Biathlon

Infos
Pictogramme olympique Le biathlon mèle ski de fond et tir. Coupe du monde féminine de 2002 à Oberhof (Allemagne) Sven Fischer (Allemagne) en 2003 Biathlète en position de tir Départ du mass start aux JO de 2006 Le biathlon (du grec bi, « deux » et athlon, « concours ») est une épreuve combinant deux disciplines. Par coutume, quand on parle du biathlon, on évoque la combinaison du ski de fond et du tir à la carabine.
Biathlon

Pictogramme olympique Le biathlon mèle ski de fond et tir. Coupe du monde féminine de 2002 à Oberhof (Allemagne) Sven Fischer (Allemagne) en 2003 Biathlète en position de tir Départ du mass start aux JO de 2006 Le biathlon (du grec bi, « deux » et athlon, « concours ») est une épreuve combinant deux disciplines. Par coutume, quand on parle du biathlon, on évoque la combinaison du ski de fond et du tir à la carabine.

Historique

Dans les pays nordiques, le ski de fond était le mode de déplacement le plus pratique durant les longs hivers. Il fallait utiliser les skis de fond et les armes pour chasser, comme le montrent des vestiges de l'art antique scandinave. Les chasseurs organisaient des compétitions pour désigner les meilleurs d'entre eux. Au , les unités de patrouilles des armées nordiques pratiquaient le biathlon pour surveiller les frontières. En 1767 a lieu la première compétition entre unités de patrouille à la frontière suédo-norvégienne. En 1861, le premier club de ski associé au tir est créé en Norvège, dans le but de former les soldats pour leurs missions. Le biathlon est en démonstration sous le nom de « patrouille militaire » aux Jeux Olympiques d'hiver de 1924, à Chamonix, puis aux Jeux Olympiques d'hiver de 1928, à Saint-Moritz, Suisse, aux Jeux Olympiques d'hiver de 1936, à Garmisch-Partenkirchen, Allemagne et aux Jeux Olympiques d'hiver de 1948, à Saint-Moritz également. Les premières places étaient trustées par la Norvège et la Finlande. En 1924, toutefois, les Suisses s'imposèrent sur un parcours de 30 km avec un tir de 18 balles sur silhouette à 250m sur le parcoursRapahaël Mugnier, « Les sports d'hiver à travers les jeux olympiques de Chamonix Mont-Blanc en 1924 », in Jeux et sports dans l'histoire (tome 2), Paris, CTHS, 1992, p.316. Le 3 août 1948, l'Union Internationale de Pentathlon Moderne est créée à Sandhurst, en Grande-Bretagne. Elle est composée de 17 membres et le président est le Suédois Tom Wilbom. Le concept du biathlon d'hiver moderne est introduit à Macolin, en Suisse. Les règles de la compétition pour ce sport sont approuvées le 17 novembre 1956 à Melbourne, en Australie. Par ailleurs, l'UIPM reconnaît le biathlon en plus du pentathlon moderne en ajoutant la lettre B à son acronyme, pour donner IUPMB. Les premiers Championnats du monde de biathlon se déroulent à Saalfelden, Autriche, en mars 1958. Cette discipline apparaît pour la première fois aux Jeux Olympiques à Squaw Valley, USA, en 1960, sous la forme d'une course de 20 km, hommes. Les femmes peuvent participer pour la première fois à une compétition internationale de biathlon en 1981, à Jachymov-Karlovy, en Tchécoslovaquie, et le premier championnat du monde féminin a lieu à Chamonix, en 1984. Les Jeux Olympiques les accueilleront pour la première fois en 1992, à Albertville. En 1993, lors d'un congrès extraordinaire de l'UIPMB à Londres, l'Union internationale de biathlon est créée.

Règles

Les athlètes évoluent sur un circuit de ski de fond et s'arrêtent sur le pas de tir pour tirer 5 balles avec une carabine 22 long rifle (qu'ils portent sur le dos tout au long de l'épreuve) sur une cible située à une distance de 50 mètres, tantôt en position couchée, tantôt en position debout. Les cibles ont un diamètre de 45 mm pour le tir couché, et de 115 mm pour le tir debout. Si le biathlète manque un tir, il est pénalisé, soit en temps, soit en devant effectuer un tour de pénalité, selon l'épreuve. En cas de sprint final, le vainqueur est le premier dont un pied franchit la ligne d'arrivée. Actuellement, il existe onze épreuves de biathlon dans les compétitions olympiques :

Le sprint

-distance parcourue : 7, 5 km pour les femmes, 10 km pour les hommes
-mode de tir : deux fois cinq tirs avec cinq balles
-type de pénalité : boucle supplémentaire de 150 m à effectuer Les 60 premiers de cette épreuve sont qualifiés pour la poursuite.

La poursuite

Le départ est donné avec des intervalles correspondant aux temps réalisés dans l'épreuve du sprint.
-distance parcourue : 10 km pour les femmes, 12, 5 km pour les hommes
-mode de tir : quatre fois cinq tirs avec cinq balles (tirs: couché, couché, debout, debout).
-type de pénalité : boucle supplémentaire de 150 m à effectuer

L'individuel

-distance parcourue : 15 km pour les femmes, 20 km pour les hommes
-mode de tir : quatre fois cinq tirs avec cinq balles
-type de pénalité : une minute ajoutée au temps total

Le relais

-distance parcourue : 7, 5 km pour chacun des quatre concurrents de chaque équipe, 6 km pour chacune des concurrentes.
-mode de tir : deux fois cinq tirs. Chaque concurrent a le droit de « piocher » : trois balles supplémentaires sont à sa disposition pour chaque série de tir.
-type de pénalité : boucle supplémentaire de 150 m à effectuer
-depuis 2005, un relais mixte (2 femmes + 2 hommes) sur 6 km (épreuve non olymique).

Le Mass-Start

Comme son nom l'indique, le mass-start est un départ en ligne (tous les concurrents partent en même temps). Le vainqueur est le premier à franchir la ligne d'arrivée.
-distance parcourue : 12, 5 km pour les femmes, et 15 km pour les hommes.
-mode de tir : quatre fois cinq tirs avec cinq balles (tirs: couché, couché, debout, debout).
-type de pénalité : une boucle de 150 m à effectuer.
-participants : les 30 concurrents les mieux classés au classement général de la coupe du monde.

Biathlètes les plus connus

Hommes

Femmes

Compétitions

Notes

Voir aussi

- combiné nordique
- ski nordique ==
Sujets connexes
Albertville   Allemagne   Anna Carin Olofsson   Australie   Carabine   Championnats du monde de biathlon   Combiné nordique   Corinne Niogret   Finlande   Florence Baverel-Robert   Frank Luck   Frank Ullrich   Frode Andresen   Garmisch-Partenkirchen   Grec ancien   Jeux Olympiques d'hiver de 1924   Jeux Olympiques d'hiver de 1928   Jeux Olympiques d'hiver de 1936   Jeux Olympiques d'hiver de 1948   Jon Åge Tyldum   Kati Wilhelm   Liv Grete Poirée   Macolin   Magdalena Forsberg   Magdalena Neuner   Martina Glagow   Melbourne   Michael Greis   Mikael Löfgren   Mélissa Di Vita   Norvège   Ole Einar Bjørndalen   Patrice Bailly-Salins   Pentathlon moderne   Raphaël Poirée   Saalfelden   Saint-Moritz   Sandrine Bailly   Sergei Tchepikov   Simon Fourcade   Ski de fond   Ski nordique   Squaw Valley   Suisse   Sven Fischer   Sylvie Becaert   Tchécoslovaquie   Tir sportif   Union internationale de biathlon   Uschi Disl   Vincent Defrasne   Vladimir Dratchev  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^