Jean Ier de Bohême

Infos
Speyer en 1310. Jean I de Luxembourg, dit l'Aveugle né le 12 août 1296, comte de Luxembourg en 1309, roi de Bohême en 1310 par son premier mariage, roi titulaire de Pologne. Il meurt à Crécy le 26 août 1346. Il est le fils d'Henri VII, comte de Luxembourg et empereur romain germanique, et de Marguerite de Brabant (1276-1311). En 1322, suite au mariage de sa sœur Marie de Luxembourg (1305-1324) avecCharles IV le Bel, il devient beau-frère du roi de France. Il épo
Jean Ier de Bohême

Speyer en 1310. Jean I de Luxembourg, dit l'Aveugle né le 12 août 1296, comte de Luxembourg en 1309, roi de Bohême en 1310 par son premier mariage, roi titulaire de Pologne. Il meurt à Crécy le 26 août 1346. Il est le fils d'Henri VII, comte de Luxembourg et empereur romain germanique, et de Marguerite de Brabant (1276-1311). En 1322, suite au mariage de sa sœur Marie de Luxembourg (1305-1324) avecCharles IV le Bel, il devient beau-frère du roi de France. Il épouse en 1310 Elisabeth Přemyslovna (1292-1330), dont le frère, Venceslas III, roi de Bohême, était mort assassiné, sans héritier, en 1306, ce qui faisait d'elle l'un des partis les plus convoités d'EuropeGrâce aux mines d'argent de Kutná Hora, le royaume de Bohême est l'un des plus riches d'Europe.. Il devient ainsi roi de Bohême et, à ce titre, prince-électeur du Saint-empire. De ce mariage, qui ne fut pas sans nuages, sont issus :
- Marguerite (1313 † 1341), mariée en 1328 à Henri XV (1304 † 1339), duc de Basse-Bavière
- Bonne (1315 † 1349), marié en 1332 à Jean II le Bon (1319 † 1364), roi de France
- le futur empereur Charles IV (1316 † 1378).
- Ottokar (1318 † 1320)
- Jean-Henri (1322 † 1375), comte de Tyrol et margrave de MoravieC'est une tradition dynastique chez les Přemyslides qui occupent jusqu'à Jean le trône de Bohême, que de donner le comté de la marche, ou margraviat, de Moravie aux fils cadets.
- Anne (1320 † 1338), mariée à Otton de Habsbourg (1301 † 1339), duc d'Autriche et de Styrie
- Elisabeth (1323 † 1324) Jean de Luxembourg, à demi-français par son éducation, est mêlé aux luttes pour l’empire entre les Habsbourg et les Wittelsbach, prenant parti pour les seconds. En butte à l’hostilité de la noblesse tchèque, il lui abandonne l’administration du pays et passe sa vie à parcourir l’Europe, se rendant au Luxembourg et à la cour de France. Ainsi, le roi de France Philippe VI a tenu à ce que Jean Ier assiste à la prestation d'hommage rendue solennellement par Édouard III d'Angleterre pour le duché d'Aquitaine, à Amiens, le 6 juin 1329. Chevalier-errant, il tente de faire de Prague un centre de chevalerie avec une organisation identique à celle de la table ronde du roi Arthur. Entre 1324 et 1326, il a pris part à la guerre des quatre seigneurs contre la ville de Metz. Le 24 décembre 1332, Jean de Luxembourg et sa troupe prennent congé du roi Philippe VI de Valois pour entreprendre une expédition en Italie, afin d'établir, avec l'accord du pape Jean XXII, qu'il est allé rencontrer à Avignon, un royaume ami en Lombardie. Jean de Marigny, évêque de Beauvais, principal conseiller du roi, qui part en pèlerinage en Terre Sainte, les accompagne. L'armée du roi de Bohême est complétée en route par de nombreux seigneurs de la vallée du Rhône. Giovanni Villani écrit que le roi Jean de Bohême avait avec lui plus de 800 chevaliers originaires de France et de Bourgogne. Par sa politique matrimoniale, sa diplomatie et ses interventions guerrières il marque fortement sa présence sur l'échiquier européen et ce malgré sa cécité. Ainsi on le retrouve en son comté natal et au royaume de Bohême, en Silésie, en Pologne et en Lituanie, en Allemagne, au Tyrol et en Italie du Nord, auprès des papes à Avignon et à la cour des Rois de France. Il est notamment gouverneur du Languedoc du 30 novembre 1338 à novembre 1341. Il se remarie en 1334 avec Béatrice de Bourbon (1320-1383), fille de Louis I, duc de Bourbon, et de Marie d'Avesnes. De cette union nait Venceslas I (1337 † 1383), duc de Luxembourg, duc de Brabant et de Limburg. En 1346, son fils Charles ayant été élu roi des Romains quelques semaines auparavant, Jean l'Aveugle tombe à la bataille de Crécy à laquelle il participait du côté du roi de France. Selon la légende, Édouard de Woodstock, prince de Galles, aurait adopté le cimier de Jean, constitué entre autre d'un grand vol (deux ailes d'oiseau), ainsi que sa devise Ich Dien (« Je sers »). Insigne (badge) des Princes de Galles qui selon la légende serait dérivé du cimier et de la devise de Jean l'aveugle.

Notes

Jean Bohême 01 Jean Bohême 01 Jean Bohême 01 Jean Bohême 01 Catégorie:Aveugle af:Johan die Blinde cs:Jan Lucemburský de:Johann von Luxemburg en:John I of Bohemia eo:Johano de Luksemburgio es:Juan I de Bohemia ja:ヨハン (ボヘミア王) lb:Jang de Blannen nl:Jan de Blinde pl:Jan Luksemburski ru:Иоанн Люксембургский sk:Ján Luxemburský zh:约翰 (波希米亚)
Sujets connexes
Allemagne   Amiens   Avignon   Bataille de Crécy   Bonne de Luxembourg   Bourgogne   Charles IV de France   Charles IV du Saint-Empire   Chevalerie   Chevaliers de la Table Ronde   Cimier   Duché d'Aquitaine   Empereur romain germanique   France   Giovanni Villani   Guerre des quatre seigneurs   Henri VII du Saint-Empire   Henri de Görtz   Hommage   Italie   Jean-Henri de Moravie   Jean II de France   Jean XXII   Jean de Marigny   Kutná Hora   Liste des comtes et ducs de Luxembourg   Liste des ducs de Bavière   Liste des ducs de Brabant   Liste des évêques de Beauvais   Lituanie   Lombardie   Louis Ier de Bourbon   Marie de Luxembourg   Metz   Novembre   Philippe VI de France   Pologne   Prince de Galles   Pèlerinage   Roi Arthur   Roi des Romains   Silésie   Spire (ville)   Terre Sainte   Tyrol   Venceslas Ier de Luxembourg  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^