Jeanne III de Navarre

Infos
Portrait de Jeanne d'Albret (vers 1560) Jeanne III de Navarre, couramment appelée Jeanne d'Albret, née le 7 janvier 1528 à Saint-Germain-en-Laye, morte le 9 juin 1572 à Paris, fut reine de Navarre de 1555 à 1572. Elle était fille d'Henri II (1503-1555) dit Henri d'Albret, roi de Navarre (1517-1555) et de Marguerite de France (1492-1549), dite Marguerite d'Angoulême, sœur aînée du roi de France François I.
Jeanne III de Navarre

Portrait de Jeanne d'Albret (vers 1560) Jeanne III de Navarre, couramment appelée Jeanne d'Albret, née le 7 janvier 1528 à Saint-Germain-en-Laye, morte le 9 juin 1572 à Paris, fut reine de Navarre de 1555 à 1572. Elle était fille d'Henri II (1503-1555) dit Henri d'Albret, roi de Navarre (1517-1555) et de Marguerite de France (1492-1549), dite Marguerite d'Angoulême, sœur aînée du roi de France François I.

Mariage et descendance

Elle avait épousé en premières noces le 13 juillet 1541 Guillaume de Clèves (° 1516 - † 1592), duc de Gueldre, de Clèves, de Juliers, de Berg, comte de Zutphen, de la Marck, et de Ravensberg. Le mariage fut annulé en 1546. Jeanne d'Albret épouse en secondes noces à Moulins le 20 octobre 1548 Antoine de Bourbon (1518-1562), fils de Charles de Bourbon (1489-1537), duc de Vendôme, et de Françoise d'Alençon. De cette union sont nés :
- Henri (1551-1553), duc de Beaumont
- Henri (1553-1610), d'abord roi de Navarre (1572-1610) sous le nom d'Henri III, puis roi de France (1589-1610) sous le nom d'Henri IV
- Louis-Charles (1555 - 1557), comte de Marles
- Madeleine (1556 - 1556)
- Catherine (1559 - 1604), duchesse d'Albret, comtesse d'Armagnac et de Rodez, mariée en 1599 à Henri II, duc de Lorraine

Jeanne d'Albret et le protestantisme

Statue au Jardin du Luxembourg C’est en 1560 qu’elle se convertit au protestantisme. Par l’ordonnance du 19 juillet 1561, elle autorise le calvinisme dans son royaume. Elle entame après la mort d'Antoine, en 1562 une série de mesures visant à implanter la Réforme en Béarn. Parmi elles, on compte la publication du catéchisme de Calvin en béarnais (1563), la fondation d'une académie protestante à Orthez (1566), la rédaction de nouvelles Ordonnances ecclésiastiques (1566, 1571), la traduction en basque du Nouveau Testament par Jean de Liçarrague (1571), et la traduction en béarnais du Psautier de Marot, par Arnaud de Salette (1568). Une farouche opposition catholique se manifeste qui aboutit à ce que leur culte soit interdit et le clergé expulsé (1570). En 1568, elle prend la tête du mouvement protestant et emmène le prince Henri de Navarre, son fils âgé de quinze ans, à La Rochelle que Jeanne administre dans tous les domaines, à l'exception des affaires militaires. Elle assure la communication avec les princes étrangers alliés, dont elle tente de conserver le soutien, surtout après la mort de Condé en mars 1569. Contrairement aux prévisions, le parti huguenot tient bon, et même après la défaite de Moncontour, Jeanne refuse de se rendre. Mais au début de 1570, elle doit s'incliner devant la volonté de négocier de ses coreligionnaires. Elle quitte La Rochelle en août 1571, pour revenir sur ses terres. Une fois la paix de Saint-Germain signée, elle proteste à cause de sa mauvaise application. Jeanne d’Albret va ensuite entreprendre de longues négociations à Paris, pour unir son fils Henri à Marguerite de France, la troisième fille de Catherine de Médicis. Elle doit cependant accepter une condition : Marguerite ne se convertira pas à la religion protestante. Le mariage doit avoir lieu le 18 août 1572. Cependant, Jeanne III d’Albret n'y participera pas : elle meurt de la tuberculose le 9 juin 1572. Son décès soudain, affaiblissant opportunément le parti huguenot peu de temps avant le massacre de la Saint-Barthélemy, suscitera a posteriori des rumeurs infondées d'empoisonnementRené Bianchi, le parfumeur florentin de Catherine de Médicis, aurait vendu des gants empoisonnés à la reine de Navarre. Le premier pamphlet à formuler cette accusation date de 1574, voir le Discours Merveilleux de la vie, actions et deportements de Catherine de Medicis, Royne-mere, édition critique s.d. Nicole Cazauran en collaboration avec l'équipe du Centre V.L. Saulnier, Genève : Librairie Droz, 1995. In-8°. 355p. (p. 200). Dans son célèbre roman La reine Margot (1845), Alexandre Dumas reprendra cette accusation..

Notes

Titulature de Jeanne d'Albret

Armoiries de Jeanne d'Albret
-de son propre chef (par son père) :
-reine de Navarre (1555-1572)
-princesse de Bois-Belle
-duchesse d'Albret (1555-1572)
-comtesse de Foix, du Périgord, de Rodez, d'Armagnac, de Fézensac, de Bigorre, de Dreux, de Gause, du Perche, de L'Isle-Joudain, de Porhoët, de Pardiac et de Guînes,
-vicomtesse de Limoges, de Béarn , de Tartas, de Lomagne, de Maremne, de Fézensaguet, de Dax, de Brulhois, de Cressey et d'Auvillars,
-baronne de Castelnau, de Caussade et de Montmiral,
-dame de La Flêche, de Baugé, de Nérac, de Sully, de Craon, de La Chapelle des Aix-dam-Gilon, d'Argent, de Clermont, de Villezon, d'Orval, d'Espineuil, de Château-Meillant, de Montrond, de Bruyères, de Dun-Le-Roi, de Saint-Gondom, de Corberin, de Chalucet, de Sainte-Hermine, de Prahec, de Lussac, de Champagne, de Blois et de Chisay.
-par mariage :
-duchesse de Bourbon
-duchesse de Vendôme (1550-1562)
-duchesse de Beaumont (1550-1562)

Bibliographie

- Nancy Lyman Roelker, Jeanne d'Albret, reine de Navarre (1528-1572), Paris : Imprimerie nationale, 1979. 463 p.
- Evelyne Berriot-Salvadore, Philippe Chareyre et Claudie Martin-Ulrich (s.d.), Jeanne d'Albret et sa cour : actes du colloque international de Pau, 17-19 mai 2001, Paris : Honoré Champion, coll. « Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance », 2004. ==
Sujets connexes
Arnaud de Salette   Basque   Bataille de Moncontour   Brulhois   Béarn   Béarnais   Calvinisme   Catherine de Bourbon (1559-1604)   Catherine de Médicis   Catéchisme   Charles IV de Bourbon   Clément Marot   Comté d'Armagnac   Comté de Bigorre   Comté de Guînes   Comté de Rodez   Comté de Zutphen   Comté de la Marck   Comté du Perche   Dax   Duché d'Albret   François Ier de France   Françoise d'Alençon   Fézensaguet   Guillaume de Clèves   Henri II de Lorraine   Henri II de Navarre   Henri IV de France   Jardin du Luxembourg   Jean Calvin   Jean de Liçarrague   La Rochelle   Limoges   Liste des comtes de Dreux   Liste des comtes de Foix   Liste des comtes de Fézensac   Liste des rois de Navarre   Liste des vicomtes de Béarn   Lomagne   Maison de Condé   Maremne   Marguerite de France (1553-1615)   Mariage   Massacre de la Saint-Barthélemy   Moulins (Allier)   Nouveau Testament   Orthez   Paix de Saint-Germain-en-Laye   Paris   Porhoët   Protestantisme   Saint-Germain-en-Laye   Tartas  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^