Titanic (film, 1997)

Infos
Titanic est un film américain réalisé par James Cameron sorti en 1997.
Titanic (film, 1997)

Titanic est un film américain réalisé par James Cameron sorti en 1997.

Synopsis

Brock Lovett est le coordinateur d'une équipe qui fouille méticuleusement l'épave du Titanic, paquebot géant réputé insubmersible qui connut pourtant un destin tragique. Lors d'une plongée en sous-marin miniature, il croit mettre enfin la main sur le Cœur de l'Océan, un bijou unique à la valeur inestimable dont la découverte lui apporterait la gloire. Mais il remonte des profondeurs seulement un dessin qui représente une jeune fille nue portant le bijou en pendentif. À des milliers de kilomètres de là, une vieille dame, Rose Calvert, découvre ce dessin sur l'écran de son téléviseur. Elle contacte Lovett et lui affirme qu'elle est la jeune fille en question. Rare survivante encore en vie du naufrage du Titanic, elle raconte à Lovett et à son équipe la croisière inaugurale du paquebots, son naufrage, ainsi que l'histoire d'amour qu'elle a vécue avec un artiste voyageant en troisième classe: Jack Dawson.

Un succès exceptionnel

Acclamé par les critiques du monde entier et récompensé par quatre Golden Globe Awards et onze Oscars, le Titanic de James Cameron est un film exceptionnel à plusieurs points de vue. James Cameron a opéré pour le tournage une reconstitution minutieuse du paquebot, fondée à la fois sur des documents historiques et les documents récoltés lors de sa propre visite de l'épave. Exceptionnel aussi par son coût, Titanic est à sa sortie le film le plus cher jamais produit, avec des coûts avérés d'au moins 200 millions de dollars (dépassé désormais par Spider Man 3). Exceptionnel par son succès commercial ; Titanic a fait plus de 1, 8 milliard de dollars de recettes dans le monde entier et établit des records de nombre d'entrées (128 millions d'entrées cumulées aux États-Unis un an après sa sortie, 20, 8 millions en France et 17 millions au Royaume-Uni), ce qui fait de Titanic le film à la plus grande recette cinématographique la plus rapide de l'histoire du cinéma. Exceptionnel enfin par sa durée ; James Cameron a catégoriquement refusé que l'on coupe le film après le premier montage et celui-ci dure 194 minutes, une durée exceptionnelle pour un film grand public.

Un travail titanesque

James Cameron a écrit, réalisé et monté Titanic, film qu'il a lui-même produit, par le biais de sa maison de production (Lightstorm Entertainement). Lors du tournage et de la post-production, il contrôle tout, les maquillages comme les effets numériques. Pour cela le cinéaste fait appel à dix-huit sociétés d'effets spéciaux. Certains plans utilisent des figurants réels, des maquettes, des éléments entièrement conçus par ordinateur, comme la mer et des personnages. Le résultat unit le réel au virtuel. La loi américaine interdisant de filmer l’épave, Cameron demande six millions de dollars à la Fox et à la Paramount pour s'embarquer sur un navire de recherche russe, Akademik Mstislav Keldysh, et filmer le Titanic à plus de 3 700 mètres de profondeur. Douze plongées et une caméra extérieure inventée par son frère ingénieur ont permis les prises de vues sous-marines. Il prend par ailleurs la décision de faire construire une réplique du Titanic à 80 % de sa longueur. Pour cela, le plus grand bassin du monde a été creusé au bord de la mer près de Rosarito, Mexique (Playas de Rosarito).

Analyse

« Les sept cents qui avaient pu partir à bord des canots n’avaient plus rien d’autre à faire qu’attendre...Attendre de mourir, attendre de vivre, attendre une absolution qui ne viendrait jamais… » Cette phrase, prononcée par Rose, personnage principal de ce drame reconstitué, résume le sentiment de culpabilité qui peut animer les rescapés d’une telle tragédie. Celui d’être encore en vie, alors que tant d’autres ont trouvé la mort. Dans Titanic, cette culpabilité, comme tant d’autres sentiments face à une mort proche, sont traduits à l’écran par le biais des relations entre personnages. L’égoïsme des hommes, l’amour, les clivages sociaux, la mort et la vie se déclinent et s’articulent autour de cette catastrophe maritime, en peinture d'une société et de mœurs d'une époque.

Mémoire collective

Un siècle plus tard, le Titanic demeure un mythe. À lui seul, il continue de symboliser la grandeur et la décadence de l'humanité. La trop grande confiance des hommes dans le progrès et ce qu'il en résulte. « La tragédie du Titanic fait partie de la mémoire collective, affirme James Cameron, auteur de ce film. Mais le temps lui a ôté son côté humain, » insiste-t-il. C'est pourquoi, sur cette toile de fond historique, vient se greffer l'histoire de Jack Dawson et de Rose Dewitt Bukater qui apportent tous les deux un repère émotionnel au spectateur, lui permettant de vivre cette catastrophe de l'intérieur.

Romanesque et reconstitution historique

Pour donner plus de profondeur à une histoire connue de tous, James Cameron travaille son scénario en mêlant la reconstitution et le romanesque. Il part d’images actuelles pour mieux ancrer le romanesque dans la réalité. La première demi-heure du film nous emmène en effet à bord d’un petit explorateur sous-marin, dans l’épave au fond de l’océan. Avec une équipe d’aventuriers à la recherche d’un collier prestigieux dont ils ne trouvent que le croquis, au cou d’une jeune femme nue. Rose, alors centenaire, se reconnaît en voyant un reportage à la télévision. C’est elle, qui, sur les lieux du naufrage, se souvient et raconte son histoire.

"Suites"

Peu après le succès du film, des rumeurs ont couru sur une suite intitulée Titanic 2000 qui imaginerait que Jack Dawson serait repêché en 2000, conservé dans la glace. James Cameron a réalisé en 2003 un documentaire intitulé Les Fantômes du Titanic en relief et relatant la suite des recherches de Brock Lovett. En 2006, des fans créent une fausse bande-annonce reprenant le scénario du Titanic 2000 et intitulée Titanic : two the surface à partir d'images de Titanic, Basketball Diaries, Romeo + Juliette, Rimbaud Verlaine, La Plage, Arrête-moi si tu peux, Demolition Man, Hulk, L'Évadé d'Alcatraz, Les Ailes de l'enfer, et Seven.

Fiche technique

-Titre : Titanic
-Réalisation : James Cameron
-Scénario : James Cameron
-Production : James Cameron, Jon Landau
-Musique originale : James Horner
-Montage : Conrad Buff IV, James Cameron, Richard A. Harris
-Costumes : Deborah Lynn Scott
-Décors : Peter Lamont
-Pays :
-Format : Couleurs (DeLuxe) 2:35.1 Cinémascope, 35 mm
-Budget : 200 millions $
-Durée : 194 minutes (3h14)
-Dates de sortie :
- : 1997 (première mondiale au Festival international du film de Tōkyō)
- : 14 décembre 1997 (Los Angeles)
- , : 19 décembre 1997 (Sortie nationale)
- , , : 7 janvier 1998

Box-office

:Autres pays

Distribution

- Leonardo DiCaprio : Jack Dawson (vf Damien Witecka)
- Kate Winslet : Rose Dewitt Bukater (vf Annelise Fromont)
- Billy Zane : Caledon Hockley
- Kathy Bates : Margaret Brown dit "Molly Brown"
- Bill Paxton : Brock Lovett
- Gloria Stuart : Rose Dawson Calvert (vf Lita Recio)
- Frances Fisher : Ruth Dewitt Bukater
- Bernard Hill : Capitaine Edward John Smith
- Jonathan Hyde : Joseph Bruce Ismay
- David Warner : Spicer Lovejoy
- Victor Garber : Thomas Andrews
- Danny Nucci : Fabrizio De Rossi
- Lewis Abernathy : Lewis Bodine
- Suzy Amis : Lizzy Calvert
- Jason Barry : Tommy Ryan
- Ewan Stewart : 1 officier Murdoch
- Ioan Gruffudd : 5 officier Lowe
- Jonathan Phillips : 2 officier Lightoller
- Mark Lindsay Chapman : Officier chef Wilde
- Eric Braeden : John Jacob Astor IV
- Charlotte Chatton : Madeleine Astor
- Bernard Fox : Colonel Archibald Gracie
- Michael Ensign : Benjamin Guggenheim
- Rochelle Rose : Comtesse de Rothes
- Lew Palter : Isidor Straus
- Elsa Raven : Ida Straus
- James Lancaster : Révérand Thomas Byles
- ...

Récompenses

Titanic a remporté onze Oscars en 1998 dans les catégories suivantes :
- Oscar du meilleur film
- Oscar du meilleur réalisateur (James Cameron)
- Oscar du meilleur montage
- Oscar de la meilleure direction artistique
- Oscar de la meilleure création de costumes
- Oscar de la meilleure musique de film (James Horner)
- Oscar de la meilleure chanson originale (My Heart Will Go On interprétée par Céline Dion)
- Oscar du meilleur mixage de son
- Oscar de la meilleure photographie
- Oscar du meilleur montage sonore
- Oscar des meilleurs effets visuels ?Best supervisor (meilleure scripte ou meilleur régisseur ?) ==
Sujets connexes
Akademik Mstislav Keldysh   Anglais   Arrête-moi si tu peux   Autant en emporte le vent (film)   Benjamin Guggenheim   Bernard Fox   Bernard Hill   Bill Paxton   Billy Zane   Box-office   Charles Lightoller   Céline Dion   Danny Nucci   David Warner   Deborah Lynn Scott   Demolition Man   Edward Smith   Effets spéciaux   Eric Braeden   Festival international du film de Tōkyō   Frances Fisher   Gloria Stuart   Golden Globe Award   Halifax (Nouvelle-Écosse)   Harold Lowe   Henry Wilde   Hulk   Ioan Gruffudd   Isidor Straus   James Cameron   James Horner   James Lancaster   John Jacob Astor IV   Jon Landau   Jonathan Hyde   Joseph Bruce Ismay   Kate Winslet   Kathy Bates   L'Évadé d'Alcatraz   La Plage   Leonardo DiCaprio   Les Ailes de l'enfer   Lita Recio   Los Angeles   Margaret Brown   Mark Lindsay Chapman   My Heart Will Go On   Oscar de la meilleure chanson originale   Oscar de la meilleure création de costumes   Oscar de la meilleure direction artistique   Oscar de la meilleure musique de film   Oscar de la meilleure photographie   Oscar des meilleurs effets visuels   Oscar du cinéma   Oscar du meilleur film   Oscar du meilleur mixage de son   Oscar du meilleur montage   Oscar du meilleur réalisateur   Paquebot   Paris   Playas de Rosarito   Rimbaud Verlaine   Romeo + Juliette   Shrek 2   Sous-marin   Thomas Andrews   Titanic   Tournage   Twentieth Century Fox   Victor Garber   William McMaster Murdoch  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^