Plongeon (sport)

Infos
haut vol de Arvid Spangberg aux jeux olympiques de 1908 Le plongeon consiste, dans le sens commun, à rentrer dans l'eau la tête la première, que ce soit pour s'amuser, prendre le départ d'une course de natation ou comme un sport en tant que tel.
Plongeon (sport)

haut vol de Arvid Spangberg aux jeux olympiques de 1908 Le plongeon consiste, dans le sens commun, à rentrer dans l'eau la tête la première, que ce soit pour s'amuser, prendre le départ d'une course de natation ou comme un sport en tant que tel.

Le plongeon sportif ou artistique

Cette discipline est issue de gymnastique. Le plongeon sportif consiste à sauter dans l'eau à partir d'un point plus ou moins élevé soit :
- une plateforme rigide pour les sauts les plus hauts - 10 mètres.
- un tremplin, longue planche flexible à l'extrémité de laquelle le plongeur rebondit pour augmenter la hauteur du plongeon. Les tremplins sont situés à 1 ou 3 mètres Le plongeon est un sport qui consiste à réaliser diverses figures à différentes hauteurs. Le but étant d’essayer de rendre le plus parfait possible ces figures depuis l’envol jusqu'à l’entrée dans l’eau. Le plongeon est un sport qui requière des qualité gymnique et esthétique et une bonne dose de sang froid. C’est un sport Olympique depuis 1904. Voici un bref descriptif de ses principales caractéristiques.

Hauteur

Les différentes hauteurs a partir desquelles les plongeurs s'élancent en compétitions officielles sont :
- tremplin: 1 et 3 mètres : les plongeoirs sont des tremplins souples
- plateforme: 3, 5, 7.5 et 10 mètres : les plongeoirs sont des plateformes en bétons

Groupes de plongeon

Les différents types de plongeons exécutés sont répartis en 6 groupes :
- Plongeons avant : le plongeur, face au bassin, tourne dans un mouvement avant.
- Plongeons arrière : le plongeur, dos tourné au bassin, en équilibre sur la pointe des pieds, tourne dans un mouvement arrière.
- Plongeons renversés : le plongeur, face au bassin, tourne dans un mouvement arrière.
- Plongeons retournés : le plongeur dos tourné au bassin, en équilibre sur la pointe des pieds, tourne dans un mouvement avant.
- Plongeons contenant des vrilles.
- Plongeons à partir d'un appui renversé sur les mains (à l'équilibre).

Positions

Chacun des plongeons peut être effectué dans l'une des quatre positions suivantes : ;Position droite : Le plongeur garde son corps en une position droite, pieds joints et orteils pointés. La seule variante permise est la position des bras. ;Position carpé : Le plongeur ne plie son corps qu'au niveau des hanches; il garde les jambes droites et les orteils pointés. Le plongeur peut écarter les bras sur les côtes (carpé ouvert), saisir l'arrière de ses jambes (pour les sauts périlleux) ou encore toucher ses orteils des deux mains (plongeon arrière carpé). ;Position groupée : Le plongeur plie son corps aux hanches et aux genoux en gardant les jambes groupées et les orteils pointés. Il saisit des mains le devant de ses jambes, au niveau des tibias. ;Position libre (en général affecté au plongeon avec vrille) : Cette position est uniquement utilisée dans les sauts périlleux avec vrilles et n'est pas fixe car elle consiste en une combinaison des trois premières positions.

Cathégorie de groupe d'âge

- autres: 9 ans et moins
- D: Dans le groupe D, les athlètes restent pour deux ans, dans cette même cathégorie. De plus ils doivent avoir 9, 10, et 11 ans.
- C: Dans le groupe c, les athlètes restent pour deux ans, dans cette même cathégorie. De plus ils doivent avoir 11, 12 et 13 ans.
- B: Dans le groupe B, les athlètes restent pour deux ans, dans cette même cathégorie. De plus ils doivent avoir 13, 14 et 15 ans.
- A: Dans le groupe A, les athlètes restent pour trois ans, dans cette même cathégorie. De plus ils doivent avoir 15, 16, 17, 18 ans.
- senor: Dans le groupe senor, les athlètes restent le nombre d'années qu'ils veulent, jusqu'à ce qu'ils décidents d'arrêtent ce sport. De plus ils doivent avoir 18 ans et plus.

Coefficient de difficulté

Chaque plongeon est doté d'un « coefficient de difficulté ». Il est calculé en considérant le groupe, la position, le nombre de vrilles et de périlleux et la hauteur à laquelle le plongeon est exécuté. Plus la difficulté technique du plongeon est élevée, plus le coefficient est élevé.

Le jugement

Toutes les étapes de la performance sont examinées : l'approche, l'envol, la technique, la grâce durant l'exécution et l'entrée dans l'eau. L'éventail de notation est le suivant :
- Manqué : 0 point
- Faible : 1/2 à 2 points
- Insuffisant : 2 1/2 à 4 1/2 points
- Satisfaisant : 5 à 6
- Bon : 6 1/2 à 8 points
- Excellent : 8 1/2 à 10 points

Déclinaison

Il existe d’autres formes de plongeon un peu moins officielles :
- Le highdive : plongeon de très haut vol, en général exécuté d’une plateforme ou de tombant rocheux de 25 à 30 mètres.
- Les démonstrations comiques : après les compétitions, et afin de divertir le public, les plongeurs se déguisent et mettent au point un spectacle où se succèdent chutes, cascades, plongeons manqués... En toute maîtrise bien sûr!

Divers

;La peau de chamois : C'est en réalité une serviette synthétique. Elle possède une grande capacité d'absorption et redevient quasiment sèche après essorage. Cela permet aux plongeurs/plongeuses de se sécher de manière efficace entre chaque plongeon afin d'avoir moins froid et surtout d'éviter d'avoir les mains qui glissent lors du plongeon ;La machine à bulle : Elle est composée de plusieurs éléments: ::Un compresseur qui maintient de l'air sous pression et qui est situé à proximité de la piscine. ::Un tuyau partant du compresseur et allant jusqu'au fond de la piscine. ::Enfin, une grille positionnée au fond de la piscine sous les plongeoirs. :Lorsque le plongeur s'élance, une personne sur le bord de la piscine actionne un bouton qui libère une grande quantité d'air comprimé ce qui a pour conséquence de remuer fortement la surface de l'eau et la rend ainsi moins dense. En cas de mauvaise réception (plat), la violence du choc ressenti est largement moindre. Cela permet donc aux plongeurs de s'élancer sur de nouveaux plongeons qu'ils ne maîtrisent pas encore avec plus de confiance. ;La bosse : C'est un rouleau qui se trouve sous la planche du tremplin, perpendiculaire à celle-ci et qui permet, en le déplaçant d'avant en arrière d'assouplir ou de rigidifier celle-ci. La planche est dotée d'une graduation de 1 (planche plus dure) à 10 (planche plus souple) qui permet un meilleur repérage.

Le plongeon synchronisé

Lors des jeux Olympiques de Sydney (2000), une nouvelle discipline a fait son apparition : le plongeon synchronisé. Le plongeon synchronisé est réalisé en paire. Les deux athlètes doivent plonger en parfaite synchronisation: décollage (hauteur et distance du plongeoir), vitesse de rotation, chute et angle de pénétration dans l’eau. Le plongeon effectué par les deux plongeurs n’est pas nécessairement le même mais il comportera toujours le même nombre de demi-vrilles et demi-culbutes. Par exemple, un plongeur peut faire un périlleux et demi avant, et l’autre un périlleux et demi retourné, ce qui donne un effet de symétrie, mais les mouvements doivent toujours être synchronisés de la même manière, seule la direction dans laquelle les deux plongeurs partent est différente.

Les plongeons extrêmes

Plus communément appelé « super haut vol » ou « high dive », ce sport consiste à effectuer des figures depuis une plateforme située entre 23 et 28 mètres pour les hommes et 18 et 23 mètres pour les femmes. Ce sport (pratiqué par d'anciens plongeurs) est extrêmement spectaculaire et impressionnant.

Liens

===
Sujets connexes
Alexandre Despatie   Greg Louganis   Gymnastique   Natation  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^