DVD-ROM

Infos
Le DVD-ROM (abréviation du terme anglais Digital Versatile Disc Read Only Memory) est un DVD ne pouvant être accédé qu'en lecture.
DVD-ROM

Le DVD-ROM (abréviation du terme anglais Digital Versatile Disc Read Only Memory) est un DVD ne pouvant être accédé qu'en lecture.

Histoire et caractéristiques

Le support DVD a été mis au point par plusieurs grandes entreprises du domaine du multimédia, les groupes Toshiba-Time Warner et Philips-Sony. Il est apparu en septembre 1995. Le DVD-ROM ressemble comme deux gouttes d'eau au CD-ROM, mais il bénéficie d'une densité d'écriture nettement supérieure qui lui permet de disposer d'une capacité de stockage de données au moins sept fois supérieure. Il permet de stocker tout type d'information : données, vidéos et musiques.

Durée de vie

Selon les constructeurs, elle varie entre 40 et 250 ans. Cependant, l'expérience avec son prédécesseur, le CD-ROM, fait penser que la durée de vie se situerait plutôt entre 3 et 25 ans.

Conditions de durée de vie

Pour maximiser la durée de vie d'un DVD-ROM, il faut l'exposer le moins possible aux rayons ultra-violets, le maintenir à une température moyenne de 15°C et l'exposer à une hygrométrie contrôlée qui se situe à environ 35 %. Les DVD-ROM vierges se dégradent plus vite avant d'être gravés, d'où l'intérêt de ne pas les garder trop longtemps avant de les utiliser. Une vitesse de gravure lente est aussi gage d'une meilleure durée de vie pour un DVD-ROM.

Usure

Les lectures successives ajoutent à l'usure de ce support, mais ce sont surtout les chocs engendrés lors des lectures (lecteurs portatif ou lecteur d'automobile) qui jouent un rôle prépondérant dans l'usure du DVD-ROM.

Qualité du support

La qualité du support entre aussi en ligne de compte, la couche renfermant les données paraît la plus importante (le Métal-azo semble plus perfomant que la cyanine) mais les couches de vernis sont aussi à prendre en compte. Certains lecteurs-graveurs de DVD disposent maintenant de la technologie SolidBurn, un procédé créé par Philips afin que le périphérique détermine la meilleure vitesse de gravure possible en fonction de la qualité du support. Ceci n'était possible auparavant que par l'intégration de données au moment de la construction, dans le graveur, ce qui rendait impossible l'identification d'un type de support non répertorié. Les DVD-R sont moins fragiles que les DVD-RW qui, eux, sont crédités d'une durée de vie de 25 et 100 ans par les constructeurs. Il ne faut surtout pas melanger deux termes incinuents de la technologie latente des DVD. La pluractivité du DVD Blue Ray vis-a-vis son homologue britannique en fait la pointe de mire des nanotechnologie.

Francisation du terme DVD-ROM

De son côté, l'Office québécois de la langue française a normalisé le terme DVD-ROM en 2002. Il déconseille les graphies dévédérom ou dévédé et ses formes dérivées (dévédévidéo, dévédéaudio, dévédé-r, dévédé-rw, dévédéram, etc.), d'usage « plus fantaisistes qu'utiles » et risquant « d'augmenter la confusion. »Office québécois de la langue française, 2002

Notes et références

Voir aussi

===
Sujets connexes
Académie française   CD-ROM   DVD   DVD-RAM   DVD enregistrable   Francisation   Office québécois de la langue française   Philips   Phonétique   Sigle   Time Warner   Toshiba  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^