Le Parisien

Infos
Le Parisien est un journal quotidien régional français détenu par le groupe Amaury. Le siège et l'imprimerie sont situés à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Premier quotidien sur Paris et Île-de-France, il comprend dix éditions départementales. Le Parisien est décliné sous la forme d'une édition nationale intitulée Aujourd'hui en France.
Le Parisien

Le Parisien est un journal quotidien régional français détenu par le groupe Amaury. Le siège et l'imprimerie sont situés à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Premier quotidien sur Paris et Île-de-France, il comprend dix éditions départementales. Le Parisien est décliné sous la forme d'une édition nationale intitulée Aujourd'hui en France.

Ligne éditoriale

Dès sa création en 1944 par Émilien Amaury, Le Parisien libéré se présente comme un « journal populaire de qualité ». Cependant, malgré des chroniqueurs talentueux, il reste longtemps synonyme de presse de caniveau, sensationnaliste, approximative et volontiers populiste. Afin de casser cette image, le 25 janvier 1986, le quotidien change de nom pour devenir Le Parisien. Une partie des pages est dorénavant imprimée en couleurs et l'édition nationale Aujourd'hui en France est lancée. Philippe Amaury, fils de Emilien Amaury, alors propriétaire du journal, se base sur les méthodes du marketing pour repenser la ligne éditoriale. Les articles devront être courts mais bien écrits, avec des mots simples, afin que le lecteur comprenne tout et ne se lasse pas. Les illustrations, en particulier les photographies accompagnant le texte, devront occuper en moyenne un tiers de chaque page rédactionnelle. Pour se défaire de son passé gaulliste et se différencier des journaux d'opinion, la rédaction supprime l'éditorial : Le Parisien ne veut plus défendre ses idées, mais celles de ses lecteurs. Les sujets sur la vie quotidienne et les préoccupations des Français prennent l'avantage sur les pages internationales. Rubrique populaire par excellence, les faits divers sont le cœur du Parisien. En dix ans, il s'impose comme l'un des meilleures journaux d'investigation français et détrône France Soir en perte de vitesse. Aujourd'hui, Le Parisien est un des seuls quotidiens français dont les ventes augmentent, et qui parvient à résister aux journaux gratuits.

Historique

Les locaux du Parisien, à Saint-Ouen Le Parisien libéré voit le jour le 22 août 1944. Le premier titre barrant la une fut : « La victoire de Paris est en marche ! » La ville sera finalement libérée trois jours plus tard. Émilien Amaury, membre éminent de la RésistanceSous l'occupation, Émilien Amaury fournissait la presse résistante en papier., est déjà de l'aventure. La crise de 1970 est dramatique pour le quotidien qui perd la moitié de son lectorat. Une grève de plusieurs mois du Syndicat du Livre empêcha, il est vrai, toute publication du Parisien libéré. Depuis lors, ce titre regagne, année par année, son lectorat, malgré d'autres conflits syndicaux, notamment entre 1975 et 1977. Une fois l'an, parfois deux, il est devenu quasi traditionnel que l'imprimerie bloque la sortie des journaux. Suite au décès d'Émilien Amaury en 1977, le journal est repris par son fils Philippe qui le rebaptise Le Parisien en 1985. Toutes éditions confondues (Aujourd'hui en France inclus), le titre dépasse aujourd'hui les 600.000 exemplaires quotidiens. Il s'impose comme le premier quotidien parisien. Le Parisien et Aujourd'hui en France ont une diffusion cumulée d'environ 500 000 exemplaires de moyenne, en jour de semaine et 350 000 exemplaires, le dimanche. Le 23 mai 2006, Philippe Amaury, président du groupe Amaury et directeur des journaux Aujourd'hui en France/Le Parisien, décède des suites d'une longue maladie. Le journal perd l'un de ses plus grands bienfaiteurs, connu pour avoir relancé le journal, créé l'édition nationale et les éditions du dimanche.

Les Editions Locales

60 Oise, 35 000 exemplaires
- édition départementale 75 Paris, 57 000 exemplaires
- édition départementale 77 Seine-et-Marne, 40 000 exemplaires
- Seine et Marne Nord
- Seine et Marne Sud 78 Yvelines, 32 000 exemplaires
- édition départementale 91 Essonne, 32 000 exemplaires
- édition départementale 92 Hauts-de-Seine, 32 000 exemplaires
- édition départementale 93 Seine-Saint-Denis, 43 000 exemplaires
- édition départementale 94 Val-de-Marne, 34 000 exemplaires
- édition départementale 95 Val-d'Oise, 36 000 exemplaires
- édition départementale

Notes et références

Voir aussi

===
Sujets connexes
France   France Soir   Français   Groupe Amaury   Grève   Hauts-de-Seine   Journalisme d'enquête   Le Petit Parisien   Marketing   Oise (département)   Paris   Philippe Amaury   Résistance intérieure française   Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis)   Seine-Saint-Denis   Seine-et-Marne   Tabloïd   Val-d'Oise   Val-de-Marne   Vincent Régnier   Yvelines  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^