Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis)

Infos
Saint-Ouen est une ville de France, dans la banlieue nord de Paris, dont elle est limitrophe, entre Saint-Denis et Clichy.
Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis)

Saint-Ouen est une ville de France, dans la banlieue nord de Paris, dont elle est limitrophe, entre Saint-Denis et Clichy.

Géographie

Saint-Ouen est une commune limitrophe de Paris située au nord de la capitale, constituée par la partie sud du Pays de France, limitée par la première boucle de la Seine et la ville de Saint-Denis. Elle est constituée par une large part de la Plaine Saint-Denis. En 1860, la ville de Paris a absorbé le territoire des anciennes communes qui se trouvaient à l'intérieur des fortifications de Thiers. La partie de l'ancienne commune de Montmartre et une partie de celle de La Chapelle situées à l'extérieur de la ligne de défense fut alors attribuée à Saint-Ouen.

Économie

Sans oublier les sièges sociaux d'autres grandres entreprises : Le Parisien, Celio, L'Oréal, et Cetelem

Transports

La ville est desservie par :
- le Boulevard périphérique,
- la ligne 13 du métro de Paris (stations Porte de Saint-Ouen, Garibaldi, Mairie de Saint-Ouen et Carrefour Pleyel).
- la Gare de Saint-Ouen .

HistoireParis et l'île-de-France, collection Terre des villes, Edition BELIN

Le nom de la commune provient de saint Ouen, évêque de Rouen mort dans la Villa Clippiacum, c'est à dire le palais du roi Dagobert situé dans le "Vieux Saint-Ouen" qui faisait partie de l'ancien territoire de Clichy. Il est connu en Angleterre sous le nom de Saint Owen ou Ewen ou ses reliques furent transportées à Canterbury. Le nom latin d'Audœnus Dado a donné le nom d'audoniens aux habitants de la ville. La présence humaine sur le site dès la préhistoire est attestée par la découverte d'outils datés du paléolithique moyen. L'histoire du village proprement dit débute à l'époque mérovingienne, époque à laquelle est édifiée une villa royale, Clippiacum, où demeura le roi Dagobert. L'évêque Saint-Ouen y décède le 24 août 686. La villa devient alors un important lieu de pèlerinage et un village s'établit rapidement autour du lieu de culte. Saint-Ouen ne reste qu'un village jusqu'au , période durant laquelle débute l'industrialisation de la commune. En 1830 le port est inauguré et les docks ouverts jusqu’à l'avenue Victor-Hugo. Ils sont reliés en 1862 au chemin de fer de Ceinture de Paris, puis à la gare du Nord et a la gare de l'Est. Saint-Ouen passe de 3300 habitants en 1861 à 30700 en 1896 grâce à l'industrialisation de la ville qui devient un faubourg industriel et populeux grâce à l'influence de Paris, même si les cultures représentent encore 50 % de la surface de la ville à cette époque. Un tramway électrique est en circulation à cette époque. La ville est durement frappée durant la Première Guerre mondiale, avec 2231 morts. Saint-Ouen est bombardé plusieurs fois durant la Seconde Guerre mondiale.

Administration

Le canton de Saint-Ouen ne comprend qu'une partie de la commune. L'autre partie appartient au canton de Saint-Denis-Sud.

Sécurité

Le taux de criminalité de la circonscription de police de Saint-Ouen est de 153, 39 actes pour 1000 habitants (crimes et délits, chiffres 2005) ce qui en fait le plus élevé de la Seine-Saint-Denis, très largement supérieur aux moyennes nationale (83/1000) et départementale (95, 67/1000). Le taux de résolution des affaires par les services de police de 28, 79% est quant à lui quasi identique à la moyenne nationale de 28, 76%. En valeur absolue, le taux de délinquance à St Ouen n'est pas le premier du département.. Il est à noter que la présence du marché aux puces sur le territoire de la ville, marché le plus grand d'Europe, augment considérablement les chiffres des crimes et délits. En effet, les samedis, dimanches et lundis la population de la ville fait plus que doubler du fait de la tenue du marché. Le taux de délinquance cité plus haut n'est donc pas du exclusivement aux habitants de la ville mais aussi au caractère exceptionnel du marché au puce.

Démographie

Sources :

Curiosités

Château de Saint-Ouen

Marché aux puces

La ville accueille le marché aux puces de Paris, qui est la plus importante concentration d'antiquaires et de brocanteurs du monde. Ce marché aux puces se tient tous les samedis, dimanche et lundi et du fait de cette fréquence élevée, il n'est plus depuis longtemps constitué que de professionnels louant leur emplacement avec des baux d'une durée minimale de trois ans.

Château de Saint-Ouen

- le Château (12, rue Albert-Dhalenne), fut édifié de 1664 à 1669 par l'architecte Antoine Le Pautre pour Joachim-Adolphe de Seiglières, surintendant des finances de Monsieur, frère du roi Louis XIV. Le château appartint ensuite à la famille de Gesvres, à la marquise de Pompadour de 1759 à 1764, avant d'être acheté en 1811 par Vincent Potocki, grand chambellan de Pologne et général de cavalerie. Louis XVIII, de retour d'Angleterre, y signe un acte historique : la déclaration dite de Saint-Ouen rétablissant la monarchie, reconnaissant cependant certaines libertés acquises durant la Révolution française et l'Empire. Il ne reste rien de l'ancien château. Le chateau actuel à été construit sur les plans de Louis XVIII et offert a sa maîtresse Madame du Cayla.

A découvrir

- l'Eglise du Vieux Saint-Ouen (4, rue Planty), témoin de l'histoire de la ville, est un édifice, plusieurs fois restauré, inscrit à l'inventaire des monuments historiques.
-le musée Pierre Cardin (33, boulevard Victor Hugo) : Pierre Cardin a décidé d'installer son musée entre la mairie et les docks de la commune, dans une ancienne usine de peinture de 3 000 m² racheté il y a six ans.

Sport

La ville possède un stade dont le nom officiel est le stade de Paris mais qui est aussi connu sous le nom de stade Bauer, lieu d'entraînement de l'équipe du Red Star et qui a accueilli des matchs internationaux. La ville dispose aussi d'une patinoire et du centre nautique Auguste Delaune

JumelagesSource: sur le site de la ville.

-
-
-
-

Personnes liées à la commune

- Jacques Necker, homme politique et banquier français, possédait un château à Saint-Ouen.
- Germaine Necker y a séjourné.
- Le capitaine Jean Glarner, résistant français, est citoyen d'honneur de la ville de Saint-Ouen. Il participa à la création du comité local de libération de Saint-Ouen qui, le 19 août 1944, mena le combat contre les troupes allemandes jusqu'à l'arrivée des premiers blindés de la division Leclerc. Une avenue de la ville porte son nom.
- Georgette Lemaire a chanté chez Louisette aux puces de Saint-Ouen.

Chanson à Saint-Ouen

- Aristide a chanté A Saint-Ouen.
- Dona a chanté l' Idylle à Saint-Ouen
- Edith Piaf a chanté Entre Saint-Ouen et Clignancourt.
- Henri Salvador a composé la chanson Trompette d'occasion sur le marché aux puces.
- Yves Simon, dans Histoire d'un vaurien, évoque également le marché aux puces.
- Daniel Guichard, dans Le Gitan, parle de la ville. ==
Sujets connexes
Adolphe Thiers   Alexandre Bachelet   Anciennes communes de Paris   Antiquaire   Antoine Le Pautre   Aristide   Arrondissement de Saint-Denis   Boulevard périphérique de Paris   Canton de Saint-Denis-Sud   Canton de Saint-Ouen   Carrefour Pleyel (métro de Paris)   Chef-lieu   Clichy   Dagobert Ier   Daniel Guichard   Danone   Enceintes de Paris   Ewen   Faubourg   France   Gare de Saint-Ouen   Garibaldi (métro de Paris)   Georgette Lemaire   Henri Salvador   Jacqueline Rouillon-Dambreville   Jacques Necker   Ligne 13 du métro de Paris   Ligne de Petite Ceinture   Louis XVIII de France   Mairie de Saint-Ouen (métro de Paris)   Marché aux puces   Mérovingiens   Nokia   Paléolithique moyen   Paris   Parti communiste français   Paulette Fost   Pays de France   Philippe de France (1640-1701)   Pierre Cardin   Porte de Saint-Ouen (métro de Paris)   Premier Empire   Première Guerre mondiale   Préhistoire   Pèlerinage   Rouen   RueDuCommerce   Révolution française   Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)   Saint-Ouen   Seconde Guerre mondiale   Seine   Seine-Saint-Denis   Stade de Paris (Saint-Ouen)   Tramway   Yves Simon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^