Lockheed U-2

Infos
Le Lockheed U-2 est un avion de reconnaissance utilisé intensivement durant la guerre froide par les Américains, notamment pour observer les territoires soviétiques.
Lockheed U-2

Le Lockheed U-2 est un avion de reconnaissance utilisé intensivement durant la guerre froide par les Américains, notamment pour observer les territoires soviétiques.

Description

La caractéristique principale du U-2 est qu'il vole à haute altitude ( pieds, soit environ mètres, 2 fois plus haut que les avions de ligne) pour être hors de portée des défenses anti-aériennes. Il dispose d'un important rayon d'action, mais d'une vitesse relativement limitée. Techniquement, l'U-2 pourrait être désigné « planeur propulsé » du fait de ses énormes ailes qu'on retrouve sur les planeurs. Si des rumeurs courent sur une structure en bois de l'aile, Denis Jenkins, dans WarbirdTech volume 16, mentionne une structure monocoque en aluminium pour le fuselage, 3 longerons pour l'aile et un treillis en aluminium. De même, Bernard Millot, dans le Docavia 29 sur les avions Lockheed, parle d'une construction entièrement métallique. L'atterrissage et le décollage de cet avion étaient très délicats : celui-ci comporte un train avant et un train arrière en tandem (à l'inverse des autres avions qui ont deux trains arrières et un train avant), auxquels il faut rajouter des roulettes de stabilisations aux extrémités des deux ailes. Ces roulettes tombent au décollage, ce qui allège l'avion, mais rend l'atterrissage plus difficile et impose que du personnel au sol intervienne à chaque décollage. Comme le B-47, la plage de vol à haute altitude de l'U-2 est très limitée, la VNE (velocity never exceed) et la vitesse de décrochage n'étant séparées que par 10 kts. Cela nécessite une attention continue du pilote, durant des vols qui peuvent durer jusqu'à 9 heures.

Histoire

Ses premiers vols espions ont lieu en 1956. Le premier objectif était de repérer et photographier les sites de missiles stratégiques intercontinentaux. Il devient célèbre le 1960 lorsque un avion U-2 est abattu au-dessus de l'URSS, causant une tension extrême entre les Américains et les Soviétiques. Son pilote, Francis Gary Powers, est condamné à 10 ans de prison. On retrouve aussi l'avion sur le devant de la scène en 1962, lors de la crise des missiles de Cuba, car c'est grâce aux photos qu'il ramène le 14 octobre que la preuve est faite à l'ONU de la présence de rampes de lancement de missiles sur l'île. En 1981, les États-Unis mettent en service le TR-1, dérivé tactique plus grand, plus moderne et mieux équipé en électronique. En 1992, tous les U-2 et TR-1 reprennent la dénomination commune d'U-2 ou TU-2 (pour les biplaces). Par la suite, et au vu de sa vulnérabilité, son rôle diminue au profit du plus rapide SR-71 et, surtout, des satellites espion, plus discrets bien qu'ils soient beaucoup plus chers et moins souples à utiliser. Il dispose de capteurs optiques, électroniques et de radars qui lui permettent d'accomplir sa mission à haute altitude sans franchir la frontière. Sur le plan administratif, la base aérienne de rattachement des U-2 est Beale Air Force Base depuis 1976. Cependant, un certain nombre d'avions ont été (voire sont toujours) déployés à l'étrangerhttp://www.flug-revue.rotor.com/FRheft/FRH9810/FR9810c.htm. On citera notamment :
- Osan Air Base en Corée du Sud
- RAF Alconbury et Fairford au Royaume-Uni
- Taëf en Arabie saoudite suite à la Guerre du Golfe (1990-1991)
- Base aérienne 125 Istres-Le tubé en France (depuis décembre 1995, détachement d'avions précédemments déployés au Royaume-Uni pour les rapprocher de l'ex-Yougoslavie)http://avionhelico.chez-alice.fr/U2.htm Enfin, quelques exemplaires ont été cédés à Taïwan (au moins 2 avions mi-1960 et 2 autres fin 1962), en plus des exemplaires utilisés par les américains depuis ce pays. Au moins 5 avions ont été abattus lors de missions d'espionnage au dessus de la Chine.

Autres versions et caractéristiques

-Date de déploiement :
-U-2, août 1955
-U-2R, 1967
-U-2S, Octobre 1994 (Réacteur General Electric F118 dérivé de celui du B-2)
-Coût : secret
-Inventaire : en utilisation active, 37 (4 biplaces d'entraînement, et deux utilisés par la NASA) ; réserve, 0

Lien externe


-
-

Notes et références

U-2 U-2 U-2 cs:Lockheed U-2 da:U-2 de:Lockheed U-2 en:Lockheed U-2 eo:Lockheed U-2 es:Lockheed U-2 fi:U-2 he:לוקהיד U-2 hr:Lockheed U-2 hu:U–2 it:Lockheed U-2 ja:U-2 (偵察機) ko:록히드 U-2 lt:U-2 nl:Lockheed U-2 nn:Lockheed U-2 no:Lockheed U-2 pl:Lockheed U-2 pt:Lockheed U-2 ro:Lockheed U-2 ru:Lockheed U-2 sk:Lockheed U-2 sv:Lockheed U-2 th:ล็อคฮีด ยู-2 zh:U-2偵察機
Sujets connexes
Arabie saoudite   Base aérienne 125 Istres-Le tubé   Beale Air Force Base   Corée du Sud   Crise des missiles de Cuba   France   Francis Gary Powers   Guerre du Golfe (1990-1991)   Guerre froide   Lockheed SR-71 Blackbird   Organisation des Nations unies   Osan Air Base   Planeur   Pratt & Whitney J57   RAF Alconbury   Royaume-Uni   République populaire de Chine   Satellite espion   Taëf   Turboréacteur   Union des républiques socialistes soviétiques   Yougoslavie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^