Les Proscrits

Infos
Les Proscrits est un roman français d’Honoré de Balzac, paru en 1831 aux éditions Gosselin, puis en 1846 chez Furne, Dubochet, Hetzel dans les Études philosophiques. Ce roman fait partie du Livre Mystique au même titre que Louis Lambert et Séraphîta. On y retrouve d’ailleurs un des thèmes de Louis Lambert : la théorie du docteur Sigier selon laquelle l’intelligence connaît plusieurs avatars, depuis l’intelligence de la
Les Proscrits

Les Proscrits est un roman français d’Honoré de Balzac, paru en 1831 aux éditions Gosselin, puis en 1846 chez Furne, Dubochet, Hetzel dans les Études philosophiques. Ce roman fait partie du Livre Mystique au même titre que Louis Lambert et Séraphîta. On y retrouve d’ailleurs un des thèmes de Louis Lambert : la théorie du docteur Sigier selon laquelle l’intelligence connaît plusieurs avatars, depuis l’intelligence de la brute jusqu’à l’intelligence des anges. Et aussi l’idée que les anges vivent parmi les hommes, idée que l’on retrouve souvent chez Balzac dans la description des portraits féminins (Esther, l’ange déchue de Splendeurs et misères des courtisanes, a l’aspect d’un ange et termine sa vie dans une sorte de rédemption angélique).

Thème

Au début du , le sergent Tirechair vit près de Notre-Dame de Paris dans une sombre maison. Il loge deux étrangers qui l’effrayent et qu’il croit capables de sorcellerie, alors qu’il s’agit de deux gentilshommes. Le plus âgé a fréquenté la cour du roi, le plus jeune, (Godefroy, comte de Gand) est fils de la comtesse Mahaut engagée comme servante chez les Tirechairs. Le sergent s’apprête à les mettre à la porte le soir-même où les deux hommes assistent à un cours de théologie mystique. On fait alors connaissance avec le docteur Sigier et sa théorie sur les mystères de la création. le plus ancien portrait connu de Dante, attribué à Giotto di Bondone. Le vieux gentilhomme, qui a été proscrit de son pays natal, l’Italie, n’est autre que le poète Dante Alighieri auquel un cavalier vient apprendre qu’il peut retourner à Florence, sa ville d’origine. Quant à Godefroy, qui s’apprêtait à se suicider pour rejoindre les anges, et que le poète sauve in extremis, il finit par retrouver sa mère et sa noble condition. Dans son introduction aux études philosophiques, Balzac indique : Le dénouement rapide du récit, au premier abord complexe, fait de cette esquisse historique (sous-titre de Balzac) une œuvre insolite où l’on retrouve l’expression du mysticisme de l’auteur de la Comédie humaine.

Bibliographie

- Wayne Conner, « En marge des Proscrits : Vigny lecteur de Balzac », L'Année balzacienne, 1974, p. 322-23.
- Allan H. Pasco, « Les Proscrits et l’unité du ‘Livre mystique’ », L’Année balzacienne, juil. 1999, n° 20 (1), p. 75-92.
- Maxime Prévost, « Écrire la voyance : présence de Dante Alighieri dans Les Proscrits de Balzac », Études Littéraires, Printemps 2006, n° 37 (2), p. 87-98. Catégorie:Roman français Catégorie:Roman paru en 1831 Catégorie:Roman de la Comédie humaine
Sujets connexes
Alfred de Vigny   Cathédrale Notre-Dame de Paris   Dante Alighieri   Florence   Gambara (nouvelle)   Giotto di Bondone   Honoré de Balzac   L'Année balzacienne   La Comédie humaine   Louis Lambert   Roman (littérature)   Splendeurs et misères des courtisanes   Séraphîta  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^