Vache sacrée

Infos
La vache sacrée est la façon de nommer, par les étrangers, cette forme de zoolâtrie pratiquée en Inde par les hindous, sur la vache. Dénommée Gau Mata, la Mère Vache, ce bovin occupe une place spéciale dans la psyché indienned'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 et il est dans la tradition hindoue d'éviter la consommation de boeuf.
Vache sacrée

La vache sacrée est la façon de nommer, par les étrangers, cette forme de zoolâtrie pratiquée en Inde par les hindous, sur la vache. Dénommée Gau Mata, la Mère Vache, ce bovin occupe une place spéciale dans la psyché indienned'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 et il est dans la tradition hindoue d'éviter la consommation de boeuf.

Historique et formes dans la vie quotidienne

Bien avant que les pharaons n'aient édifé les pyramides, qu'Hammourabi n'ait conçu ses lois ou les Chinois n'aient fabriqué le papier, les Indiens avaient abandonné leur existence de nomades — qui était toujours prédominante en Afrique, en Europe, en Amérique et chez les autres peuples asiatiques —, et avaient fondé une civilisation agricole qui subvenait non seulement aux besoins des cités avoisinantes, mais aussi à de vastes empires. Et lorsque les maharajas commencèrent à frapper des monnaies, qui étaient alors utilisées dans les villes et principalement par les marchands, les pièces de monnaie n'était pas courantes dans les campagnes où la richesse était toujours déterminées par le nombre de vaches que la famille possédaitd'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 . L'humble vache était devenue monnaie légale - échangée contre des marchandises ou pour les services, présentée avec fierté en dot à l'occasion d'un mariage et cédée à contrecœur pour le paiement des obligations fiscales. Non seulement la vache tenait le percepteur à distance, parait le trousseau des filles et satisfaisait les dépenses courantes, mais son lait était aussi une importante source de nourriture pour la vaste population du pays. La vache soutenait aussi l'économie de diverses façons. Sa bouse est encore couramment utilisée comme combustible. Elle est mélangée avec de la paille, aplatie en galettes qui sont ensuite séchées au soleil et réchaufferont non seulement les foyers, mais entretiendront aussi les feux de cuisine pour les trois-quart de la population de l'Inde. et la bouse mélangée à l'argile constitue une matière parfaite pour le plâtrage des huttes car elle rend plus facile le nettoyage du sol, elle a aussi des propriétés antiseptiques très efficaces. Il n'est donc pas étonnant que la bouse de vache, qui est un produit écologique bon marché, ait connu depuis des siècles un grand succès auprès des masses dans cette partie du monded'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 ! Hindou en prière face à deux vaches Cependant, comme la plupart des Indiens sont des végétariens (la viande de boeuf - véhicule de Shiva, Prince des Yogi - est pratiquement tabou) et par son statut sacré, la vache a été rarement exploitée en Inde pour sa viande. Mais de l'autre côté, la vache étant inviolable, dès qu'elle ne produit plus de lait, il semble correct à son propriétaire d'abandonner cette créature infortunée à la rue plutôt que l'envoyer aux abattoirs. En fait, une fois dans la rue, cette vache ne manquera de rien, car chaque fois qu'un repas est préparé dans un foyer hindou, le premier roti (galette de blé complet) est offert, selon une tradition ancestrale, aux animaux, et aux vaches en particulier. Et lorsque le pieu hindou aperçoit une vache dans sa rue, il l'attire à sa porte pour lui offrir les friandises préparées en l'honneur des dieux. Les jours de fête du calendrier hindou, on offre de l'herbe et des sucreries aux vaches vagabondes en acte de piété. Par ailleurs, les veaux ont encore droit à une bénédiction religieuse, comme tout nouvel enfant dans la familled'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 .

Aspects mythologiques et légendaires

Vache sacrée indienne D'après la mythologie indienne, la huitième incarnation de Vishnou (il y en a eu neuf jusqu'à présent) est Krishna, qui fut élevé dans un milieu pastoral. C'est une des figures divines les plus populaires dans l'hindouisme. Lorsqu'il surveillait son troupeau de vaches, il jouait de la flûte pour les divertir. C'est pourquoi on le vénère aussi comme Gopal - le vacher. Il n'est donc pas surprenant que prendre soin d'une vache soit sanctifié par la religion. Il est dit dans les Puranas, un des textes hindous les plus anciens et les plus sacrés, qu'une des merveilles qui apparurent lors du barattage de l'océan de la création était justement Kamdhenu, la vache mythique qui exauce tous les désirs et les hindous identifient toutes les vaches à Kamdhenud'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 . hindouiste, la vache est le symbole de la richesse, de la force, de l'abondance, de l'altruisme et d'une vie réussie sur Terre. Il n'est donc pas étonnant que des milliers d'histoires glorifient la vache en Inde. Une des plus populaires nous dit que l'ancien royaume de Pataliputra, le souverain possédait tout ce que pouvait rêver posseder un roi - richesse, renommée, sagesse. Mais ce puissant roi n'avait pas de fils pour lui succéder sur le trône. Et lorsqu'il fut totalement accablé par le désir d'avoir un descendant mâle, il demanda à sa noble reine de venir avec lui rendre hommage à leur gourou qui vivait dans les profondeurs de la jungle. Le gourou qui possédait des pouvoirs surnaturels, comprit immédiatement la raison qui avait poussée le roi à venir jusqu'à lui.« Majesté », dit-il, « une fois en rentrant du temple après avoir fait vos prières, vous avez ignoré Kamdhenu qui se tenait devant le temple. cette vache possédait des pouvoirs magiques. Maintenant, si vous voulez engendrer un fils, vous devez prendre soin d'une vache. » Le roi accepta sans réserve. « Il y a beaucoup de mérites à s'occuper des vaches, je prendrai soin de la vache que vous m'indiquerez », répondit le roi. Le gourou luin ordonna alors: « occupez-vous de cette vache blanche et de son lait. » Et le roi consacra toutes ses énergies à prendre soin de la vache blanche dans l'ashram de son gourou. Dès l'aube il l'emmenait paître dans les prairies et la gardait jusqu'à la tombée du jour. Il l'a nourrissait, l'abreuvait et écartait les mouches de sa présence. Le soir, à son retour à l'ashram, la reine prenait le relais, lui donnait du fourrage et de l'eau et lui adressait des prières matin et soir. Elle allumait des lampes à huile, brûlait de l'encens et offrait des fleurs qu'elle ceuillait dans les buissons des alentours. Le roi dormait à terre dans l'étable, à côté de la vache. Les semaines passsèrent et le couple royal continua à se dévouer au service de la vache. Un jour, alors qu'elle était en train de paître, un tigre l'attaqua. Le roi, atterré, se prosterna devant le tigre et le pria de laisser la vache en paix. Le tigre répondit : « Votre Majesté, je suis un dévôt de la déesse Durga et il me faut une proie. » Le roi se mit à genoux, supplia le tigre d'épargner la vache et s'offrir à lui en échange. Satisfaite de son intense dévotion, la déesse Dourga déversa sur le souverain une pluie de fleurs et la vache lui dit : « relevez-vous -Monseigneur. Le tigre était une illusion destinée à tester votre dévotion. » La vache demanda alors au roi et à la reine de boire un peu de son lait en bénédiction et ils eurent un fils dans l'annéed'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 . vache sacrée à Delhi avec un sâdhu Il y a de nombreuses histoires de ce genre et la vénération de la vache est une tradition toujours vivanted'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 . Une autre raison qui donne son caractère sacré à la vache, en Inde, est basée sur la croyance que les hindous ne peuvent atteindre le paradis qu'après avoir traversé une rivière mythique en tenant la queue d'une vache. D'ailleurs, la cérémonie consacrant le passage de l'âme d'un décédé au paradis inclus le don d'une vache au brahmane qui dirige la cérémonied'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 . C'est ce genre de sentiment qui a fait que la vache est traitée avec un si grand respect au sein de la société hindoue. La vache n'est d'ailleurs pas le seul animal sacré en Inde. Le singe, le cobra, le taureau et le paon sont d'autres créatures révérées par les hindous, car chacune d'entre-elles est associée à un dieu ou à un autred'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 . Mais la vache occupe le premier rang. A un tel point qu'il y a encore aujourd'hui de nombreux organismes dévoués à « la protection de la vache ». Et encore récemment, un grand nombre de ces groupes se sont joint pour demander au gouvernement que l'animal national de l'Inde, le tigre, soit remplacé par la vached'après La Vache Sacrée et autres histoires indiennes de Taru Chopra, éditions Prakash Books ISBN 8172340419 .

Les déités dans la vache

1) Les deux cornes de la vache sont dédiées à Brahmâ. 2) La tête de la vache est Indra. 3) Le front de la vache est Agni. 4) Le col de la vache est Yama. 5) Le cerveau de la vache est Chandra (dieu-lune). 6) La machoîre supérieure est le monde supérieur Dyuloka. 7) La machoîre inférieure est la Terre. 8) La langue est l'Illumination. 9) Les dents, la divinité Marut. 10) La gorge, la constellation Revatee 11) L'épaule, la constellation Kritka. 12) L'os de l'épaule, l'été. 13) Tous les organes de la vache sont dédiés à Vâyu. 14) Le paradis terrestre est la vache en elle-même. 26) La queue de la vache, Vâyu 27) Les poils du corps de la vache, le Sage Pawamana 28) Les fesses, la varna (« couleur », classe socioreligieuse) des Brahmanes et Kshatriyas. 34) Dans le coeur de la vache, la Conscience. 35) Dans le foie de la vache, l'Intelligence. 38) Dans les intestins de la vache la Déesse Sarasvatî. 42) Dans les ovaires, la Rivière. 45) Dans la peau de la vache, le « Pouvoir qui envahit Tout » (l'Absolu : « Brahman »). 46) Dans les poils de la vache, les différents médicaments. 48) Dans l'instestin de la vache, l'Homme. 49) Dans l'estomac de la vache, les Yakshas. 50) Dans le rein, la Colère. 51) Dans le sang de la vache, le Démon Rakshasha. 52) The Appearance of The Cow The Constellation are 53) Dans l'estomac, les autres êtres vivants. 55) Dans la moelle épinière de la vache, la Mort.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Afrique   Agni (dieu)   Amérique   Antiseptique   Bouse   Brahmâ   Bénédiction   Civilisation chinoise   Cobra   Conscience   Delhi   Estomac   Europe   Flûte   Gourou   Gouvernement   Hindouisme   Homme   Indra   Intelligence   Jungle   Krishna   Lait   Monde (univers)   Monnaie   Mort   Mythologie   Nirvāna   Océan   Ovaire (anatomie)   Paon   Papier   Paradis   Peau   Piété   Poil   Prière   Psyché   Pyramides d'Égypte   Rein   Religion harappienne   Rivière   Roi   Sang   Sarasvatî (déesse)   Shiva   Singe   Société (sociologie)   Sâdhu   Taureau   Temple   Terre   Tigre (mammifère)   Vache   Vache sacrée   Vishnou   Yaksha   Yama   Zoolâtrie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^