Le Barbier de Séville

Infos
Le Barbier de Séville ou la Précaution inutile est une comédie en quatre actes de Beaumarchais, jouée pour la première fois au Théâtre-Français le 23 février 1775, et largement inspirée de l'École des femmes de Molière. Le comte Almaviva, tombé amoureux de la jeune Rosine qui est orpheline, est prêt à tout pour l'arracher à Bartholo, son vieux tuteur, qui a le projet de l’épouser. Tandis que, déguisé, il fait le guet, il tombe à point nommé
Le Barbier de Séville

Le Barbier de Séville ou la Précaution inutile est une comédie en quatre actes de Beaumarchais, jouée pour la première fois au Théâtre-Français le 23 février 1775, et largement inspirée de l'École des femmes de Molière. Le comte Almaviva, tombé amoureux de la jeune Rosine qui est orpheline, est prêt à tout pour l'arracher à Bartholo, son vieux tuteur, qui a le projet de l’épouser. Tandis que, déguisé, il fait le guet, il tombe à point nommé sur son ancien valet Figaro, persifleur mais entremetteur. En 1778, Beaumarchais remet en scène ses personnages dans Le Mariage de Figaro, qui ne sera joué qu'en 1784. Cette pièce inspirera d'ailleurs à Mozart l'opéra Le Nozze di Figaro en 1786, à Vienne. Il remettra encore ses personnages lors de La Mère coupable, troisième épisode de cette trilogie. Cette pièce inspira un opéra de Paisiello d'abord, de Gioacchino Rossini ensuite : Il Barbiere di Siviglia. En 1772, Beaumarchais présente aux comédiens italiens un premier Barbier de Séville, opéra comique, qui est refusé. La comédie définitive comportera 4 actes et une grande part réservée à la chanson. La pièce est finalement jouée en 1775. La première représentation déçoit par ses longueurs mais elle est élaguée en 3 jours et le Barbier de Séville connait enfin un succès triomphal.

La trame

Acte I

Le comte Almaviva s'installe à Séville et y retrouve Rosine, jeune fille orpheline dont il était tombé amoureux à Madrid et qui vit sous la tutelle sévère du vieux docteur Bartholo, son barbon. Almaviva la guette tous les matins et tombe par hasard sur son ancien valet Figaro, qui, ayant parcouru toute l'Espagne, s'est installé comme barbier à Séville. Almaviva demande au rusé barbier de l'aider dans la conquête de Rosine. Celle-ci a déjà remarqué l'homme qui la guette et lui fait glisser un billet par la fenêtre, qu'il ramasse. Bartholo, excessivement jaloux, se méfie et accélère le projet de son mariage avec Rosine. Don Bazile, le maître de solfège de Rosine, doit arranger les noces. Mais Rosine écrit déjà une nouvelle lettre au comte qu'elle lui fait remettre par le biais de son valet : Figaro.

Acte II

Le comte s'introduit dans la maison déguisé en cavalier ivre, Lindor et demande d'être hébergé. Il est mis à la porte, mais il réussit tout de même à glisser un billet à Rosine, ce dont le docteur méfiant s'aperçoit. Le comte sorti, il presse Rosine de lui montrer la lettre. Elle refuse et déclare se trouver comme dans une prison.Puis à un moment elle échange la lettre du comte avec la lettre que son cousin lui avait envoyé la veille. Bartholo la voit et la croit.

Acte III

Peu après, le comte se présente à nouveau chez Bartholo, cette fois déguisé en maître de solfège Alonzo. Il prétend être le remplaçant de Don Bazile, qui serait atteint d'un malaise. Bartholo le croit. D'abord réticente, Rosine reconnaît Lindor et accepte une leçon de chant qui se transforme en duo d'amour. Arrive Figaro pour accomplir son office de barbier. Il renverse la vaisselle afin d'attirer Bartholo dehors, et met la main sur la clé de la jalousie. Lindor annonce à Rosine qu'il a dû livrer sa lettre à Bartholo pour gagner sa confiance. Quand Don Bazile fait irruption dans la maison, il est surpris d'être renvoyé par les quatre personnes, qui partagent apparemment toutes le secret du faux Alonzo. Néanmoins, Bartholo découvre le déguisement du comte.Bartholo ignorant commenca a prendre la main de Don Bazile.

Acte IV

Bartholo et Don Bazile s'accordent sur le mariage qui devra avoir lieu à minuit. Mais le notaire est retenu par une ruse de Figaro qui feint le mariage d'une nièce. Bartholo apprend à Rosine que son bien-aimé Lindor est en vérité le comte Almaviva, et il le prouve en lui montrant la lettre que Rosine lui a écrit le matin même. Rosine est humiliée et promet sa main à Bartholo. Dans la nuit, pourtant, Figaro et le comte montent dans l'appartement de Rosine et font entrer le notaire et Don Bazile. Le mariage est signé juste quelques instants avant que Bartholo ne revienne à la maison. don bazile a signé en tant que temoin .

Une satire

Par l'intermédiaire de Figaro, le personnage par qui Beaumarchais fait passer ses messages dans la pièce, l'auteur fait une satire de la noblesse. Il défend aussi la condition des valets.
- Acte I, scène 2 « FIGARO. Je me crus trop heureux d'en être oublié, persuadé qu'un grand nous fait assez de bien quand il ne nous fait pas de mal. »
- Acte I, scène 2 « FIGARO. Aux vertus qu'on exige dans un domestique, Votre Excellence connaît-elle beaucoup de maîtres qui fussent dignes d'être valets ? »

Une pièce comique

Beaumarchais utilise tous les procédés du comique afin de faire rire son auditoire. En voici quelques-uns :
- Le comique de caractère : Bartholo, le vieux barbon, jaloux de quiconque s'attire les faveurs de Rosine.
- Le comique de mots : :Acte I, scène 2: ::« LE COMTE. Je ne te reconnaissais pas, mais te voilà si gros et si gras… » ::« FIGARO. Que voulez-vous Monseigneur, c'est la misère. » : Acte II, scène 4: :: réplique de Bartholo: accumulation d'insultes envers Figaro ::« ROSINE: Que vos répliques sont honnêtes ! »

Bibliographie

Éditions

- Le Barbier de Séville ou la précaution inutile, Éd. Béatrice et Pierre Testud, Paris, Larousse, 1998
- Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro, La Mère coupable, Texte intégral + Les clés de l'œuvre, Préface et commentaires de Jean Delabroy, Paris, Pocket Classiques, 1993

Critique

- Clément Borgal, Étude sur Beaumarchais, Le Barbier de Séville, Paris, Ellipses, 2000
- Elisabeth Rallo et Lucie Comparini, Arlequin et Figaro : Le valet passé maître, Paris, Ellipses, 1998 ==
Sujets connexes
Comédie   Comédie-Française   Gioacchino Rossini   Giovanni Paisiello   L'École des femmes   La Mère coupable   Le Barbier de Séville (opéra)   Le Mariage de Figaro   Les Noces de Figaro   Molière   Opéra (musique)   Paris   Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais   Séville   Théâtre   Vienne (Autriche)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^