Jean-Pierre de Montalivet

Infos
Jean-Pierre Bachasson, comte de Montalivet, né à Sarreguemines en 1766 et mort à Pouilly-sur-Loire en 1823, est un homme d'État français et Pair de France Jean-Pierre Bachasson, comte de Montalivet par le baron Jean-Baptiste Regnault
Jean-Pierre de Montalivet

Jean-Pierre Bachasson, comte de Montalivet, né à Sarreguemines en 1766 et mort à Pouilly-sur-Loire en 1823, est un homme d'État français et Pair de France Jean-Pierre Bachasson, comte de Montalivet par le baron Jean-Baptiste Regnault

Vie sous l'Ancien Régime

Originaire d'une famille ancienne du Dauphiné, et fils d'un père maréchal de camp, commandant d'armes de la place de Sarreguemines, il se destine par tradition familiale à la carrière des armes et entre comme cadet gentilhomme au Régiment des Hussards de Nassau. En 1779, il sollicite un congé pour suivre des études de droit à l'université de Valence. Conseiller au parlement de Grenoble de 1785 à 1790, il rencontre lors de ses séjours à Valence un jeune officier, Bonaparte, et les deux jeunes hommes se lient d'amitié, ce dont Napoléon saura se souvenir plus tard.

Révolution

Lors de la Journée des Tuiles de 1788, il fait partie des conseillers rebelles et se voit exilé dans sa terre de Montalivet. Les idées de la révolution avançant, il prend fait et cause pour celles-ci, mais doit néanmoins s'engager dans l'armée d'Italie pour fuir la Terreur. Revenu à Valence, il est élu maire en 1795, et gagne l'estime de ses concitoyens. Le Directoire le fait commissaire ordonnateur pour la Drôme.

Consulat et Empire

Après le 18-Brumaire, Bonaparte, premier Consul, le nomme en avril 1801 préfet de la Manche puis, trois ans plus tard, préfet de Seine-et-Oise. Conseiller d'État, il est directeur de la Légion d'honneur, et est nommé le 5 mai 1806 à la direction générale des Ponts et Chaussées. Appelé le 1 octobre 1809 à devenir ministre de l'Intérieur, il gère une France alors au maximum de ses dimensions territoriales. Il seconde bien les idées de l'Empereur sur le développement des voies de communication, la construction des ponts et l'aménagement des ports. Il s'occupe également de l'embellissement de Paris (Arc de Triomphe, Palais Brongniart…) en développant le réseau des égouts et créant de nombreuses fontaines publiques.

Restauration

En mars 1814, il suit l'Impératrice avec le gouvernement jusqu'à Blois et se retire sur ses terres. Pendant les Cent-Jours, il est nommé intendant général de la couronne et pair de France. Lors de la Seconde Restauration, il revient dans la vie privée. Rayé de la chambre des pairs, il est réintégré en 1819 et y siège jusqu'à sa mort le 22 janvier 1823 au château de Lagrange-Montalivet (Cher). Las Cases, dans son Mémorial, le cite comme « Honnête homme, qui est demeuré, je crois, toujours attaché. »

Divers

Il a épousé en 1797 Adélaïde de Saint-Germain, fille du fermier général Joseph Starot de Saint-Germain et de Catherine Éléonore Bénard qui fut l'une des maîtresses de Louis XV. De cette union naquit, entre autre, Camille, comte de Montalivet qui fut ministre de l'Intérieur de Louis-Philippe Ier. La rue Montalivet, située dans le 8 arrondissement à Paris, la place Montalivet à Valence où se dresse sa statue, le cours Montalivet à Caen, la rue du comte de Montalivet à Sarreguemines, la station balnéaire de Montalivet-les-Bains en Gironde et les îles Montalivet en Australie Occidentale lui rendent hommage. ----- Catégorie:Premier Empire Catégorie:Personnalité politique de la Restauration Catégorie:Personnalité de la Moselle Catégorie:Naissance en 1766 Catégorie:Décès en 1823 Catégorie:Pair de France de:Jean-Pierre Bachasson de Montalivet en:Jean-Pierre, Count of Montalivet
Sujets connexes
Arc de triomphe de l'Étoile   Armée d'Italie   Blois   Caen   Camille de Montalivet   Catherine Éléonore Bénard   Cent-Jours   Château de Lagrange-Montalivet   Conseiller d'État (France)   Dauphiné   Directoire   Drôme (département)   Jacques Claude Beugnot   Jean-Baptiste Regnault   Joseph Fouché   Journée des Tuiles   Liste des ministres français de l'Intérieur   Louis-Philippe Ier   Louis XV de France   Légion d'honneur   Manche (département)   Marie-Louise d'Autriche   Maréchal de camp   Maîtresse royale   Montmeyran   Palais Brongniart   Paris   Place forte   Pouilly-sur-Loire   Sarreguemines   Seconde Restauration   Seine-et-Oise   Terreur (Révolution française)   Université de Valence   Valence (Drôme)   Vendays-Montalivet  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^