Psychédélique

Infos
Le terme psychédélique est un néologisme issu du grec (de 'Psyche', âme et de 'delos', visible, clair ) qui signifie "révélateur de l'âme". Il est largement utilisé aux États-Unis pour désigner une famille de psychotrope (couramment nommé hallucinogènes ou perturbateurs) comprenant par exemple le LSD, les champignons hallucinogènes (psilocybine), le PCP, la mescaline, l'ayahuasca... Les psychédéliques sont de puissants stimulants qui intensifient l'a
Psychédélique

Le terme psychédélique est un néologisme issu du grec (de 'Psyche', âme et de 'delos', visible, clair ) qui signifie "révélateur de l'âme". Il est largement utilisé aux États-Unis pour désigner une famille de psychotrope (couramment nommé hallucinogènes ou perturbateurs) comprenant par exemple le LSD, les champignons hallucinogènes (psilocybine), le PCP, la mescaline, l'ayahuasca... Les psychédéliques sont de puissants stimulants qui intensifient l'activité du cerveau et l'état de veille (cf psychostimulant). Ils ont sensiblement tous la même action pharmacologique et diffèrent entre eux par leur durée d'action ou la rapidité à laquelle ils agissent.

Histoire

Origine

Le terme a été inventé en 1957 par le psychiatre H. Osmond, dans un échange de poèmes avec A. Huxley. Huxley avait proposé phanérotyme (qui peut se traduire littéralement par "Âme ouverte à la vue") : To make this trivial world sublime, take half a grame of phanerothyme. Réponse d'Osmond : To fathom hell or soar angelic just take a pinch of psychedelic.

Popularité

Largement popularisés dans les années 1960 sous l'impulsion de personnalités comme Aldous Huxley ou Timothy Leary et intrinsèquement liés à la culture occidentale de cette période, ces substances sont, aujourd'hui, pour la plupart, réglementées. Leur popularité fut si forte que même certains instances officielles comme la CIA tentèrent différentes expérimentations. Leur réputation reste attachée aux déclarations emportées des premiers expérimentateurs et à la rupture avec la culture traditionnelle qu'incarnait le mouvement hippie. L'usage du terme s'est ensuite enrichi, via l'usage populaire, d'acceptations secondaires telles que musique psychédélique (voir rock psychédélique, trance psychédélique) ou couleur psychédélique ou même psychédélisme.

L'expérience psychédélique

Elle est souvent caractérisée par des hallucinations (visuelles, sonores....), introspections (pouvant parfois être d'une certaine violence psychologique) et se distingue des autres expériences psychotropiques de par l'étroite relation entre l'état d'esprit du consommateur et le voyage qui en résulte. Comme dans l'usage de tout produit psycho-actif, les effets recherchés peuvent parfois se transformer en bad trip. De plus, du fait du caractère hallucinogène de l'expérience psychédélique, elle peut générer des accidents psychiatriques graves et durables dès la première prise. On parle alors de « syndrome post-hallucinatoire persistant », à savoir angoisses, phobies, état confusionel, dépression voir bouffées délirantes aiguës. Les plantes psychédéliques ont une histoire millénaire et sont encore au centre de certaines cultures (Shamanisme notamment) où elles font partie intégrante de l'organisation sociale de certaines tribus Sibérienne, Polynésiennes, Centre-Américaine, etc.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Aldous Huxley   Années 1960   Antonin Artaud   Ayahuasca   Bad trip   Carlos Castaneda   Central Intelligence Agency   Champignon hallucinogène   Dépression (médecine)   Hallucination   Hallucinogène   Hippie   LSD   Mescaline   Musique   PCP   Plante psychotrope   Psilocybine   Psychostimulant   Psychotrope   Psyché folk   Psychédélisme   Rock psychédélique   Timothy Leary   Trance psychédélique   Yayoi Kusama  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^