Drapeau olympique

Infos
Le drapeau olympique Le drapeau olympique est formé de 5 anneaux de couleurs entrelacés sur un fond blanc. Les couleurs des anneaux sont bleu, noir, rouge, jaune, vert. Les cinq anneaux entrelacés représentent les cinq continents unis par l’olympisme, et les six couleurs (en comptant le blanc du drapeau) représentent toutes les nations car au moins l’une de ces couleurs est présente dans le drapeau de chaque pays. Ainsi ce drapeau est le symbole de l’universalité de
Drapeau olympique

Le drapeau olympique Le drapeau olympique est formé de 5 anneaux de couleurs entrelacés sur un fond blanc. Les couleurs des anneaux sont bleu, noir, rouge, jaune, vert. Les cinq anneaux entrelacés représentent les cinq continents unis par l’olympisme, et les six couleurs (en comptant le blanc du drapeau) représentent toutes les nations car au moins l’une de ces couleurs est présente dans le drapeau de chaque pays. Ainsi ce drapeau est le symbole de l’universalité de l’esprit olympique. L'interprétation qui associe à chaque couleur des anneaux, un continent (le bleu représente l'Europe, le noir l'Afrique, le jaune l'Asie, le rouge l'Amérique, et le vert l'Océanie) est fausse. Les six couleurs sont représentatives de toutes les nations (cf article Jeux Olympique). Conçu par Pierre de Coubertin, il fut présenté officiellement au congrès olympique de Paris en juin 1914. Mais c’est seulement en 1920 aux Jeux olympiques d’Anvers qu’on le verra flotter pour la première fois, car à cause de la Première Guerre mondiale, les jeux olympiques de 1916, prévus à Berlin, n’auront pas lieu. Le baron Pierre de Coubertin expliquait lui-même : « Le drapeau olympique, on le sait, est tout blanc avec, au centre, cinq anneaux enlacés : bleu, jaune, noir, vert, rouge ; l’anneau bleu en haut et à gauche à côté de la hampe. Ainsi dessiné, il est symbolique ; il représente les cinq parties du monde unies par l’Olympisme et ses six couleurs d’autre part reproduisent celles de tous les drapeaux nationaux qui flottent à travers l’univers de nos jours. » Coubertin, Textes choisis, II, p. 470, 1931. Durant la cérémonie d’ouverture, le drapeau fait son entrée dans le stade porté horizontalement par des athlètes. Puis il est hissé à un mât. Comme la flamme olympique qui brûle durant toute la durée des jeux, le drapeau flotte dans le stade jusqu’à la cérémonie de clôture au cours de laquelle il est abaissé et remis au maire de la ville organisatrice des jeux suivants. Catégorie:Jeux Olympiques Catégorie:Symbole olympique Olympique ca:Anells Olímpics cs:Olympijská vlajka de:Olympische Ringe el:Ολυμπιακά σύμβολα en:Olympic symbols es:Anillos Olímpicos et:Olümpialipp it:Simboli olimpici ja:オリンピックシンボル lt:Olimpiniai žiedai nl:Olympische vlag pl:Flaga olimpijska ru:Олимпийский флаг zh:奥林匹克五环
Sujets connexes
Anvers   Berlin   Drapeau   Flamme olympique   Jeux Olympiques   Paris   Pierre de Coubertin   Première Guerre mondiale  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^