Flore et faune

Saxifrage à feuilles opposées Classé par l'UNESCO « réserve de biosphère » en 1990, devenu site Natura 2000 sur une superficie de 3140 ha, il présente une flore d'une diversité rare : grâce à la configuration du massif et son exposition - une face nord (ubac), une face sud (adret) - on rencontre une flore méditerranéenne, médioeuropéenne, des espèces alpines, forêts de mélèzes, de sapins, de cèdres etc. Au sommet, zone d'éboulis thermoclastiques, soumise à un climat extrême, on trouve même une espèce observée en région arctique. Nombreuses sont les espèces protégées, certaines, très rares, ne se rencontrent que sur le Ventoux. Pour préserver l'environnement, la cueillette des végétaux, même non protégés, est interdite. Les flancs Mont Ventoux sont couverts de plantes méditerranéennes comme le chêne vert, mais aussi de cèdres du Liban, pins, etc. et quelques cultures d’oliviers ou encore de lavande sur les pourtours.

Versant sud

Le versant sud (adret) est bien exposé au soleil et la végétation y est méditerranéenne presque jusqu'au sommet.

Versant nord

Le versant nord (ubac), est moins ensoleillé et sa flore y est médioeuropéenne et non plus méditerranéenne.

La crête

La partie sommitale du Mont Ventoux est couverte de pierre calcaires ce qui peut faire penser vu de loin qu’il y a de la neige en son sommet toute l'année. Parmi les pierres se développent des plantes arctiques comme le pavot du Groenland et le saxifrage à feuilles opposées.

Histoire

Observatoire météo situé au sommet du mont Ventoux La première ascension relatée fut celle entreprise en Avril 1336 par Pétrarque, qui décrivit le panorama extraordinaire offert depuis le sommet. Au siècle fut construite une chapelle dédiée à la Sainte Croix. Frédéric Mistral en 1859 fit l’expédition de nuit pour assister au lever du soleil à son sommet. Il relata cet évènement en ces mots : « Nous vîmes le soleil surgir, tel un superbe roi de gloire, entre les cimes éblouissantes des Alpes couvertes de neige ». Les chantiers navals de Toulon, dès le siècle, ont utilisé les arbres qui poussaient sur ses pentes. Le mont Ventoux fut reboisé au siècle (dans les années 1860), à l'initiative de M. Tichadou, inspecteur des Eaux et Forêts, à l'aide de cèdres de l'Atlas qui se sont très bien acclimatés. La partie supérieure est cependant dépourvue de toute végétation, spécialement pour la face sud. Depuis 1882, on y trouve un observatoire de la météorologie nationale. Un émetteur de télévision construit dans les années 1960 d'une puissance de 195 kW (le signal est si puissant qu'on peut le recevoir à 90 km à la ronde) a été construit à son sommet, utilisant un pylône de 50 m. Depuis le 31 mars 2007, cet émetteur diffuse la TNT.

Économie

Agriculture et productions

Au bas de ses flancs sud, la région le Comtat Venaissin, étant riche en vignobles, une Appellation d'origine contrôlée dans la catégorie des "Vins et autres boissons fermentées" porte son nom, les côtes du Ventoux qui font partie des côtes du Rhône méridionales. Un arrêté du 29 décembre 1951 définit les conditions de production du V.D.Q.S. Côtes du Ventoux. La reconnaissance en A.O.C. date du 27 juillet 1973. Le décret a été modifié en 1980 et 1994. Les vins produits sont : blanc, rosé, rouge, primeur blanc rosé, primeur rosé rouge primeur rouge.

Tourisme

Hormis l'agriculture, l'économie la plus facilement identifiable autour du massif du Luberon est liée au tourisme. Même les producteurs viticoles semblent tenir compte du développement du tourisme et de plus en plus de domaines proposent en plus de la traditionnelle dégustation de véritables cours d'initiation à l'œnologie. On peut considérer trois principales sortes de tourisme sur le Mont Ventoux. Tout d'abord, le tourisme détente qui se traduit par un important développement des chambres d'hôtes, de l'hôtellerie et de la location saisonnière, par une concentration importante de piscines et par des animations comme des marchés provençaux. Ensuite, le tourisme vert qui profite du cadre protégé qu'offre le Mont Ventoux et ses environs. Enfin, le tourisme sportif car nombreux sont les touristes qui viennent voir cette montagne mythique du tour de France et parfois même si essaye sur un partie du parcours, ou encore viennent pratiquer la randonnée ou faire du ski.

Activités praticables

Cyclisme

D974 Le Masterséries est un défi organisé chaque année fin juin ou début juillet. Le Mont Ventoux est une étape mythique du Tour de France, de par son dénivelé et son vent, très violent. Trois itinéraires d’ascensions sont possibles pour le Mont Ventouxextrait de Cyclisme au Mont Ventoux :
- Bédoin (sud) est la plus emblématique des ascensions et l’itinéraire emprunté par le tour de France. À partir de la sortie du village, c’est 22 km et 1610 m de dénivelé : facile jusqu'à Saint-Estève, la pente se durcit pour atteindre une moyenne d’environ 10% pour les 16 km restants, avec le plus souvent un vent violent dans les derniers kilomètres.
- Malaucène (nord) offre, malgré des passages à 11, 5 pour cent, une difficulté un peu inférieure à l’itinéraire sud, avec 21 km et 1570 m de dénivelé, et on y est mieux protégé du vent.
- Sault (est) est la plus longue mais la plus facile des ascensions, avec 26 km, 1220 m de dénivelé et des pentes à 5%.

Automobile

Organisation de courses de côtes.

La station de sports d'hiver du Mont Serein

Située sur le versant nord du Mont Ventoux, au pied du Mont Serein culminant à 1445 m, on trouve une station de ski installée depuis les années 1930 (alpin : 12 km, nordique : 7 km), et un hôtel-restaurant. Elle a su diversifier ses activités en proposant des loisirs l'été comme l'équitation, le vélo tout terrain, la tyrolienne, la grimpe d'arbre, l'initiation à l'astronomie, etc.

Randonnée

Vue du sommet Le Mont-Ventoux possède deux sentiers de grande randonnée le GR 91 et le GR 91b

Environnement

Représentations du Mont Ventoux

Littérature

Pétrarque L'ascension du mont Ventoux Frédéric Mistral relate en 1906 son ascension du Mont Ventoux dans "Mes origines, mémoires et récits" (Moun espelido, Memòri e Raconte) par Frédéric Mistral version française

Peinture

Le Mont Ventoux fait chaque année l'objet de nombreuses peintures, soit comme sujet principal, soit en arrière plan de paysage.

Cinéma

Le Mont Ventoux a servi de décor a un grand nombre de films des longs et courts métrages et téléfilms tournés dans le Vaucluse depuis 1914 : Longs métrages :
- Le Mont Ventoux (1978) de Jean Fléchet
- La Mémoire du feu (1976) d'André Ughetto
- Le Vélo de Ghislain Lambert (2000) de Philippe Harel

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

30px : source utilisée pour la rédaction de cet article
- 30px
-
-
- Les Carnets du Ventoux - Revue semestrielle puis trimestrielle. Paraît depuis 1986.
-
-
-
- ===
Sujets connexes
Adret   Alpes   Années 1860   Années 1930   Années 1960   Astronomie   Avignon   Bédoin   Camargue   Canton d'Apt   Canton de Bonnieux   Canton de Cadenet   Canton de Cavaillon   Canton de Pertuis   Carpentras   Chaîne pyrénéo-provençale   Chevauchement   Comtat Venaissin   Cyclisme au Mont Ventoux   Cèdre   Cévennes   Côtes du Rhône   Côtes du Ventoux   Dentelles de Montmirail   Effet Venturi   Extrados (aéronautique)   Flassan   Flore   Flore méditerranéenne   France   Frédéric Mistral   Grimpe d'arbre   Géoportail   Jean Fléchet   Karst   La Fontaine de Vaucluse   Le Vélo de Ghislain Lambert   Malaucène   Marseille   Massif central   Massif des Baronnies   Mer Méditerranée   Mistral (vent)   Montagne de Lure   Monts de Vaucluse   Mélèze   Norme classique de l'occitan   Norme mistralienne   Occitan   Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture   Philippe Harel   Provence   Provence-Alpes-Côte d'Azur   Provençal   Pétrarque   Route départementale 974 (Vaucluse)   Réserve de biosphère   Résurgence   Sapin   Sault (Vaucluse)   Sentier de grande randonnée   Tertiaire (géologie)   Thermoclastie   Toulon   Tour de France   Tourisme   Tyrolienne   Ubac   Urgonien   Vaison-la-Romaine   Vallée du Rhône   Vélo tout terrain   Watt  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^