Jacques-Germain Soufflot

Infos
buste de Soufflot Le Panthéon de Paris Jacques-Germain Soufflot (22 juillet 1713, Irancy - 29 août 1780, Paris) est un grand architecte français. Après être parti de son foyer, à l'âge de 19 ans, contre l'avis de ses parents, il étudia l'Antiquité ainsi que les œuvres de Palladio en Italie à la Villa Médicis de 1731 à 1738. Suite à sa formation il s'intallera d'abord à Lyon ou il réalisera notamment la loge de Change de Lyon et l'hôtel Dieu. En 1747, Soufflot p
Jacques-Germain Soufflot

buste de Soufflot Le Panthéon de Paris Jacques-Germain Soufflot (22 juillet 1713, Irancy - 29 août 1780, Paris) est un grand architecte français. Après être parti de son foyer, à l'âge de 19 ans, contre l'avis de ses parents, il étudia l'Antiquité ainsi que les œuvres de Palladio en Italie à la Villa Médicis de 1731 à 1738. Suite à sa formation il s'intallera d'abord à Lyon ou il réalisera notamment la loge de Change de Lyon et l'hôtel Dieu. En 1747, Soufflot présente un mémoire sur l'architecture gothique, sujet qui compte peu d'adeptes à l'époque. Il fera ensuite un voyage en Italie en compagnie du futur marquis de Marigny, puis reviendra à Lyon en 1751 où il réalisera le théâtre du quartier St Clair, avant de monter sur Paris en 1754 à la demande de Marigny, devenu son protecteur, qui lui confia la construction de son hôtel particulier (qui n'existe plus). Devenu surintendant des bâtiments du roi, le Marquis de Marigny nomme Soufflot « Contrôleur des bâtiments du Roi » et le fera admettre dans la première classe de l'Académie royale d'architecture de Paris, décorer chevalier de l'ordre de Saint-Michel et le nommera directeur de la manufacture des Gobelins. Soufflot est également convié à réfléchir sur la rénovation du Louvre et émettra quelques propositions qui n'eurent pas le temps d'être mises en pratique. Son œuvre la plus connue n'est autre que l'église Sainte-Geneviève à Paris (qui lui fut commandée par le marquis de Marigny), nommée Panthéon à partir 1791, et où il repose depuis 1829. Soufflot a été l'un des principaux artisans du retour au "grand goût" dans les années 1750, mouvement qui s'opposait à l'art rocaille. Son architecture reprend des principes de l'architecture gothique adaptés à un vocabulaire antique et classique comparable à celui de Claude Perrault (architecte de la colonnade du Louvre).

Principales réalisations

- 1736-1750 : Aggrandissement de l'église Saint-Bruno-des-Chartreux à Lyon
- 1747-1750 : Temple du Change à Lyon
- 1754-1756 : Théâtre du quartier Saint-Clair à Lyon
- 1741-1761 : Façade de l'Hôtel-Dieu de Lyon
- 1764 : Transformations du château de Menars (Loir-et-Cher) pour Abel-François Poisson de Vandières, marquis de Marigny
- 1766-1775 : Une partie de l'Hôtel de la Marine, place de la Concorde à Paris
- 1757-1790 : Église Sainte-Geneviève à Paris, aujourd'hui Panthéon (il meurt avant la fin des travaux) dans laquelle il met en œuvre la pierre armée.

Quelques élèves

-Maximilien Brébion
-Jean-Baptiste Rondelet, avec qui il a collaboré pour l'église Sainte-Geneviève ==
Sujets connexes
Abel-François Poisson de Vandières   Andrea Palladio   Château de Menars   Claude Perrault   Hôtel-Dieu de Lyon   Irancy   Italie   Jean-Baptiste Rondelet   Loir-et-Cher   Lyon   Manufacture des Gobelins   Maximilien Brébion   Palais du Louvre   Panthéon de Paris   Paris   Pierre armée   Place de la Concorde   Temple du Change   Villa Médicis  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^