Ordre de la francisque

Infos
État français orné de la Francisque L'ordre de la francisque gallique est une décoration qui fut attribuée par l’État français en tant que marque spéciale d'estime du Maréchal Pétain sous le régime de Vichy. Elle devait être « le symbole du sacrifice et du courage et rappeler une France malheureuse renaissant de ses cendres ». Elle est créé, approuvée et régie par les dispositions des arrêtés du 26 mai 1941 de la loi du 16 octobre 1941 et les décrets d
Ordre de la francisque

État français orné de la Francisque L'ordre de la francisque gallique est une décoration qui fut attribuée par l’État français en tant que marque spéciale d'estime du Maréchal Pétain sous le régime de Vichy. Elle devait être « le symbole du sacrifice et du courage et rappeler une France malheureuse renaissant de ses cendres ». Elle est créé, approuvée et régie par les dispositions des arrêtés du 26 mai 1941 de la loi du 16 octobre 1941 et les décrets des 14 mars 1942 et 31 juillet 1942. La Francisque est déclarée « insigne du Maréchal de France Chef de l'État Français ».

Conditions et serment

Le candidat devait avoir 2 parrains, « présenter des garanties morales incontestées et remplir deux des conditions ci-après : avant la guerre, avoir pratiqué une action politique nationale et sociale, et conforme aux principes de la Révolution nationale : manifester depuis la guerre un attachement actif à l'œuvre et à la personne du maréchal : avoir de brillants états de services militaires ou civiques ». Il devait prêter ce serment : « Je fais don de ma personne au Maréchal Pétain comme il a fait don de la sienne à la France. Je m'engage à servir ses disciplines et à rester fidèle à sa personne et à son œuvre. »

Attribution et Révocation

La distinction est attribuée soit directement par le chef de l'État, soit par le « Conseil de la Francisque » composé de douze membres, nommé par le chef de l'État et présidé par le grand chancelier de la Légion d'honneur. Elle peut être révoquée dans les mêmes conditions car dépendant d'une carte d'autorisation spéciale.

Médaille

Insigne : 26, 5 mm de haut sur 19, 4 mm de large, cet insigne prétend rappeler la forme de la hache franque avec double tranchant (la francisque était en réalité un arme de jet à 1 fer). Le bâton de maréchal émaillé de bleu, à 10 étoiles et extrémités dorées, est le manche où s'attachent 2 fers émaillés de tricolore. Accroché à gauche au dessus du rabat d'une poche de poitrine de veste civile ou militaire.

Titulaires célèbres

Une liste de titulaires, dont 3 femmes, a été reconstituée par la Haute Cour en 1945 (les archives du Conseil de la francisque ayant été détruites). L'ouvrage de l'Archiviste Jérôme (pseudonyme du publiciste Henry Coston), L'ordre de la Francisque (Paris, Publications H.C, 1995, 64 pages), donne environ deux mille noms, dont notamment :
- la veuve du général Charles Huntziger en est la première récipiendaire ;
- les Frères Lumière en 1941 ;
- Raymond Marcellin, secrétaire général de l'Institut d'études corporativesPierre Péan, Une jeunesse française. François Mitterrand, 1934-1947, éd. Fayard, 1994, p. 288 ;
- François Mitterrand, délégué du Service national des étudiants, au printemps 1943Pierre Péan, op. cit., pp. 292 / 295. Jean Pierre-Bloch, chef de la section non militaire du BCRA à l'époque, écrit : « C'était sur notre ordre que François Mitterrand était resté dans les services de prisonniers de Vichy. Lorsqu'il a été proposé pour la francisque, nous avons parfaitement été tenus au courant ; nous lui avions conseillé d'accepter cette « distinction » pour ne pas dévoiler. » (De Gaulle ou le temps des méprises, éd. La Table Ronde, 1969, p. 216 ;
- le (futur) général Raoul Salan, alors lieutenant-colonel à l'État-major du général commandant en chef à Dakar ;
- Bernard de Chalvron (résistant des nap);
- le journaliste Tony Burnand ;
- le pasteur protestant Boener (proche de Pétain qui sauva des milliers de juifs. Il a ensuite été nommé "Juste" par Israel.)
- Paul Dungler (résistant alsacien) ;
- l'acteur Charles Vanel ;
- l'acteur Pierre Fresnay ;
- Edmond Giscard d'Estaing, président des compagnies d'assurances « Le Phénix » et père du futur président de la République ;
- l'homme de radio et télévision Jean Nohain ;
- l'écrivain Jean Ousset ;
- l'écrivain et publiciste Jacques Ploncard d'Assac ;
- l'écrivain et publiciste Charles MaurrasEugen Weber, L'Action française, éd. Hachette, 1990, p. 520 ;
- l'écrivain et publiciste Henry Coston ;
- le sculpteur Maxime Real del Sarte ;
- Antoine Pinay, L'Humanité, 14 décembre 1994 (homme politique) ;
- l'écrivain Henri Pourrat ;
- l'écrivain Henri Massis ;
- l'écrivain Antoine de Lévis-Mirepoix ;
- le général Maxime Weygand, et son épouse ;
- le journaliste Jean-Raymond Tournoux ;
- Xavier Vallat ;
- Jean-Louis Tixier-Vignancour ;
- Pierre Mauriac, doyen de la faculté de médecine de Bordeaux, frère de François Mauriac ;
- Pierre de Segonzac, fondateur d'Uriage ;
- l'écrivain Paul MorandPierre Péan, op. cit., p. 294 ;
- Louis II de Monaco ;
- l'écrivain et publiciste Jean Arfel alias Jean Madiran ;
- l'abbé Fernand Maillet, directeur de la Manécanterie des Petits Chanteurs à la Croix de Bois ;
- l'abbé Jean Rodhain, aumônier général des prisonniers et futur fondateur du Secours catholique ;
- René de Chambrun (gendre de Pierre Laval) ;
- le peintre de marine Marin-Marie.

Notes

Francisque
- Francisque Francisque de:Francisque it:Ordine della francisca
Sujets connexes
Antoine Pinay   Antoine de Lévis-Mirepoix   Charles Huntziger   Charles Maurras   Charles Vanel   Edmond Giscard d'Estaing   Fernand Maillet   Francisque (arme)   François Mauriac   François Mitterrand   Haute Cour de justice (France)   Henri Massis   Henri Pourrat   Henry Coston   Jacques Ploncard d'Assac   Jean-Louis Tixier-Vignancour   Jean Madiran   Jean Nohain   Jean Ousset   Jean Pierre-Bloch   Jean Rodhain   Juste parmi les Nations   Liste des grands chanceliers de la Légion d'honneur   Louis II de Monaco   Légion d'honneur   Marin-Marie   Maxime Real del Sarte   Maxime Weygand   Paul Dungler   Paul Morand   Philippe Pétain   Pierre Fresnay   Pierre Laval   Raoul Salan   Raymond Marcellin   René de Chambrun   Régime de Vichy   Révolution nationale   Secours catholique   Xavier Vallat  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^