Homo

Infos
:Cet article porte sur 'Homme' en tant que genre. Homo est le genre qui réunit les humains et les espèces qui leur sont proches. On estime que le genre apparaît entre 2, 5 et 2 Ma. Toutes les espèces sont éteintes sauf Homo sapiens ; les dernières espèces apparentées, Homo floresiensis et Homo neanderthalensis, ont disparu respectivement il y a 18 000 et 30 000 ans, bien que des éléments récemment découverts sugg
Homo

:Cet article porte sur 'Homme' en tant que genre. Homo est le genre qui réunit les humains et les espèces qui leur sont proches. On estime que le genre apparaît entre 2, 5 et 2 Ma. Toutes les espèces sont éteintes sauf Homo sapiens ; les dernières espèces apparentées, Homo floresiensis et Homo neanderthalensis, ont disparu respectivement il y a 18 000 et 30 000 ans, bien que des éléments récemment découverts suggèrent que Homo floresiensis ait pu survivre jusqu'il y a 12 000 ans. Certains zoologistes, toutefois minoritaires, considèrent que les deux espèces de chimpanzés et même les gorilles (habituellement classés respectivement dans les genres Pan et Gorilla) doivent également être inclus dans le genre Homo. La découverte récente d'un crâne attribué à Sahelanthropus tchadensis, un hominidé dont l'âge est estimé à sept Ma environ et dont les caractéristiques diffèrent sensiblement de celles des singes, suggère cependant une séparation antérieure des deux lignées.

Espèces connues du genre Homo

- Homo antecessor
- Homo cepranensis
- Homo erectus : Afrique australe (1, 8 Ma). Il est relativement grand par rapport à ses prédécesseurs. Son volume crânien est compris entre 800 et 1 200 cm³. Il y a réduction de l'appareil masticateur. Il présente un bourrelet sus-orbitaire bien marqué, mais la face est moins prognathe qu'auparavant. Les outils se perfectionnent. Homo erectus est le premier représentant du genre Homo attesté hors d'Afrique. Il est présent en Asie et en Europe, notamment en France vers - 600 000 ans.
- Homo ergaster
- Homo floresiensis (Homme de Florès - découvert en 2003 - disparu il y aurait 18 000 ans.)
- Homo georgicus
- Homo habilis : premier fossile découvert en Tanzanie dans les gorges d'Olduvai). Il est connu depuis 2, 45 à 1, 5 Ma. Sa capacité crânienne est de 700 cm³.
- Homo heidelbergensis (Homme de Heidelberg)
- Homo erectus reilingensis (plus exactement Pithecanthropus erectus reilingensis) : découverte récente (1991) d'un fragment de crâne d'un hominidé archaïque dans le Sud-Ouest de l'AllemagneRapport préliminaire, "L'Anthropologie" 39, 103-112, fig. 6, cit. 17.
- Homo neanderthalensis : il a un crâne allongé, large, peu élevé, des bourrelets sus-orbitaires marqués. La constriction rétro-orbitaire diminue encore. Le crâne s'élargit. Le volume crânien est relativement développé (1 600 cm³) mais le crâne présente un chignon occipital. La mandibule n'a pas de menton. Il mesurait de 1, 50 m à 1, 70 m. Il avait des rites funéraires, des outils très variés. Il était localisé uniquement en Eurasie. La branche est éteinte.
- Homo rhodesiensis
- Homo rudolfensis (2, 5 Ma)
- Homo sapiens, l'homme de Cro-Magnon. C'est l'homme moderne. Le crâne est arrondi, présente un menton. Le volume crânien peut aller jusqu'à 1 800-2 000 cm³. La face est réduite. Le crâne se redresse. Il mesure en moyenne 1, 67 m pour les hommes et 1, 50 m pour les femmes. On note un dimorphisme sexuel relativement réduit ; il est connu depuis - 200 000 ans. Il développe l'industrie : les outils se perfectionnent. On le trouve en Afrique, en Europe, en Europe centrale, au Proche-Orient et en Asie du Sud-Est avec très peu de variations. Il est l'auteur des premières œuvres d'art préhistorique connues.
-
Homo sapiens idaltu L'homme de Néandertal et Homo sapiens ont occupé l'Europe et le Proche-Orient à la même époque et se sont sans doute côtoyés. Les derniers Hommes de Néandertal connus ont été découverts vers l'extrémité sud de l'Espagne et au Portugal.

Espèces ou noms tombés en désuétude

- Homo sapiens sapiens
- Homme de Cro-Magnon
- Homme de Piltdown
- Pithecanthropus erectus

Table comparative des espèces du genre Homo

:
Les espèces notées en gras indiquent l'existences d'un nombre important de fossiles découverts.

Caractères du genre Homo

Il y a trois critères fondamentaux de la lignée humaine:

Bipédie parfaite

-4 courbures au niveau de la colonne vertébrale
-Un trou occipital avancé à la base du crâne, ce qui est en relation avec une position verticale
-Bassin large et évasé qui permet une meilleure stabilité debout
-Fémurs obliques par rapport à la verticale, ce qui permet aux pieds d'être à l'aplomb du centre de gravité
-Un pouce parallèle aux orteils et l'existence d'une voûte plantaire
-Des membres antérieurs raccourcis.

L'évolution crânienne

-Grande capacité crânienne (>1500cm³)
-Arrondissement du crâne
-Face aplatie (plus de museau)
-Absence de bourrelet sus-orbitaire chez Homo sapiens

Activités culturelles

-Vie sociale
-Outils avec le perfectionnement de la taille de la pierre, et diversification de l'outillage (bifaces, grattoirs...)
-Maîtrise du feu (
Homo Neanderthalensis'')
-Rites funéraires (à partir de Homo Neanderthalensis)
-Arts (peintures, sculptures...) (à partir de l'Homo Sapiens)

Voir aussi

===
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^