Garrigue

Infos
Paysage de garrigue La garrigue désigne une formation végétale basse plus ou moins impénétrable, constituée principalement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, formant des fourrés épineux. Cette formation est issue de la dégradation de la forêt de chênes verts et blancs par la dent du mouton, la hache de l'homme et le feu durant plus de 5000 ans et caractéristique des régions méditerranéennes . La garrigue est au calcaire ce que le maquis est aux terrains
Garrigue

Paysage de garrigue La garrigue désigne une formation végétale basse plus ou moins impénétrable, constituée principalement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, formant des fourrés épineux. Cette formation est issue de la dégradation de la forêt de chênes verts et blancs par la dent du mouton, la hache de l'homme et le feu durant plus de 5000 ans et caractéristique des régions méditerranéennes . La garrigue est au calcaire ce que le maquis est aux terrains siliceux. Le terme garrigue vient de la racine pré-indoeuropéenne kar, gar, kal, gal, qui signifie « pierre » ou « rocher » ; par extension « abri de pierre, maison, forteresse, village » ; elle a donné guarric en celte, garric en occitan, « l’arbre du rocher », terme qui désigne le chêne kermès. Les mots Gard, Carcassonne, karst, calanque, chalet, clapier, crau, grave, garoupe en dérivent.

Localisation

Cette formation, qui s'établit dans les massifs calcaires en terrain sec et filtrant, résulte en général de la dégradation de la forêt de chênes verts, qui passe progressivement à des peuplements de pins d'Alep, puis à la garrigue. En France, elle occupe environ 400 000 hectares, principalement en Provence et dans le Languedoc.

Histoire

La garrigue n'a pas toujours été ce « désert » aride livré aux promeneurs que nous voyons. Autrefois elle était le lieu d'une importante activité. Sans parler des nombreux vestiges préhistoriques et médiévaux (mégalithes, châteaux forts, cavernes fortifiées par les camisards, ermitages...), des troupeaux de chèvres ou de moutons y paissaient, des verriers alimentèrent leurs fours avec son bois dès le Moyen Âge, des bouscatiers y coupaient puis brûlaient le bois pour livrer les villes en charbon, des chaufourniers y bâtirent leurs fours à fours à chaux près des zones les plus boisées, des ruscaïres (écorceurs) y prélevaient plusieurs types d'écorces à destination des tanneurs, des équipes entières de ramasseurs y récoltaient la lavande sauvage, aspic, et la ramenaient pour la distiller, une foule de petits propriétaires y défrichait un arpent pour y planter des oliviers ou de la vigne, l'épierrait et y construisirent des terrasses et ces cabanes en pierre sèche que l'on appelle communément (surtout dans le Gard) capitelles… Toute cette ancienne activité a périclité avec l'avènement de la révolution industrielle puis l'exode rural. Le défrichement par l'homme et les troupeaux a progressivement cessé, la végétation regagnant le terrain de nombreux chemins se sont refermés et la plupart des constructions de pierre sèche disparaissent maintenant aux regards…

La garrigue vue par les écrivains

« Au pont Saint-Nicolas (la route) traversait le Gardon ; c’était la Palestine, la Judée. Les bouquets de cistes pourpres ou blancs chamaraient la rauque garrigue, que les lavandes embaumaient. Il soufflait par là-dessus un air sec, hilarant, qui nettoyait la route en dépoussiérant l'alentour. (…) Aux abords du Gardon croissaient des asphodèles et, dans le lit même du fleuve, presque partout à sec, une flore quasi tropicale ». André Gide, Si le grain ne meurt.

Espèces végétales

Image:Aphyllanthes monspeliensis02.jpg|Aphyllanthe de Montpellier Image:Arbutus_sp._fruit.jpg|Arbousier Image:Asphodele.jpg|Asphodèle Image:Cneorum tricoccon1.jpg|Camélée Image:Kermes1.jpg|Chêne kermès Image:Ciste.jpg|Ciste cotonneux Image:Euphorbe2.jpg|Euphorbe Image:Ruscus aculeatus jfg.jpg|Fragon Image:Chenevert1.jpg|Chêne vert Image:Lonicera sempervirens close.jpg|Chèvrefeuille Image:Cade2.jpg|Genévrier cade Image:Juniperus communis6.jpg|Genévrier commun Image:Juniperus phoenicea.jpg|Genévrier de Phénicie Image:Genista scorpius.jpg|Genêt scorpion Image:Lentisque1.jpg|Pistachier lentisque Image:Alaterne1.jpg|Nerprun alaterne Image:Rosmarinus officinalis2.jpg|Romarin Image:Salsepareille1.jpg|Salsepareille Image:Thymus vulgaris0.jpg|Thym Image:Olives1.jpg|Olivier Image:Limodorum abortivum Mallorca 05.jpg|Limodore à feuilles avortées Image:Ophrys_lutea.JPG|Ophrys jaune Image:Ciste2.jpg|Ciste à feuille de sauge Image:Rubia peregrina3.jpg|Garance voyageuse Image:Jasmin1.jpg|Jasmin ligneux Image:Buxus sempervirens.JPG|Le buis Ciste cotonneux Aphyllanthe de Montpellier Parmi les plantes caractéristiques de la garrigue, on trouve :
- l'aphyllanthe de Montpellier (Aphyllanthes monspeliensis)
- l'arbousier (Arbutus unedo),
- l'asphodèle (Asphodelus),
- la camélée (Cneorum tricoccon)
- le chêne kermès (Quercus coccifera),
- le chêne vert ou yeuse (Quercus ilex),
- le chèvrefeuille, étrusque (Lonicera etrusca) ou entrelacé (Lonicera implexa),
- le ciste cotonneux (Cistus albidus),
- la filaire à feuille étroite (Phillyrea angustifolia),
- la filaire à feuille large (Phillyrea latifolia),
- le genévrier cade ou oxycèdre (Juniperus oxycedrus),
- le genévrier de Phénicie (Juniperus phoenicea),
- le genêt scorpion (
Genista scorpius),
- le lentisque ou pistachier lentisque (
Pistacia lentiscus),
- le nerprun alaterne (
Rhamnus alaternus),
- l'oléastre (
Olea sylvestris),
- le pistachier térébinthe (
Pistacia terebinthus),
- le romarin (
Rosmarinus officinalis),
- la salsepareille (
Smilax aspera),
- le thym (
Thymus vulgaris''),

Voir aussi

===
Sujets connexes
André Gide   Aphyllanthe de Montpellier   Arbousier   Arbrisseau   Asphodèle   Buis   Calanque   Camélée   Capitelle   Carcassonne   Chalet   Chaux (chimie)   Chèvrefeuille   Chêne kermès   Chêne vert   Ciste   Ciste cotonneux   Crau   Euphorbe   Exode rural   Formation végétale   Forêt   Forêts, bois et broussailles méditerranéens   Four à chaux   France   Garance voyageuse   Gard   Gardon   Genévrier cade   Genévrier commun   Genévrier de Phénicie   Genêt   Grave   Jasmin ligneux   Judée   Karst   Languedoc   Lavande   Limodore à feuilles avortées   Maquis (botanique)   Mégalithe   Nerprun alaterne   Occitan   Olivier (arbre)   Oléastre   Ophrys jaune   Pin d'Alep   Pistachier lentisque   Pistachier térébinthe   Provence   Préhistoire   Romarin   Révolution industrielle   Salsepareille   Si le grain ne meurt   Thym   Vigne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^