Singapour

Infos
La République de Singapour (en anglais Republic of Singapore, en mandarin 新加坡共和国 Xīnjīapō Gònghégúo, en malais Republik Singapura, en tamoul சிங்கப்பூர் கீடியரசீCiŋkappūr Kudiyarasu) est un pays d’Asie situé à 137 km au nord de l’équateur. Sa superficie est de 647, 8 km². Il comprend 64 îles, dont la principale est l’île de Singapour (584, 8 km²). Cette île est très densément
Singapour

La République de Singapour (en anglais Republic of Singapore, en mandarin 新加坡共和国 Xīnjīapō Gònghégúo, en malais Republik Singapura, en tamoul சிங்கப்பூர் கீடியரசீCiŋkappūr Kudiyarasu) est un pays d’Asie situé à 137 km au nord de l’équateur. Sa superficie est de 647, 8 km². Il comprend 64 îles, dont la principale est l’île de Singapour (584, 8 km²). Cette île est très densément urbanisée. Cité-État et île au bout de la péninsule Malaise, Singapour est connu dans le monde entier et souvent montré en exemple pour son extraordinaire réussite économique. Après l'indépendance, en 1965, Singapour a su avec très peu de ressources naturelles et des problèmes socio-économiques importants (émeutes raciales, chômage massif, difficultés de logement et d'accès à l'eau), devenir un des pays les plus développés du monde. La ville, cité souveraine, est un véritable réduit chinois au cœur même du monde malais : la population est majoritairement composée de Chinois. De cette confrontation ethnique sont nés en partie les troubles qui ont accéléré le retrait de Singapour de la Malaysia, en 1965. Plaque tournante du commerce entre la zone Pacifique et l'Europe, la ville doit son essor à sa situation maritime exceptionnelle : C'est la cité marchande aux confins de l'Orient. La population dispose d'un très haut niveau de vie. Singapour est considéré aujourd'hui comme une démocratie autoritaire, avec la même famille au pouvoir depuis l'indépendance. Singapour est donc considéré comme un pays pratiquant le libéralisme économique sans le libéralisme politique.

Histoire

Article détaillé : Histoire de Singapour Temasek, l'ancien nom de l'île où se trouve Singapour, est attesté dès le . Le Nagarakertagama, un poème épique écrit en 1365 dans le royaume javanais de Majapahit, mentionne « Tumasik » parmi les quelque cent « contrées tributaires » du royaume. En réalité, le territoire contrôlé par Majapahit ne s'étendait que sur une partie de l'est et du centre de Java. Les « contrées tributaires » étaient en fait des comptoirs formant un réseau commercial dont Majapahit était le centre. Majapahit y envoyait des dignitaires dont le rôle était de s'assurer que ces comptoirs ne s'adonnaient pas à un commerce privé qui échapperait au royaume. L’île fut baptisée Singapura (« ville du lion » en sanskrit) au par Parameswara (aussi connu comme Sang Nila Utama), un prince de Palembang dans le sud de l'île indonésienne de Sumatra qui se serait exilé pour refuser la suzeraineté de Majapahit après une attaque de celui-ci en 1377. En fait, il n'y a jamais eu de lion sur l'île mais des tigres (il existe bien en revanche un lion d'Asie, Panthera leo persica). Les explorateurs étaient probablement tombés sur un fauve de la jungle et l'ont assimilé à un lion. L'animal symbolique de Singapour est un lion à queue de poisson, le Merlion. En 1819, le Britannique sir Thomas Stamford Raffles en prit le contrôle pour faire face à la domination commerciale des Néerlandais dans la région. Le Traité de Londres de 1824 entre les Britanniques et les Néerlandais accorde à ces derniers le contrôle des territoires revendiqué par les Européens au sud de Singapour. En 1826, Singapour, Malacca et Penang constituent les colonies des détroits ou Straits Settlements. Ainsi, Singapour devint une base navale britannique importante, qui permettait de contrôler le passage à travers le détroit de Malacca. Cependant, cet arrangement plaça la colonie sous la bureaucratie étendue et la hiérarchie complexe de la Compagnie anglaise des Indes orientales. Plus tard, des commerçants firent pression sur les Britanniques pour réformer la législation car il y avait un besoin croissant de nouvelles mesures contre le crime et la piraterie. Singapour a été déclaré « colonie de la couronne » en 1867, ce qui signifie une domination de la couronne britannique sur Singapour qui durera jusqu'à l'indépendance en 1965, hormis la parenthèse de l'occupation japonaise. Carte allemande de Singapour, du sud de l'état malaisien de Johor et des îles indonésiennes de Batam et Bintan en 1888 Palais de justice Singapour Durant la colonisation britannique, l'immigration se développa. En effet, les Britanniques firent venir dans la région des travailleurs chinois et indiens pour développer le commerce et travailler dans les plantations d'hévéas. Vu l'interdiction faite aux étrangers d'acheter des terres agricoles en Malaisie, ces communautés s'installèrent à Singapour. Durant la Seconde Guerre mondiale, à partir du 15 février 1942, l’île est soumise à l'expansionnisme du Japon Showa et intégrée dans la Sphère de co-prospérité de la grande Asie orientale, suite à une invasion dirigée depuis les terres, alors que les défenses de la ville n’étaient orientées que vers la mer. Ce dispositif était appelé « Syonan-To » (en français « lumière des Sud »). Dans la Sook Ching, on estime qu'entre 20 000 et 100 000 Chinois furent tués en tant qu'« éléments anti-Japonais » pendant l'occupation. Les historiens locaux appellent cette période « les années les plus sombres de l'histoire de Singapour ». L'armée impériale y implanta également l'unité de recherche bactériologique 9420, une filiale de l'unité 731, où des chercheurs nippons pratiquaient des expérimentations sur des cobayes humains. L'Empire britannique récupéra Singapour seulement le 5 septembre 1945. En 1959 les Britanniques dotent Singapour d’une Constitution propre et Lee Kuan Yew est élu Premier ministre. Son parti, le People's Action Party (« Parti d'action populaire ») propose alors l’intégration à la Fédération de Malaisie (en français : Fédération des États de Malaisie), ce qui fut fait le 16 septembre 1963. Peu après, dès 1964, des troubles éclatent, et l’indépendance de la République de Singapour est proclamée le 9 août 1965.

Politique

Padang Article détaillé : Politique de Singapour La Constitution singapourienne est inspirée par le parlementarisme britannique. Dans les faits, le Parti d'action populaire domine la politique singapourienne depuis l’indépendance. Le mode de gouvernement se rapproche plus de l’autoritarisme que d’une démocratie multipartiste. Paradoxalement (pour les experts en sciences politiques), l’économie de marché singapourienne est un modèle de réussite tout en étant transparente et exempte de corruption. Singapour est membre de l’ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud-Est). Le président est élu au suffrage universel direct pour un mandat de six ans. Le 17 août 2005, le président actuel Sellapan Rama Nathan a été réélu.

Liste des Premiers ministres

- Lee Kuan Yew : 1965 à 1990, « fondateur » de Singapour
- Goh Chok Tong : 1988 au 12 août 2004
- Lee Hsien Loong, fils de Lee Kuan Yew : depuis le 12 août 2004

Géographie

Singapour sur la carte Singapour la nuit Article détaillé : Géographie de Singapour Singapour se situe entre la Malaisie au nord et l’Indonésie au sud. Cette île est reliée à la péninsule malaise par deux ponts. Le premier qui est aussi appelé « chaussée », arrive à la ville frontalière de Johor Bahru en Malaisie. Le second, plus à l’ouest connecte aussi Johor Bahru aux quartiers de la région de Tuas. Singapour est aussi formée de 64 petites îles dont les plus importantes sont l'île de Jurong (industrielle), l’île de Sentosa (à vocation touristique), Pulau Ubin, et la plus grande Pulau Tekong. Bien que Singapour ne soit qu'une seule ville, les limites administratives correspondent aux circonscriptions électorales. Celles-ci sont revues à chaque législative pour prendre en compte l'évolution démographique.

Économie

Article détaillé : Économie de Singapour Singapour est l'un des quatre « dragons » d'Asie comme l'on qualifie les quelques pays du sud-est asiatique en pleine croissance économique dans les années 1980. Elle possède une économie prospère et moderne, caractérisée par un environnement ouvert et exempt de corruption, des prix stables et un des plus élevé PIB par habitant au monde (PNB par habitant : 30228 $US en 2006). Son économie repose sur les services bancaires et financiers (deuxième place financière d'Asie après le Japon), le commerce, la navigation (premier port mondial en tonnage), le tourisme, les chantiers navals et le raffinage du pétrole. Le secteur de l'industrie électronique est également très dynamique et connu dans le monde entier (la société Creative Technology a diffusé dans le monde entier les célèbres cartes-son Sound Blaster). Signalons aussi l'importance du secteur de l'armement, dopé par les commandes publiques de l'État singapourien qui dispose de deux fonds souverains, le Temasek Holdings depuis 1974 et le Government of Singapore Investment Corporation (GIC) depuis 1981. En 2001 la récession mondiale et la chute du secteur des TIC n'ont pas épargné l’économie singapourienne. En 2001 le PIB a reculé de 2, 1 %. L’épidémie de SRAS début 2003 n'a fait qu'amplifier cette crise. Pour contrer ce ralentissement, le gouvernement a mis en place en décembre 2001 un comité de veille économique dont les résultats ont été publiés en février 2003. Il en résulte une volonté réaffirmée du gouvernement de s’insérer dans les échanges mondiaux en répartissant mieux ses intérêts (notamment avec l’Europe) tout en réduisant les coûts locaux. Singapour fait partie de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC). On le considère comme un des « dragons asiatiques ».

Démographie

FAO, 2005). Population en milliers d’habitants. Article détaillé : Démographie de Singapour Après Monaco, Singapour a la densité de population la plus élevée au monde. 85% des habitants vivent dans des logements publics appelés HDB. Source : La diversité ethnique de la population singapourienne est très importante : les Chinois composent la population à 76, 8%; les Malais à 13, 9% qui sont les premiers habitants, les Indiens à 7, 9% et le reste provenant de divers pays notamment d’Occident. Source : . Les langues officielles sont l'anglais, le mandarin, le malais et le tamoul. Le malais est aussi symboliquement la langue nationale (utilisé pour l’hymne national). Le parti dirigeant a préféré toutefois promouvoir l’usage de l’anglais comme langue fédérant les communautés et les échanges extérieurs. Plus récemment, la place du mandarin s’est vue renforcée dans l’enseignement et l’affichage public.

Législation

Propreté et ordre

Répression d'un groupe de jeunes adolescents lors de la nuit du 31 décembre 2006 Les lois sur le comportement social sont réputées très strictes (certains disent que « Tout ce qui est amusant est interdit à Singapour ») Merlion Merlion et skyline Esplanade
-La vente de chewing-gum a été interdite en 1992, mais pas l’usage. Depuis mai 2004, date d'un accord commercial avec les États-Unis, la vente de chewing-gum pour des usages médicaux ou dentaires est en effet autorisée, pourvu que le client en pharmacie présente un document d'identité, et, pour les chewing-gums à la nicotine, un certificat médical. Dans son usage courant, le chewing-gum reste interdit à la vente.On peut même avoir une amende si on en transporte dans les poches !
-De grosses contraventions sont données aux gens qui jettent des papiers et déchets, qui crachent ou qui urinent dans les lieux publics.
-Singapour compte plus de 4 millions d'habitants. Afin de réguler le trafic routier, les propriétaires de voitures sont soumis à des taxes élevées et le prix des COE : Certificate of Entitlement est élevé, autorisation obligatoire pour rouler librement à Singapour, un système automatique à péage appelé ERP fonctionnant à certaines heures régule efficacement le trafic routier.
-De plus le prix des voitures est exorbitant (une Nissan Micra coûte plus de 70 000 SGD $ c'est-à-dire plus de 34000€, source AA of Singapore). Ces mesures sont nécessaires sur une île de cette taille et Singapour, malgré sa petite surface ne connaît que très peu de bouchons en comparaison des autres grandes villes mondiales.
-Manger, boire ainsi que transporter des durians ou des bidons d'essence est interdit dans les bus et métro (MRT) et est passible de lourdes amendes.
-La censure y est pratiquée:
-Certains magazines et journaux tels que le Far Eastern Economic Review' ont leurs distributions restreintes. Les journaux malaisiens sont interdits à Singapour et réciproquement.
-La pornographie est interdite ; les représentations d’ordre sexuel sont très restreintes : Playboy et d’autres magazines adultes sont interdits. En général, les films qui comportent des scènes de nudité, d’érotisme et de violence sont classés R(A) : '
-La possession d'antennes paraboliques est interdite. Seule la télévision par câble est autorisée.
-Certains objets d'ordre politique ou pouvant nuire à l'harmonie religieuse et culturelle sont interdits.
-Les lois anti-drogues sont très strictes :
-Quiconque pris en possession de plus de 13-14 g d'héroïne, 28 g de morphine ou 480 g de cannabis est passible de la peine de mort. De 1991 à 2005, 420 personnes ont été pendues à Singapour, majoritairement pour trafic de drogue, selon un rapport d'Amnesty International. Le nombre d’exécutions capitales par habitant de Singapour est le plus élevé du monde. Voir la du gouvernement à ce sujet.
-Certaines pratiques sexuelles appelées par le gouvernement comme contre nature sont illégales bien qu'elles soient tolérées. Il s'agit en fait de l'héritage de lois britanniques de l'époque victorienne n’ayant pas été révoquées après l’indépendance (une nouvelle législation annulant les lois anti-sodomie est entrée en vigueur lundi 17 septembre 2007 mais elle est limitée aux hétérosexuelshttp://www.villagegay.com/news_show-news_3035.html). On y trouve la pratique du sexe oral si elle n’est pas suivie de pénétration vaginale et l’homosexualité masculine. L’homosexualité féminine, d’après le Code pénal singapourien, semble tolérée. Dans l'ensemble, la société semble donc plus tolérante que ses lois. La rigueur de cette législation semble d’autant plus surprenante que Singapour est une ville ouverte aux influences extérieures et avec une communauté gay influente et organisée.
-La prostitution est autorisée uniquement dans certains districts.
-Les manifestations sans autorisation et les grèves sont interdites à Singapour.
-Le taux de criminalité de Singapour figure parmi les plus bas du monde, les rues sont sures à toute heure.

Culture

Article détaillé : Culture de Singapour Singapour est un métissage de différentes cultures provenant de différentes ethnies : chinois, malais et indiens. Chaque groupe est encouragé à maintenir ses traditions, tout en embrassant un mode de vie conformiste et moderne. Singapour est donc un lieu unique de paradoxes. Sur le plan des célébrations on peut voir un mariage chinois prendre place juste à côté d’un mariage malais. Il est également possible de participer à un ensemble de fêtes illustrant le caractère métissé des gens de Singapour:
- Voir aussi Langues de Singapour

Slogans

Des slogans nationaux sont placardés un peu partout dans la ville, incitant au civisme, à l'honnêteté et à l'étude. On trouve parmi eux une citation présidentielle : « Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits. »

Défense

Singapour possède une armée moderne et efficace. Sur ses 4.5 millions d'habitants, 250 000 sont mobilisables en moins de 24 heures. Singapour est un État neutre. La défense est assurée principalement par une importante force aérienne de dissuasion. Les forces terrestres sont constituées par des unités légères de commandos organisées sur le modèle britannique des Malayan Scouts qui ont combattu avec succès lors de l'insurrection de Malaisie menée principalement par ces immigrants chinois.

Transports

Transports domestiques

Le réseau de transport singapourien est très développé et pratique d'accès. Les 3 lignes de métro actuelles, bientôt complétées par une quatrième en 2009, ont été construites à partir de 1985. Le réseau de bus est également très bien maillé et la plupart des lignes ont une fréquence élevée, même tard le soir. Par ailleurs, le taxi est un mode de transport très utilisé (Singapour est la ville du monde ayant le plus grand nombre de taxis par habitant) étant donné que posséder une voiture est onéreux. Tous les taxis, la plupart des bus, et toutes les rames de métro, sont équipés d'air conditionné.

Transport international

Singapour est accessible de plusieurs manières :
- Par train depuis la Malaisie : la gare ferroviaire de Tanjong Pagar est un terminus constituant une enclave malaise à Singapour ;
- Par avion : l'aéroport international de Changi connaît un fort trafic et est toujours en expansion, dans l'est de l'île ;
- Par bus : certaines lignes singapouriennes traversent le causeway vers le centre-ville de Johor Bahru.
- Par car : de nombreuses compagnies privées relient Singapour aux grandes villes de Malaisie (Malacca, Kuala Lumpur, etc.)
- Par bateau : de nombreux ferries et navettes relient Singapour à l'Indonésie notamment.

Divers

- La circulation se fait à gauche.
- L’anglais enseigné et promu suit la norme du Royaume-Uni. Toutefois, sur place, cette langue a connu une certaine inflexion de sa forme. Cet anglais de Singapour est appelé singlish, et est issu du métissage des populations. Elle va d'une accentuation reprenant les tonalités du chinois hokkien, à l’utilisation de nombreux mots hokkien et malais, en passant par certaines simplifications grammaticales. La population étant à plus de 70 % d’origine du Fujian en Chine (hokkien), cela explique cette influence.
- Le format des dates est JJ/MM/AAAA
- Code postal : 6 chiffres.
- Unités : SI (Métrique)
- Électricité : 220-240 V, 50 Hz ; Prise : 3 broches modèle britannique
- Singapour devrait accueillir dès 2008 un grand prix de Formule 1 urbain (comme Monaco).

Archevêché

-Archidiocèse du Singapour
-Cathédrale Saint-André du Singapour

Autres sujets

- Communications à Singapour
- Transports à Singapour
- La défense singapourienne
- Enseignement à Singapour
- Relations étrangères à Singapour
- Tourisme à Singapour
- Aéroport international Changi
- Île de Batam
- Île de Bintan
- Îles Riau
- île de Sentosa
- Night Safari
- Zoo de Singapour

Notes

Voir aussi


-Monde chinois, revue trimestrielle publiée par l'Institut Choiseul.

Bibliographie

-Thanh H. Vuong, Stratégies technico-commerciales asiatiques, dans Études internationales, vol. XXII, n° 3, p. 551-575, septembre 1991
-Thanh H. Vuong & Jorge Virchez, Communauté économique de l’Asie Pacifique : essai d’anthropolgie économique et de géographie politique, Presses Inter Universitaires, Cap Rouge, Québec, QC, 2004
-Rodolphe De Koninck, Singapour, la cité-État ambitieuse, Ed. Belin La Documentation Française, France 2006 ===
Sujets connexes
Amnesty International   Anglais   Armée de l'air   Asie   Autoritarisme   Avril   Aïd el-Fitr   Aïd el-Kebir   Batam   Bintan   Bouddha   Bouddhisme   Bureaucratie   Calendrier lunaire   Cannabis   Censure   Chewing-gum   Christianisme   Circulation   Cité-État   Civilisation chinoise   Code postal   Compagnie anglaise des Indes orientales   Constitution   Coopération économique pour l'Asie-Pacifique   Corruption   Creative Technology   Crime   Crucifixion   Culture de Singapour   Date   Densité de population   Dollar de Singapour   Dragon asiatique   Démocratie   Démographie de Singapour   Détroit de Malacca   Empire britannique   Enseignement à Singapour   Eugénisme   Europe   Fujian   Février   Gare ferroviaire de Tanjong Pagar   Gay (homosexualité)   Grève   Géographie de Singapour   HDB   Hindouisme   Hiérarchie   Hymne national   Héroïne   Hévéa   Inde   Indonésie   Indépendance   Interdiction du chewing-gum à Singapour   Islam   Janvier   Java (île)   Johor   Johor Bahru   Jésus de Nazareth   Kuala Lumpur   La Mecque   Langues de Singapour   Lee Hsien Loong   Lee Kuan Yew   Lion   Liste des présidents de Singapour   Majapahit   Majulah Singapura   Malais   Malais (langue)   Malaisie   Mandarin (langue)   Manifestation   Melaka   Merlion   Monaco   Monde chinois   Morphine   Métrique   Métro de Singapour   Nagarakertagama   Neutralité   Night Safari   Nouvel An chinois   Noël   Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture   Palembang   Parameswara   Parti d'action populaire   Pays-Bas   Peine de mort   Penang   Plantation   Playboy   Pneumonie atypique   Pornographie   Premier ministre   Prise   Produit intérieur brut   Prostitution   Péninsule Malaise   Ramadan   Royaume-Uni   République   République populaire de Chine   Sanskrit   Seconde Guerre mondiale   Sellapan Rama Nathan   Sens de circulation   Sentosa   Singapour   Singlish   Sound Blaster   Sumatra   Tamoul   Technologies de l'information et de la communication   Temasek Holdings   Thomas Stamford Raffles   Traité de Londres de 1824   Unité 731   Vendredi saint   Victoria du Royaume-Uni   Zoo de Singapour  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^