Puits à eau

Infos
Un exemple de puits à eau Un puits à eau est un forage artificiel vertical permettant l'exploitation de l'eau d'une nappe d'eau souterraine, autrement dit un aquifère. L'eau peut être remontée au niveau du sol grâce à un seau ou une pompe, manuelle ou non. Les puits sont très divers, que ce soit par leur profondeur, leur volume d'eau ou la pureté de celle-ci, justiciable d'un traitement avant de pouvoir être consommée.
Puits à eau

Un exemple de puits à eau Un puits à eau est un forage artificiel vertical permettant l'exploitation de l'eau d'une nappe d'eau souterraine, autrement dit un aquifère. L'eau peut être remontée au niveau du sol grâce à un seau ou une pompe, manuelle ou non. Les puits sont très divers, que ce soit par leur profondeur, leur volume d'eau ou la pureté de celle-ci, justiciable d'un traitement avant de pouvoir être consommée.

Historique

Puits gallo-romain en FranceOn peut raisonnablement penser que les premiers puits étaient de très simples trous non protégés des éboulements et qui n'ont pas résisté au temps et ont disparuDavid Thomas, Wells as Signatures of Social Change, http://www.assemblage.group.shef.ac.uk/issue7/thomas.html. Les plus anciens puits sont datés du Néolithique et sont localisés sur le pourtour de la Méditerranée ou en Europe Centrale et Europe de l'Est. Le plus ancien puits au monde a été découvert à Chypre sur le site de Kissonerga ; il est daté du Xème au IXème BP. En Israël sur le site sous-marin de Atlit-Yam un puits est daté du VIIIème au VIIème BP. Ces puits sont ronds et cimentés, tandis que les puits trouvés en Europe Centrale et de l'Est et appartenant à la civilisation rubanée sont construits en planches de bois imbriquées et horizontales formant un casier dans le solMaximilian O. Baldia, The Oldest Dated Well, http://www.comp-archaeology.org/Oldest_well.htm. Beaucoup plus nombreux sont les puits datés des Ages du Cuivre, Bronze et Fer que l'on retrouve un peu partout en Europe.

Architecture

Puits artisanaux

Les puits artisanaux sont creusés à la force des bras. La largeur du puits doit être assez importante pour qu'un homme puisse y travailler, et sa profondeur dépend de celle de la nappe phréatique (un puits peut être approfondi si le niveau de la nappe diminue) et du risque d'éboulement des parois. Si le coût peut être amorti, un puits plus large est creusé, ce qui non seulement renforce la sécurité des travailleurs mais assurera un plus grand rendement lors de l'exploitation (la surface drainée de l'aquifère étant plus importante). Pour creuser un puits plusieurs personnes sont nécessaires : un homme au fond du trou pioche, rassemble la terre extraite dans un seau qui est remonté à la surface par un équipier. Si le trou est très large, il peut y avoir deux personnes au fond, l'une pour piocher, l'autre pour pelleter. Lorsque le trou atteint la nappe phréatique et se remplit d'eau, le creuseur doit alors dénoyer le puits en évacuant l'eau accumulée. Les puisatiers d'autrefois mettaient en place une chèvre faite de trois rondins liés en haut et fichés en bas dans le sol autour du trou à creuser. Une poulie y était attachée. Ils utilisaient aussi un plateau de bois posé en corde sur l'ouverture du puits, pour pouvoir sortir plus facilement les seaux pleins. Une fois le trou creusé, il fallait bâtir la gaine du puits avec des pierres en respectant les règles de la maçonnerie (croisement des joints, pose en boutisse, calage à l'arrière). Les pierres étaient descendues dans un seau ou au bout d'une corde pour les plus grosses.

Forages (puits modernes)

On peut regrouper sous l'appellation de puits modernes les puits réalisés par forage et équipés pour la production de quantités importantes d'eau.

Protection

Dans presque tous les pays des lois stipulent la nécessité de protéger les puits d'alimentation en eau potable, par la réalisation de barrières physiques (protection immédiate) et de barrières "législatives" délimitant des aires où les activités à risque sont interdites.

Anecdote

La généralisation des châteaux d'eau et des canalisations a le plus souvent transformé les puits à eau, que l'on trouvait dans nombre de jardins des domiciles privés et des espaces publics d'autrefois, en ornements désaffectés que l'on a pris soin de fermer d'une grille pour éviter la chute des personnes au fond, type de mésaventure mis scène par exemple dans la chanson en nissart .

Notes et références

Catégorie:EauCatégorie:hydrogéologie cs:Studna de:Brunnen en:Water well es:Pozo id:Sumur he:באר מים li:Waterpöt nl:Waterput ja:井戸 nrm:Pyit pl:Źródło pt:Poço (água) ro:Puţ ru:Колодец zh:井
Sujets connexes
Aquifère   Avant le présent   Chypre   Château d'eau   Civilisation rubanée   Eau souterraine   Europe de l'Est   Forage   Israël   Jardin   Nappe   Nappe phréatique   Néolithique   Pompe   Production d'eau potable   Seau  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^