Cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de 2004

Infos
La cérémonie d'ouverture des JO 2004 a débuté au stade Olympique d'Athènes vers 20h45 locale (19h45 à Paris). Elle fut conçue par le chorégraphe Dimitri Papaioannou, directeur de "Omada edafous". Les costumes étaient de la styliste grecque Sophia Kokosalaki. Papaioannou a placé la cérémonie d'ouverture sous le signe du dieu grec Apollon et des arts grecs, la cérémonie de clôture faisant la part belle au dieu Dionysos avec au début l'amoncellement des nourritures
Cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de 2004

La cérémonie d'ouverture des JO 2004 a débuté au stade Olympique d'Athènes vers 20h45 locale (19h45 à Paris). Elle fut conçue par le chorégraphe Dimitri Papaioannou, directeur de "Omada edafous". Les costumes étaient de la styliste grecque Sophia Kokosalaki. Papaioannou a placé la cérémonie d'ouverture sous le signe du dieu grec Apollon et des arts grecs, la cérémonie de clôture faisant la part belle au dieu Dionysos avec au début l'amoncellement des nourritures traditionnelles du pays, puis de la fête avec le concert final. La musique qui accompagnait le spectacle consacrée à la mythologie, l'histoire et la civilisation grecques était dirigée par le compositeur Stavros Xarhakos. Plusieurs passages faisaient appel aux instruments de la musique traditionnelle grecque et parmi les thèmes figureaient des musiques de compoisiteurs grecs célèbres, tels le même Stavros Xarhakos, Manos Hadjidakis, Mikis Theodorakis ou Konstantinos Bita. Le projet musical de la cérémonie avait été conçu par le compositeur grec George Koumentakis (ancien pensionnaire de l'académie de France à Rome), collaborateur régulier de Papaioannou. La longue arrivée des athlètes était accompagnée par le néerlandais DJ Tiësto, devenu ainsi le premier DJ à mixer en direct lors de JO. Immédiatement après la fin du défilé des athlètes, l'Islandaise Björk a interprété en avant-première la chanson "Oceania" de son futur album, Medúlla. Durant cette chanson, un grand écran est venu se placer au dessus des athlètes, rassemblés au centre suite à leur marche autour du stade. À la fin de l'interprétation de Björk, une carte du monde a été projetée sur l'écran. Le serment des athlètes a été prononcé en grec par : Le serment des arbitres a été prononcé en grec par :

Défilé des délégations

Les délégations ont défilé dans l'ordre alphabétique grec (pays hôte). Le drapeau grec a défilé seul (car la Grèce est pays fondateur des Jeux) d'abord puis juste avant la délégation grecque qui défilait en dernier (en tant que pays organisateur). Devant le drapeau de chaque délégation, une femme habillée comme un vase grec tenait une pancarte sur laquelle le nom de la délégation été écrit en grec (langue du pays hôte), en français (langue officielle des Jeux, en hommage à son créateur français Pierre de Coubertin) et en anglais. Les 2 délégations coréennes défilaient ensemble, derrière le même drapeau. Notons que certains pays ont plusieurs CNO (CNO : Comité national Olympique):
-Pays-Bas : Aruba, Antilles néerlandaises
-Chine : Hong-Kong
-USA : Porto-Rico, Îles Vierges Américaines, Guam, Samoa Américaines
-Royaume-Uni : Îles Vierges Britanniques, Bermudes, Caïmans
-Nouvelle-Zélande : Îles Cook D'autres pays dont la reconnaissance internationale n'est pas totale sont quand même représentés au JO :
-Taïwan sous le nom de « chinese Taipei »
-Palestine Flamme olympique La cérémonie d'ouverture s'est conclue avec l'arrivée de la flamme olympique dans le stade, une tradition instaurée lors de Jeux de Berlin en 1936. C'est Nikos Galis, considéré comme le plus grand joueur grec de basketball, qui entre dans le stade en premier. Il passe la flamme à Mimis Domazos, légende du football grec, relayé par Voula Patoulidou, championne olympique du 100m haies en 1992, qui passe le flambeau à KakhiKakhiashvili, champion olympique en haltérophilie aux Jeux de 1996, qui le passe à son tour au champion olympique en 1996 de gymnastique au sol, Ioannis Melissanidis. La flamme de ces Jeux fut allumée par le dernier relayeur de la torche, Nikos Kaklamanakis, champion olympique de voile (Mistral) en 1996. Catégorie:Jeux Olympiques d'été de 2004
Sujets connexes
Björk   Dimitri Papaioannou   Medúlla   Pierre de Coubertin   Tiësto  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^