Caran d'Ache

Infos
---- Pour la firme suisse de crayons, voir l'article Caran d'Ache (entreprise). ---- Caricature de Caran d'Ache, traitant de l'Affaire Dreyfus, parue dans le Figaro le 14 février 1898 Caran d'Ache, de son vrai nom Emmanuel Poiré, était un dessinateur humoristique et caricaturiste français, né le 6 novembre 1858Dates et lieux de naissance et de décès tels que donnés sur le de la Bibliothèque nationale de France, dans la notice consacrée
Caran d'Ache

---- Pour la firme suisse de crayons, voir l'article Caran d'Ache (entreprise). ---- Caricature de Caran d'Ache, traitant de l'Affaire Dreyfus, parue dans le Figaro le 14 février 1898 Caran d'Ache, de son vrai nom Emmanuel Poiré, était un dessinateur humoristique et caricaturiste français, né le 6 novembre 1858Dates et lieux de naissance et de décès tels que donnés sur le de la Bibliothèque nationale de France, dans la notice consacrée à Caran d'Ache. à Moscou, mort le 26 février 1909 à Paris. Son grand-père français, venu avec les armées napoléoniennes, était demeuré en Russie après la retraite de Russie en 1812. Emmanuel Poiré choisit, à sa majorité, d'émigrer en France et d'y faire le service militaire, afin de recouvrer la nationalité française qui avait été perdue par son père et lui-même. Il adopta rapidement le pseudonyme de Caran d'Ache, directement transcrit du russe karandache, mot signifiant « crayon » (et issu du turc kara tash : pierre noire). À partir de 1886, il publia ses dessins humoristiques dans le Chat noir, le Tout-Paris, la Vie militaire, la Caricature, le Journal, entre autres. Son dessin assurément le plus célèbre est le raccourci saisissant qu'il fit, le 14 février 1898, dans les colonnes du Figaro, des querelles parfois familiales nées de l'Affaire Dreyfus, qui divisa profondément la France à la charnière des et s.

Recueils de dessins

-Nos soldats du siècle, 1889
-le Carnet de chèques, 1892, consacré au scandale de Panama
-Pages d'histoire, 1904
-Maestro, 1999, Musée de la Bande dessinée

Éditeur

En 1898, Caran d'Ache fut également co-fondateur, éditeur et animateur de le P'sst, hebdomadaire satirique antidreyfusard, aventure éditoriale à laquelle fut associé, durant toute sa durée (85 livraisons), son ami Jean-Louis Forain (1852-1931), peintre, graveur et, comme lui, dessinateur, mais dans un registre plus « désabusé » que celui de Caran d'Ache.

Citation

Je me souviens que « Caran d'Ache » est une transposition francisée du mot russe (Karandach ?) qui veut dire « crayon »., Georges Perec, Je me souviens, 288.

Sources

Caran d'Ache Caran d'Ache Catégorie:Dessinateur Catégorie:Nom de plume Catégorie:naissance en 1858 Catégorie:Décès en 1909 de:Caran d'Ache en:Caran d'Ache fi:Caran d'Ache it:Caran d'Ache nl:Caran d'Ache (tekenaar) ru:Каран д'Аш
Sujets connexes
Affaire Dreyfus   Bibliothèque nationale de France   Caran d'Ache (entreprise)   Crayon   France   Georges Perec   Je me souviens (livre)   Jean-Louis Forain   Le Chat noir   Le Figaro   Moscou   Paris   Pierre noire (dessin)   Retraite de Russie   Russe   Russie   Turc  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^