Syndrome méningé

Infos
Le syndrome méningé est dû à une inflammation de la dure-mère ou de l'arachnoïde, consécutivement à une infection d'origine virale ou bactérienne, ou à la rupture d'un vaisseau sanguin (traumatisme crânien ou rupture d'anévrysme). L'anglicisme « méningisme », souvent utilisé au Québec, a le même sens.
Syndrome méningé

Le syndrome méningé est dû à une inflammation de la dure-mère ou de l'arachnoïde, consécutivement à une infection d'origine virale ou bactérienne, ou à la rupture d'un vaisseau sanguin (traumatisme crânien ou rupture d'anévrysme). L'anglicisme « méningisme », souvent utilisé au Québec, a le même sens.

Présentation clinique

Le syndrome méningé présente trois principaux symptômes, regroupés sous le terme de « triade méningée » ou « trépied méningitique », que sont :
- Les céphalées intenses
- Les vomissements
- La raideur méningée (accompagnée régulièrement de douleurs ou « rachialgies ») avec signe de Kernig et de Brudzinski. Les autres signes sont la phonophobie, photophobie et l' irritabilité. Le patient est typiquement couché en chien de fusil (recourbé, la tête sous les draps). La raideur méningée est une contracture réflexe des muscles spinaux, secondaire à l'irritation des méninges et plus précisément la dure-mère qui est très sensible. Cette raideur n'est pas suffisante pour affirmer un syndrome méningé puisqu'on la retrouve dans de nombreux contextes infectieux (Syndrome de Grisel).

Causes

Un bilan étiologique recherchera une infection méningée à pneumocoque, méningocoque, Listeria monocytogenes ou Haemophilus influenzae généralement confirmée par l'analyse bactériologique réalisée au laboratoire après un prélévement de liquide cérébro-spinal (LCS). Une ponction lombaire découvre en cas d'affection batérienne, un LCS généralement trouble. Les méningites virales laissent un LCS limpide, elles ont pour origine dans la majorité des cas, un Entérovirus (Poliovirus, Coxsackie virus, Echovirus) mais également les virus d'herpès. En l'absence de contexte infectieux, une hémorragie méningée sera évoquée sur le caractère suraigu de la céphalée et l'association à des signes du syndrome pyramidal fréquent dans ce contexte.

Diagnostic différentiel

-Migraine : céphalée aiguë et photophobie
-Hypertension intra-crânienne : céphalées calmées par les vomissements

Voir aussi

- Signe de Kernig
- Signe de Brudzinski

Lien externe

- Meningé en:meningism
Sujets connexes
Anglicisme   Arachnoïde   Céphalée   Dure-mère   Echovirus   Haemophilus influenzae   Hypertension intra-crânienne   Inflammation   Listeria monocytogenes   Migraine   Méninge   Neisseria meningitidis   Phonophobie   Photophobie   Poliovirus   Ponction lombaire   Québec   Signe de Brudzinski   Signe de Kernig   Syndrome pyramidal   Vaisseau sanguin   Vomissement  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^