Lérot

Infos
Le lérot (Eliomys quercinus) est un rongeur de la famille des Myoxidae.
Lérot

Le lérot (Eliomys quercinus) est un rongeur de la famille des Myoxidae.

Identification

Le lérot est un petit mammifère d'une quinzaine de centimètres (dimorphisme sexuel?) sans la queue et d'environ 60 à 140 grammes. Le noir autour des yeux (lui donnant un aspect de bandit masqué), le contraste entre le pelage ventral blanc et dorsal gris brun, la longue queue bicolore à extrémité élargie permettent de le reconnaitre aisément. Il fait partie d'un groupe de rongeurs anciens (les myoxidae) et possède à la fois des incisives pour ronger et des dents pointues de carnassier.

Mode de vie

C'est un animal à la fois terrestre et arboricole aux mœurs nocturnes qui dort le jour dans un nid caché dans un trou d'arbre, un ancien nid d'oiseau (voire un nichoir) ou bâtiment humain et descend au sol pour se nourrir. Comme les autres myoxidae (loirs, muscardins) européens il hiberne et entre en complète léthargie pendant l'hiver (dérangé par erreur il ne se réveille pas pour autant).

Alimentation

Son régime alimentaire comprend des fruits (on peut le voir facilement les soirs d'été dans les arbres fruitiers) des baies et des graines diverses mais aussi des insectes voire d'autres petits animaux plus petits que lui. Il n'est d'ailleurs pas rare, notamment lors de la saison des amours, de voir un lérot entreprendre de dévorer l'un de ses rivaux malchanceux. Ce cannibalisme est également observé, de façon récurrente, au sortir de l'hibernation.

Habitat

Le lérot vit dans les vergers, les jardins et parcs (il est plus fréquent dans l'entourage humain que le muscardin ou le loir). Il fréquente facilement les greniers (où il peut faire du tapage nocturne) et bâtiments abandonnés.

Reproduction

En général, les femelles ont une seule portée par an de 2 à 7 petits. L'accouplement se passe en avril-mai, la gestation dure 3 semaines. La maturité sexuelle est atteinte au bout d'un an. La longévité est de 3 à 4 ans dans la nature. À leur naissance, les petits mesurent 4 cm hors queue, sont roses et aveugles (paupières closes), leurs cris sont aigus (ultrasons) et leur mobilité étonnante. Il est possible, en cas de décès de la mère, de se substituer à elle par un apport régulier de lait classique (vache) préalablement mis à température ambiante ou à peine tiédi, à l'aide d'une seringue, trois fois par jour. Par expérience, le lait pour chaton en bas âge ne leur est pas forcément adapté, mais les avis diffèrent. Il apparaît PRIMORDIAL DE NE PAS CHANGER DE LAIT. La distribution est grandement facilitée par leur coopération évidente. Un duvet gris-clair se développe rapidement et leur vigueur s'accroît dans la même mesure. Le premier signe distinctif évident apparaît au niveau du contour des yeux, encore clos, qui s'orne d'une traînée noire caractéristique de l'espèce. Voir le lien :http://forum.chakrat.com/viewtopic.php?p=441225

Prédateurs

Le lérot peut être la victime des fouines et des chats et des oiseaux nocturnes (chouettes et hiboux) qui fréquentent le même habitat.

Répartition

Le lérot se rencontre dans toute l'Europe moyenne, de la côte ouest (absent de Scandinavie, de Grande-Bretagne et des Balkans) jusqu'à l'Oural à l'est. Il est aussi présent en Asie mineure.

Caractéristiques

- Le lérot est capable de perdre et d'abandonner sa queue (un peu comme les lézards) quand il est attaqué par un prédateur. Le taux de survie de l'animal après cette perte est à définir. ==
Sujets connexes
Cannibalisme   Carl von Linné   Hibernation   Incisive   Insecte   Loir   Loir (animal)   Léthargie   Mammifère   Muscardin   Myoxidae  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^