Territoire

Infos
La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences humaines. Dans le dictionnaire de géographie de Pierre Georges et Fernand Verger le territoire est défini comme un espace géographique qualifié par une appartenance juridique (on parle ainsi de « territoire national ») ; ou par une spécificité naturelle ou culturelle : territoire montagneux, terr
Territoire

La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences humaines. Dans le dictionnaire de géographie de Pierre Georges et Fernand Verger le territoire est défini comme un espace géographique qualifié par une appartenance juridique (on parle ainsi de « territoire national ») ; ou par une spécificité naturelle ou culturelle : territoire montagneux, territoire linguistique. Dans ce dernier cas, le terme d'aire (« aire linguistique ») pourrait lui être préféré. Quelle que soit sa nature, un territoire implique l'existence de frontières ou de limites. Ces deux derniers termes sont utilisés en fonction du type de territoire dont ils forment le périmètre. Un territoire politique, ou une subdivision administrative, est délimité par une frontière ; un territoire naturel est circonscrit par une limite, terme moins juridique.

Histoire du concept

La notion de territoire a été l'objet de nombreuses réflexions de la part des géographes qui au fil du temps ont fait évoluer sa signification. L'idée de territoire est en lien avec la notion d'espace, et bien que utilisée souvent en synonymes ces termes se distinguent sous plusieurs aspects et varient aussi de sens selon les conceptions.

Comportement animal

En éthologie, un territoire désigne la zone de peuplement d'une espèce végétale ou animale. Le territoire est également un milieu de vie, un lieu de reproduction d'une espèce animale ou de l'homme.

Géographie

Géographie physique

En géographie physique, un territoire est un espace à métrique topographique (métrique caractérisée par la continuité et la contiguïté).

Géographie humaine

En géographie humaine il existe plusieurs courants principaux pour définir ce concept, affiliés à la sociologie, à l'économie, au pouvoir politique, etc.
- Le territoire au sens sociologique peut être lié à l'identité culturelle des populations l'habitant, ou encore aux représentations que l'on s'en fait. Par exemple, le territoire tibétain est considéré comme tel parce qu'il a été marqué par la culture et la population tibétaine (paysages, monuments, etc.). Mais cet espace est tibétain parce que nous le considérons comme tel bien qu'aujourd'hui les Tibétains y soient minoritaires et sous souveraineté chinoise. Le concept de territorialité désigne le processus d'appropriation du territoire par les groupes sociaux. Géographiquement et théoriquement on peut le définir comme étant l'unité de l'identité par les lieux liés. Le lieu représentant la distance annulée. Le territoire induit alors des rapports sociaux spatiaux. Il a un sens matériel mais aussi idéel. :Définitions : « Le territoire est une appropriation à la fois économique, idéologique et politique (sociale, donc) de l'espace par des groupes qui se donnent une représentation particulière d'eux-mêmes, de leur histoire. » Guy Di Méo ("Les territoires du quotidien", 1996, p.40). « un agencement de ressources matérielles et symboliques capable de structurer les conditions pratiques de l’existence d’un individu ou d’un collectif social et d’informer en retour cet individu et ce collectif sur sa propre identité » (Bernard Debarbieux, géographe) « Le territoire est une réordination de l'espace dont l'ordre est à chercher dans les systèmes informationnels dont dispose l'homme en tant qu'il appartient à une culture. Le territoire peut être considéré comme de l'espace informé par la sémiosphère » (Claude Raffestin, 1986) Dans leur Dictionnaire de la géographie et de l'espace des sociétés (2003), Jacques Lévy et Michel Lussault proposent trois définitions générales, qui illustrent les grandes conceptions du territoire au sein de la géographie : :« Espace à métrique topographique » (p. 907) :« Agencement de ressources matérielles et symboliques capables de structurer les conditions pratiques de l'existence d'un individu ou d'un collectif social et d'informer en retour cet individu ou ce collectif sur sa propre identité » (p. 910) :« Toute portion humanisée de la surface terrestre » (p. 912) Voir également Lévy, 1999 ; Di Meo, 2000 ; Gervais-Lambony, 2003.
- Le territoire au sens économique naît souvent par l'acquisition par la population d'un territoire d'une compétence économique spécifique à partir d'avantages naturels ou humains. :Voir pôle de compétitivité, économie des territoires)
- Le territoire au sens politique a été défini comme « portion de l'espace délimitée pour exercer un pouvoir (1) » (R. Sack). Un groupe d'individus détient un pouvoir (souvent économique) sur un territoire, il construit une organisation spatiale pour conforter son pouvoir et l'agrandir, et ainsi de suite. C'est la logique prêtée aux multinationales et aux grands lobbys mais qui en fait . :Le territoire est un espace marqué par le politique, par tout ce qui structure la société. :Il existe deux facettes: L'une venant des pouvoirs qui encadrent la société, l'autre venant de la société elle-même. Ce sont deux aspects complémentaires. Voyons donc le territoire comme une construction sociopolitique sur un espace donné. :Lorsque les institutions exercent des prérogatives de puissance publique à l'échelle de territoires, on parle de territorialisation des politiques publiques, un modèle de régulation politique censé être plus proche des citoyens mais plus adapté aux spécificités locales. :(1) « Territoriality will be defined as the attempt by an individual or a group to affect, influence or control people, phenomena, and relationships, by delimiting an asserting control over a geographic area. This area will be called the territory. » Sack, 1986, p. 19

Géographie politique

En géographie politique, le territoire désigne un espace approprié, que cette appropriation soit juridiquement reconnue ou non. L'espace mondial est ainsi découpé en un maillage complexe mais généralement emboité de territoires dont le premier niveau est formé par 195 États. Chaque État est ensuite découpé, sauf les plus petits, en subdivisions administratives : régions, départements ou autres entités intermédiaires et communes.

Désignations administratives

Au lieu d'être un terme neutre, un territoire peut désigner un type précis de subdivision administrative. Ainsi, au Canada, un territoire est une entité politique comparable aux provinces, possédant par exemple ses propres institutions et son assemblée législative. Voir les territoires du Canada.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Canada   Claude Raffestin   Droit international   Espace (sciences sociales)   Espèce   Fernand Verger   Guy Di Méo   Géographie   Géographie humaine   Géographie physique   Géographie politique   Géopolitique   Identité (psychologie)   Intégrité territoriale   Jacques Lévy   Liste de géographes   Michel Lussault   Multinationale   Pierre Georges   Pouvoir   Province   Périmètre   Régions   République populaire de Chine   Sciences sociales   Sociologie   Territorialité   Tibet  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^