Subdivisions de la Serbie

Infos
L’organisation territoriale de la République de Serbie est réglée par la Loi sur l’Organisation territoriale et le Gouvernement local, adoptée par l’Assemblée le 24 juillet 1991. Selon cette loi, les municipalités, les cités et les localités forment la base de l’organisation territoriale. La Serbie est actuellement composée de trois parties. Elle comprend deux provinces autonomes, dotées d’un gouvernement particulier : le Kosovo et la Voïvodine. La troisième partie, la S
Subdivisions de la Serbie

L’organisation territoriale de la République de Serbie est réglée par la Loi sur l’Organisation territoriale et le Gouvernement local, adoptée par l’Assemblée le 24 juillet 1991. Selon cette loi, les municipalités, les cités et les localités forment la base de l’organisation territoriale. La Serbie est actuellement composée de trois parties. Elle comprend deux provinces autonomes, dotées d’un gouvernement particulier : le Kosovo et la Voïvodine. La troisième partie, la Serbie centrale (ou Serbie propre) ne dispose pas d’un statut officiel ; elle se définit comme la partie de la République de Serbie qui se trouve en dehors de la Voïvodine et du Kosovo. Le Kosovo est actuellement administré par la MINUK.

Les municipalités

La municipalité ou opština, en serbe cyrillique општина, constitue l’unité fondamentale de l’autonomie locale. Elle porte généralement le nom de la plus grande ville du secteur. Elle dispose d’une assemblée, en serbe skupština opštine, élue pour quatre ans ainsi que d’un président, en serbe predsednik opštine, lui aussi élu pour quatre ans. L’ensemble du territoire est divisé en 195 municipalités : 109 pour la Serbie centrale, 30 pour le Kosovo et Métochie, au sud, et 46 pour la Voïvodine, au nord.

Les cités

En outre, la Serbie comprend quatre « cités » (gradovi) : Belgrade, Kragujevac, Niš et Novi Sad (en Voïvodine). Ces cités disposent d’une assemblée et d’un budget particuliers. Chacune est divisée en plusieurs municipalités. En revanche, la cité de Novi Sad, avec la municipalité nouvellement créée de Petrovaradin , ne fonctionne pas encore pleinement comme les autres cités du pays.

Les localités

Chaque municipalité est composée d’un certain nombre de « communautés locales » (mesne zajednice). La plupart de ces communautés locales correspondent à des « localités ». Dans les zones rurales, certains villages faiblement peuplés peuvent être regroupés dans une de ces communautés ; d’autres, plus importants, peuvent être divisés en plusieurs communautés locales. Les zones urbaines sont elles aussi divisées en communautés locales. Ces communautés locales sont présidées par des « conseils » (saveti) élus.

Les districts

Les municipalités sont regroupées en « districts » (okruzi). Pour l’ensemble du pays, ils sont au nombre de 29 : 17 en Serbie centrale, 7 en Voïvodine, 5 au Kosovo. La Cité de Belgrade forme un district à elle seule. Ces districts sont des centres régionaux où s’exerce l’autorité de l’État. Ce sont des divisions administratives qui ne disposent pas d’assemblée. En revanche, ils abritent diverses institutions étatiques. ==
Sujets connexes
Belgrade   Kosovo   Kragujevac   Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo   Niš   Novi Sad   Opština   Petrovaradin   Serbe   Serbie centrale   Voïvodine  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^